Tu-160 Blackjack

  • Absolument pas d'accord avec toi. Les deux sont des bombardiers stratégiques. Après, l'utilisation du Lancer a modifié son rôle, sans pour autant lui ôter ses capacités . Le russe est resté un vecteur à haute altitude et haute vitesse. L'américain est devenu un vecteur de pénétration à très basse altitude et haute vitesse, avec les conséquences que l'on sait sur son rayon d'action.

    La mission d'un Tu-160 sera souvent Hi-Hi-Hi. Celle d'un B-1B aurait été souvent Hi-Lo-Hi.

    Le B-1B a effectué des missions de 7 à 8 heures au-dessus du Kosovo, au départ de la Grande-Bretagne, chargé de 84 bombes Mk 82. Nous ne connaissons rien des possibilités du Tu-160 de ce côté-là.

    On connaît les distances franchissables de chacun d'entre eux. Donc dire du B-1B que c'est un bombardier tactique n'est pas digne de toi Cidou. Le FB-111 ou le F-15E en sont deux bons exemples ; tout comme le Su-24.

    Pour finir, le B-1B emporte 29755 gallons soit 112 635 l soit 90 t de kérosène. Le Tu-160 en emporte 130 t, soit 162 500 l environ.

    B-1B : 87 t à vide + 90 t de kéro + 20 t de bombes + 5 t d'éjecteurs = 202 t
    Tu-160 : 110 t à vide + 130 t de kéro + 24 t de bombes + 6 t d'éjecteurs = 270 t
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Tu-160 n'a pas été conçu pour aller larguer des bombes lisses, il a été conçu pour porter le feu nucléaire directement chez l'ennemi. C'est là la différence avec le B1. Pour envoyer des bombes, les Soviétiques disposaient d'un paquet d'appareils moins couteux, notamment le Tu-22M, qui peut emporter 69 bombes FAB-250.

    Sacrifier un Tu-160 dans une mission de bombardement " classique " n'avait aucun intéret. Ca n'était pas le cas pour le B1 qui, au départ, était prévu pour remplacer les B52. 8)
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ciders a écrit

    Le Tu-160 n'a pas été conçu pour aller larguer des bombes lisses, il a été conçu pour porter le feu nucléaire directement chez l'ennemi. C'est là la différence avec le B1. Pour envoyer des bombes, les Soviétiques disposaient d'un paquet d'appareils moins couteux, notamment le Tu-22M, qui peut emporter 69 bombes FAB-250.

    Y a pas aussi le Tu-95 ? Parce qu'il en avait un paquet de ces Bear donc pour faire du bombardement stratégique.

    Ciders a écrit

    Sacrifier un Tu-160 dans une mission de bombardement " classique " n'avait aucun intéret. Ca n'était pas le cas pour le B1 qui, au départ, était prévu pour remplacer les B52. 8)

    Y a qu'a voir le nombre de chaque. Une centaine de B-1 contre un trentaine de Tu-160
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Parfois Cid, je me demande si tu ne portes pas des oeillères typiques de la propagande sovieto-russe…

    Ciders a écrit

    Le Tu-160 n'a pas été conçu pour aller larguer des bombes lisses, il a été conçu pour porter le feu nucléaire directement chez l'ennemi. C'est là la différence avec le B1.
    Aucune différence entre ces deux appareils. Le B-1 a été conçu pour porter des missiles de croisière AGM-69 SRAM, tout comme le Tu-160 a été conçu pour porter des Kh-55. La seule différence réside dans leur profil de mission qui est du à la géographie de la zone à attaquer. N'oublies pas que les centres névralgiques militaro-économiques américains se situent près des côtes (est, ouest et alaska…) alors que les centres décisionnaires soviétiques (et russes maintenant) sont plus centraux (Moscou…). Donc, ces deux appareils avaient le même rôle ; approcher des cibles choisies et larguer les missiles qu'ils transportaient. Sauf que l'URSS n'avait qu'à s'approcher le plus possible des côtes américaines, là où le B-1 devait soit pénétrer profondément l'espace aérien russe, soit "traverser" le rideau que constituait tous les pays satellites de l'URSS.

    Ciders a écrit

    Pour envoyer des bombes, les Soviétiques disposaient d'un paquet d'appareils moins couteux, notamment le Tu-22M, qui peut emporter 69 bombes FAB-250.
    Et les Etats-Unis aussi : FB-111, B-52. Et les Russes aussi : Tu-95 par exemple.

    Ciders a écrit

    Sacrifier un Tu-160 dans une mission de bombardement " classique " n'avait aucun intéret. Ca n'était pas le cas pour le B1 qui, au départ, était prévu pour remplacer les B52. 8)
    Pour remplacer les B-52 qui étaient eux-mêmes vecteurs de missiles de croisière… Or, on sait maintenant que c'était probablement la vérité lors du programme B-1A. Mais quand la décision fut prise de passer au B-1B, ce dernier ne devait pas remplacer les B-52, mais les seconder en attendant l'entrée en service du B-2, qui lui, est le vrai vecteur d'armements classiques.

    Ensuite, le reste n'est que de l'Histoire. Force est de constater que la vingtaine de Tu-160 en service actuellement n'ont aucun intérêt à moyen terme, étant essentiellement des plate-formes de lancement de missiles de croisière. Rien de plus facile à contrer en cas de conflit et en l'état actuel des capacités occidentales en matière d'interception. En tout cas, ces appareils, parce qu'ils n'ont pas su évoluer avec le temps et l'Histoire, ont perdu de leur aura… certes, ils restent de belles bêtes qui pourront toujours s'amuser à survoler un PA américain en plein Atlantique Nord, mais leur valeur opérationnelle est loin d'être la panacée dans l'avenir.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'infirme pour le Tu-95. Au fil des années, sa fonction de bombardier classique s'était largement réduite. Il avait beaucoup plus d'intéret comme plate-forme de lancement de missiles de croisière, de reconnaissance maritime, de plate-forme de guerre élec et de largage de mines ASM.

    Et les Etats-Unis aussi : FB-111, B-52. Et les Russes aussi : Tu-95 par exemple.

    Dans ce cas, parlons aussi du Su-24. :lol:

    Mais n'oublie pas que le B1 devait remplacer le B52, pas le cotoyer ou etre remplacé avant.

    Ensuite, le reste n'est que de l'Histoire. Force est de constater que la vingtaine de Tu-160 en service actuellement n'ont aucun intérêt à moyen terme, étant essentiellement des plate-formes de lancement de missiles de croisière. Rien de plus facile à contrer en cas de conflit et en l'état actuel des capacités occidentales en matière d'interception. En tout cas, ces appareils, parce qu'ils n'ont pas su évoluer avec le temps et l'Histoire, ont perdu de leur aura… certes, ils restent de belles bêtes qui pourront toujours s'amuser à survoler un PA américain en plein Atlantique Nord, mais leur valeur opérationnelle est loin d'être la panacée dans l'avenir.

    Dis-donc Roger, tu parles de propagande, mais là tu déroules. La défense antimissiles n'est pas au point ou alors ça se saurait. La défense AEGIS n'est pas invulnérable. Quant à la furtivité, ce n'est pas la panacée et meme une DCA relativement ancienne peut se faire un F117, si elle est correctement employée. De plus, tu parles de l'Occident mais il n'y a pas que l'Occident.

    EDIT :

    La Russie exhortée à "baisser d'un ton"

    La Russie doit "baisser d'un ton" dans la "rhétorique" contre l'Otan, a estimé aujourd'hui le porte-parole de l'Otan, James Appathurai, alors que Moscou critique l'influence croissante de l'Alliance atlantique et le projet américain de bouclier antimissile en Europe.

    Source: AFP

    Alors Roger, on cherche un stage à l'OTAN ? :mrgreen:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ciders a écrit

    RogCas a écrit

    Et les Etats-Unis aussi : FB-111, B-52. Et les Russes aussi : Tu-95 par exemple.
    Dans ce cas, parlons aussi du Su-24. :lol:
    Le pire, c'est que j'y ai pensé, mais une fois le message écrit… :mrgreen:

    Bon, j'ai plus ma mémoire de mes 22 ans… :lol:

    Ciders a écrit

    Mais n'oublie pas que le B1 devait remplacer le B52, pas le cotoyer ou etre remplacé avant.
    Tu veux que je fasse un copier/coller ou tu restes campé sur tes positions ? Relis ce que j'ai écrit à ce propos dans mon message précédent. A ce propos, je t'invite à lire ça : <!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=18&t=800
    ">viewtopic.php?f=18&t=3768</a><!– l –>

    Ciders a écrit

    Dis-donc Roger, tu parles de propagande, mais là tu déroules. La défense antimissiles n'est pas au point ou alors ça se saurait.
    Je ne vois pas ce que tu veux dire… sérieusement.

    Ciders a écrit

    La défense AEGIS n'est pas invulnérable. Quant à la furtivité, ce n'est pas la panacée et meme une DCA relativement ancienne peut se faire un F117, si elle est correctement employée.
    Tu parles du F-117 descendu dans les Balkans c'est ça ? Parce que si c'est ça, tu sais très bien dans quelles circonstances il a été abattu, et la furtivité n'a rien à voir là-dedans…

    Ciders a écrit

    De plus, tu parles de l'Occident mais il n'y a pas que l'Occident.
    Heureusement… mais je me place sur ton terrain. J'analyse une situation qui était la réalité il y a 20 ans… aujourd'hui tout a changé et le Tu-160 n'a plus aucune utilité. A MES YEUX, ET TANT QU'IL NE SERA PAS MODIFIE POUR EMPORTER DES ARMEMENTS CLASSIQUES !

    Ciders a écrit

    EDIT :

    La Russie exhortée à "baisser d'un ton"

    La Russie doit "baisser d'un ton" dans la "rhétorique" contre l'Otan, a estimé aujourd'hui le porte-parole de l'Otan, James Appathurai, alors que Moscou critique l'influence croissante de l'Alliance atlantique et le projet américain de bouclier antimissile en Europe.

    Source: AFP

    Alors Roger, on cherche un stage à l'OTAN ? :mrgreen:
    Non merci. :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Aucune utilité ? C'est pour ça qu'on aura pas de successeur à l'ASMP ? :mrgreen:

    Si c'est juste pour trimbaler du classique, non effectivement le Tu-160 ne vaut plus rien. Tout comme le B2 d'ailleurs.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le B-2 conserve une grande utilité: pouvoir frapper à grande distance en moins d'une journée à peu près n'importe quel point sur le globe, et ce avec des chances d'être abattus très faibles. Cela pour deux raisons: d'abord, le B-2 possède une autonomie que très peu d'autres appareils ont atteint dans l'histoire, et surtout il est le seul à avoir résolu (au moins temporairement, du moins) la question de sa protection sur de longues distances (aucun programme de chasseur d'escorte pour bombardiers stratégiques n'ayant jamais connu le succès).
    Bon, évidemment, ça fait cher de la possibilité, on est d'accord. :)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le B2 est hors de prix, inutilisable hormis sur un seul aérodrome militaire, incapable de faire quoi que ce soit d'autre…

    Le Tu-160 est une plate-forme à longue portée, qui a du potentiel. Bien sur, son role originel est désormais limité ( le feu nucléaire ), mais il conserve un grand nombre d'usages intéressants pour peu qu'on y mette un peu de moyens.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le B2 est hors de prix, inutilisable hormis sur un seul aérodrome militaire, incapable de faire quoi que ce soit d'autre…

    Deux aérodromes. :wink: Il faut compter Diego Garcia, aussi.
    Mais, justement, deux terrains, c'est assez pour le concept d'emploi de l'appareil: instrument de frappe rapide sur presque n'importe où.
    En dehors de ça, ben tu voudrais qu'il fasse quoi d'autre que bombarder? :D
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dans un monde où il n'y a plus une thune dans les budgets, je préfère un appareil polyvalent plutot qu'une usine à gaz incapable de faire quoi que ce soit d'autre que ce pour quoi il a été conçu au départ.

    Regarde le Tu-95. Ca, c'est un appareil rentable.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ah, ça, j'ai bien dit dès le départ que son coût était disproportionné. :D C'est juste que, stricto sensu, le B-2 n'est à mon sens pas inutile. Seulement, c'est clair, les Américains auraient sans doute pu faire quantité de choses plus utiles avec le même argent, on est bien d'accord.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ex-wildcat le March 12, 2008, 10:07 p.m.
  • Au moins, le Tu-160 est potentiellement adaptable à d'autres choses.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ciders a écrit

    Le B2 est hors de prix, inutilisable hormis sur un seul aérodrome militaire, incapable de faire quoi que ce soit d'autre…
    D'autre ? C'est à dire ? Non, parce que le Spirit peut transporter 80 JDAM, et en un seul passage sur zone traiter 80 cibles différentes. Si ça c'est rien, je sais pas ce que tu veux…

    Si je suis ton raisonnement, le Tu-160 ne sert qu'à lancer des missiles de croisière à têtes nucléaires… donc à rien maintenant.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le B2 ne peut servir à rien d'autre. Et ce qu'il peut faire, n'importe quel sub peut le faire, voire plusieurs appareils moins couteux.

    Le Tu-160 peut etre rentabilisé si on lui donne les capacités idoines. Avec son autonomie, il est utilisable pour beaucoup de choses. Ceci étant, cette polémique est un peu vaine. Ca reste un heavy strategic bomber.

    Si je suis ton raisonnement, le Tu-160 ne sert qu'à lancer des missiles de croisière à têtes nucléaires… donc à rien maintenant.

    Si le feu nucléaire ne sert à rien, pourquoi que tout le monde il le veut, hein m'sieur ?
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer