Les meilleurs pilotes de combat

  • 7 personnes ont voté.

    …britanniques
    0%
    …israéliens
    57.1%
    …russes
    0%
    …français
    42.9%
    …états-uniens
    0%
  • Bon, je fais un sondage plus pour le fun que parce que j'y crois vraiment :D

    Mais en fait, je rebondis sur la réaction d'un copain sur un autre forum (pas du tout aéronautique)
    C'était un (pilote) australien qui disait ça, que les pilotes américains (et lui aussi) étaient globalement incapables de rivaliser avec les nôtres qui étaient vraiment d'un très, très gros niveau. Je dis ça, je ne fais que rapporter ce que j'ai lu, d'une source non identifiée, et c'est bien pour ça que je demandais

    Je lui ai dit que j'allais me renseigner, et je viens vers vous pour ça ^^






    Et c'est mon premier sondage ! :bieres:
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et la faute à "meilleurs", dans le sondage, on en parle ? Sans parler des majuscules. :mrgreen:

    Faisons simples : pour être un bon pilote, a priori, il faut voler souvent (au minimum 100 à 150 heures par an), et s'entraîner de manière diversifiée (interception, CAP, CAS…). Ca élimine (sauf individualités) pas mal de monde, et notamment les Russes.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je ne vois pas de quoi tu parles :ange:

    Et ta faute à simples, hein :p

    Je suis d'accord pour les Russes (d'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'ils ont récupérés des formateurs lors de la guerre de Géorgie). Mais quels sont les autres éliminés ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il manque toujours les majuscules. :mrgreen:

    Pour le reste, je ne peux pas me prononcer. Les Israéliens ont une belle réputation, mais ça fait longtemps qu'ils n'ont pas mené de combats air-air, tout du moins à grande échelle. Les Britanniques volent de moins en moins. Les Australiens, je ne sais pas.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il semblerait que les anglais ont beaucoup perdu. Pendant + de 20 ans, pour eux la chasse c'était le Tornado ADV, donc intercepteur pur, combat BVR et pas de dogfight.
    Les Harrier très orienté CAS n'ont pas aidé. Pire les Malouines leur ont donné un faux sentiment de supériorité alors que les argentins n'étaient pas la crème de l'élite en face. Courageux certes, mais pas en 1ère division.

    Pour les russes, voler 20h par an pendant 15 ans, ça laisse des traces, ça c'est vu en Géorgie et en Tchétchénie ou ils n'ont vraiment pas brillé.

    De la à choisir un meilleur, je ne m'avancerais pas.

    Et Ciders, la norme OTAN, c'est 180h de vol par an MINIMUM pour être considéré affuté et apte au combat. (240h pour les gros culs comme PATMAR/Transpo/AWACS)
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • De la à choisir un meilleur, je ne m'avancerais pas.

    Pareil, ça fait 30 ans qu'on a pas vu de combat aérien, dur à dire. Tous les exemples qu'on pourrait donner datent largement. Pour les Américains, je pense qu'on peut faire un distinguo entre l'USAF et l'US Navy.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Si on en doit pas tenir compte des capacités de l'avion, je dirais que LA qualité qui fait qu'un pilote soit meilleur qu'un autre, et peut être plus que le nombre d'heures de vol, est la motivation.

    L'histoire nous l'a montré : les Israéliens avaient leur territoire donc la survie de leur peuple à défendre et ils ont été les meilleurs; Pendant la WW2, les escadrons de pilotes Polonais, motivés par l'esprit de vengeance ont démontré leurs qualités et ont eu des résultats incomparables.

    C'est vrai que les derniers conflits n'étaient pas équilibrés et qu'aucune force aérienne ne s'est particulièrement démarquée de par la qualité extraordinaire de ses pilotes.

    Donc pour moi, grosse motivation + possibilité de moyens d'entraînement = bon pilote.
    J'ai voté "Israéliens".

    Donc
    14/18 : Allemands
    39/45 : Anglais
    60/75 : Guerre du Viêt Nam : Etats Unis.
    67/68 : Guerre des six jours : Israël.
    91 : Libération Koweït. Etats Unis.
    La prochaine ?
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini , Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je n'ai pas cité la norme OTAN, parce que 180 h de vol en exercice BVR sur Tornado, ça ne mènera pas très loin. ^^
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il y a quand même pas mal de choses à faire, même pour un intercepteur pur, entre les missions d'interceptions classiques BVR, les vols de nuit, les navigations, les simulations de pannes, les touch-&-go, les ravitaillements en vol, la police du ciel, qualif ailier, qualif leader,qualif chef de patrouille, quand il s'entraine pas lui même, il entraine le copain etc… et tout ça doit être requalifié très régulièrement.

    Lorsque l'on dit que cela coute un bras de former de bons pilotes, c'est on ne peut plus vrai. A 10000€ l'heure de vol sur chasseur récent, ça donne 1 800 000€ par an :ooh: juste pour qu'il garde toutes ses qualifications.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pas facile de répondre à un tel sondage, j'ai donc répondu au feeling, hésitant entre Américains et Israéliens.

    Ayant pris connaissance de l'intégralité de vos posts, j'ai fini par voter symboliquement en faveur des Israéliens, largement influencé par le développement de PCMax.

    Compte tenu de l'entraînement conséquence des forces aériennes du pays concerné, en état de guerre permanent, et tenant compte pour cela de la probabilité non négligeable d'avoir des escarmouches avec des pays voisins prochainement (ex : Syrie, Iran…), je me suis donc positionné ainsi.

    L'autre élément qui m'a motivé à prendre position, c'est que mine de rien les frappes israéliennes sont redoutablement précises.

    Les raids d'Osirak en 1981 et sur Hammam Chott en 1985 m'ont plutôt conforté dans la démarche, étant précisé que les raids en Libye menés depuis les US, idem en Irak et en Afghanistan avec des B-1B- B-52 et B-2 m'ont fait hésiter dans le vote, car tenant compte de l'endurance des équipages…
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les Turcs et les Grecs, 2 forces équivalentes et bien modernes, se sont souvent frottés les uns les autres aussi… D'une manière générale, j'aurais tendance à privilégier les "petites" forces aériennes disposant de moyens financiers suffisant pour l'entretenir. Les pilotes sont nécessairement polyvalents, et suffisament entrainés pour être redoutables. Je pensais à la Suède, la Suisse…
    Peut-être Taïwan, même si j'ignore totalement leur niveau d'entrainement…
    Bref, je ne vote pas :bonnet:
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est vrai que j'ai aussi pensé aux Grecs et aux Turcs, ainsi qu'aux Suisses. Moins aux Suédois et aux Taïwanais. Et il faudra sûrement compter avec les Chinois à terme.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Désolé, mais si vous voulez des pilotes capables de missions diverses, il faut éliminer les suisses: celà fait déjà quelques années qu'il n'y a plus que de l'interception et du combat aérien. Plus de reconnaissance depuis la retraite de nos Mirage IIIRS et plus vraiment de capacités air-sol… :S

    J'aurai tendance à dire français ou israélien. Ces derniers, leurs derniers faits d'armes commencent à dater, mais vu leur situation et ce qu'ils ont réussit à enseigner aux pilotes suisses dans les années 60' (en gros, obtenir 110% des capacités officielles de leurs Mirage III), je citerai ceux-ci…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Désolé, mais si vous voulez des pilotes capables de missions diverses, il faut éliminer les suisses: celà fait déjà quelques années qu'il n'y a plus que de l'interception et du combat aérien. Plus de reconnaissance depuis la retraite de nos Mirage IIIRS et plus vraiment de capacités air-sol… :S

    Tout se perd … :S

    Jericho a écrit

    J'aurai tendance à dire français ou israélien. Ces derniers, leurs derniers faits d'armes commencent à dater

    Oh, mais il y en aura peut-être de nouveaux prochainement… Image

    C'est plutôt chaud dans la région comme nous le savons, alors…
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tiens j'ai envie de réactiver ce sujet car je me posais une question.

    Vous ne trouvez pas que la notion de "bon pilote" a grandement perdu en pertinence (sans avoir disparu bien sûr) et qu'aujourd'hui ce serait plutôt l'avancée technologique d'un appareil par rapport à un autre qui déterminerait principalement le succès ou non d'un dans un combat aérien?

    Pour les combats aériens d'antan (Seconde Guerre Mondiale jusqu'au Vietnam inclu j'aurai tendance à dire), le talent individuel des pilotes me paraît être un facteur beaucoup plus discriminant qu'il ne l'est aujourd'hui. Cependant bien sur des minimas capacitaires et en nombre d'heures de vol me semblent requis.
    Néanmoins je vais citer des chiffres au hasard mais je dirais à la louche qu'on est passé d'un rapport global de
    40% machine - 60% talent pendant la Seconde Guerre (dans la mesure du raisonnable bien sur, parce qu'un Po 2 contre un Fw 190 ça change rien…)
    Alors qu'aujourd'hui la situation s'est pour moi totalement inversée, mais en conservant ces proportions
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer