Un remplaçant au Fairchild A-10 ??

  • pygargue a écrit

    oui, dans le cas de mission plus diversifié, il serait plus nécessaire d'appeler les multirôles, je suis d'accord. mais on peut tout de même mettre une capacité, juste au cas où.

    Ben oui une capacité air air rédutuite à l'autodéfense ou attaquer des hélicos donc AIM-9X comme sur le A-10

    Gardons les bonnes choses de cet avion et améliorons ce qui ne va pas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • HB-JVR a écrit

    pygargue a écrit

    oui, dans le cas de mission plus diversifié, il serait plus nécessaire d'appeler les multirôles, je suis d'accord. mais on peut tout de même mettre une capacité, juste au cas où.

    Ben oui une capacité air air rédutuite à l'autodéfense ou attaquer des hélicos donc AIM-9X comme sur le A-10

    Gardons les bonnes choses de cet avion et améliorons ce qui ne va pas

    on peut tout de même améliorer cette capacité d'autodéfense en disposant d'un missile à portée accrue.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est vrai mais il faudrai avoir le missile, entre le sidewinder et l AMRAAM y a une sacré différence et rien entre les deux

    Alors dévelloper un missile juste pour un appareil c'est pas très raisonnable
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Entre les deux, ma raison et mon coeur disent Derby…

    Length - 362 cm
    Span - 64 cm
    Diameter - 16 cm
    Weight - 118 kg
    Guidance - Active Radar
    Warhead - 23 kg
    Range - 50 km
    Speed - Mach 4

    source: http://en.wikipedia.org/wiki/Rafael_Python_5


    Raf :wink:
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer
  • HB-JVR a écrit

    C'est vrai mais il faudrai avoir le missile, entre le sidewinder et l AMRAAM y a une sacré différence et rien entre les deux

    Alors dévelloper un missile juste pour un appareil c'est pas très raisonnable

    non, il pourrait également servir sur le F-22 et sur le F-35 lorsqu'ils sont en config air-sol pour améliorer leurs capacités défensives. une adaptation sur le F/A-18 Super Hornet est également envisageable ainsi que sur certains UCAV.

    EDIT :

    je ne sais plus de quelle version du python on a parler dans un topic d'AMN mais le derby correspond en terme de portée (mais pas du guidage).
    un derby amélioré avec cette tête infrarouge et un propulseur dérivé de celui de l'AIM-120 (puissant et discret) et de l'AIM-9X (jets directionnels) serait l'idéal sans doute.
    une tête allégé de 25% suffirait également ainsi qu'une portée réduite de 30%. la longeur de 3,6 mètres est peut être un peu longue et le poids légérement trop important (cf. mon cahier des charges).
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 3 fois par pygargue le May 11, 2007, 7:28 p.m.
  • C'est vrai que…
    Vu sous cet angle
      Lien   Revenir ici   Citer
  • RogCas a écrit

    Le Draken j'ai pas trouvé (mais seule la présence d'un parachute de queue a été stipulée pour raccourcir l'aterrissage).

    Je m'imice, je complete, je finalise :
    J 35J :
    Take off run: 790 m (1195 m without afterburner)
    Landing run: 880 m (1220 m without brake chute)

    J 35D
    Take off run: 774 m (1175 m without afterburner)
    Landing run: 678 m (920 m without brake chute)

    J 35A
    Take off run: 413 m (701 m without afterburner)
    Landing run: 510 m (810 m without brake chute)

    Hop.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tuckson a écrit

    Pit a écrit

    J 35J :
    Take off run: 790 m (1195 m without afterburner)
    Landing run: 880 m (1220 m without brake chute)

    J 35D
    Take off run: 774 m (1175 m without afterburner)
    Landing run: 678 m (920 m without brake chute)

    J 35A
    Take off run: 413 m (701 m without afterburner)
    Landing run: 510 m (810 m without brake chute)

    Hop.
    pourquoi de telles différences ?

    effectivement, il y a de grosse différence entre le J-35A et le les deux autres versions. il y a une raison hormis une nette prise de poids de l'appareil (et alors, on améliore le réacteur utilisé ou on le change).
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pygargue, j'ai un soucis avec ta volonté de vouloir intégrer un missile de 40 à 50 km de portée. Entre autres raisons, celle de la détection : autant le missile peut porter à la distance voulue, mais encore faut-il que l'avion porteur puisse trouver la cible. Et dans notre cas, cela signifie l'installation d'un radar à bord de notre avion idéal, remplaçant le A-10.

    On ajoute de la complexité à un avion qui se doit d'être "rustique" pour être parfaitement opérationnel. Tout ce que l'on ajoute depuis quelques temps me fait penser à une chose :
    On reprend l'initiative de Lockheed, on fait un A-16. On prend un F-16D Block 60 avec une aile agrandie, on met l'entrée d'air au-dessus du fuselage, et on lui greffe un moteur F-135 sans post-combustion afin d'avoir un canal d'éjection de gaz refroidit.

    Et hop ! On obtient un avion spécifique mais pas du tout adapté à ce que l'on cherche.

    Comme l'a dit HB-JVR, autant garder ce qu'il y a de bien sur l'A-10 en améliorant ses points faibles, mais surtout ne pas le complexifier inutilement et lui ajouter des capacités qui ne lui seraient pas absolument utiles.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tuckson a écrit

    RogCas a écrit

    Pygargue, j'ai un soucis avec ta volonté de vouloir intégrer un missile de 40 à 50 km de portée. Entre autres raisons, celle de la détection : autant le missile peut porter à la distance voulue, mais encore faut-il que l'avion porteur puisse trouver la cible. Et dans notre cas, cela signifie l'installation d'un radar à bord de notre avion idéal, remplaçant le A-10.
    Ben non, avec son système d'autoprotection par exemple. :wink:
    Donc j'en conclue que son remplaçant doit intégrer une suite d'autoprotection type SPECTRA…

    :wink:

    Bien joué, Sonny !
      Lien   Revenir ici   Citer
  • RogCas a écrit

    Tuckson a écrit

    pygargue a écrit

    exact RogCas horsmis le fait que les chasseurs suedois sont tous conçu pour être STOL.
    :? Sur combien décollaient Viggen et autres Draken ?
    Le Viggen a été conçu pour opérer sur des terrains de 500 m maxi (décollage en moins de 400 m et atérrissage en moins de 450 m).
    Le Draken j'ai pas trouvé (mais seule la présence d'un parachute de queue a été stipulée pour raccourcir l'aterrissage).
    Le cahier des charges du Gripen spécifient qu'il puisse opérer de pistes de 9m de large par 800 m de long.

    :arrow: Quelle prouesse du Viggen, soit dit en passant…

    :wink:

    Le Viggen était doté d'un inverseur de poussée, qui lui permettait de se freiner (et même de faire des crénaux)

    Comme là : http://www.youtube.com/watch?v=zpxz_-ELi6U


    Trop fort !
      Lien   Revenir ici   Citer
  • RogCas a écrit

    Tuckson a écrit

    RogCas a écrit

    Pygargue, j'ai un soucis avec ta volonté de vouloir intégrer un missile de 40 à 50 km de portée. Entre autres raisons, celle de la détection : autant le missile peut porter à la distance voulue, mais encore faut-il que l'avion porteur puisse trouver la cible. Et dans notre cas, cela signifie l'installation d'un radar à bord de notre avion idéal, remplaçant le A-10.
    Ben non, avec son système d'autoprotection par exemple. :wink:
    Donc j'en conclue que son remplaçant doit intégrer une suite d'autoprotection type SPECTRA…

    :wink:

    Bien joué, Sonny !

    exact, la visée longue portée pour l'autodéfense air-air utiliserait principalement un système d'autoprotection type SPECTRA (fonctionnant dans les bandes IR et/ou EM) associé à l'OSF situé dans le nez. le radar n'a pas de mode "conduite de tir air-air".

    pygargue a écrit

    HB-JVR a écrit

    C'est vrai mais il faudrai avoir le missile, entre le sidewinder et l AMRAAM y a une sacré différence et rien entre les deux

    Alors dévelloper un missile juste pour un appareil c'est pas très raisonnable

    non, il pourrait également servir sur le F-22 et sur le F-35 lorsqu'ils sont en config air-sol pour améliorer leurs capacités défensives. une adaptation sur le F/A-18 Super Hornet est également envisageable ainsi que sur certains UCAV.

    EDIT :

    je ne sais plus de quelle version du python on a parler dans un topic d'AMN mais le derby correspond en terme de portée (mais pas du guidage).
    un derby amélioré avec cette tête infrarouge et un propulseur dérivé de celui de l'AIM-120 (puissant et discret) et de l'AIM-9X (jets directionnels) serait l'idéal sans doute.
    une tête allégé de 25% suffirait également ainsi qu'une portée réduite de 30%. la longeur de 3,6 mètres est peut être un peu longue et le poids légérement trop important (cf. mon cahier des charges).

    en fait après étude des caractéristiques des différents missiles de la Gamme Python/Derby (ICI) je pense qu'un missile de type Python 5 dont le propulseur serait plus long serait l'idéal. en effet, le python 5 affiche 20 km de portée tandis que le Derby affiche 50 km. hors le derby est (pour simplifié) un missile Python 4 à portée accrue et à guidage radar.

    l'idéal serait donc un missile Python 5 à portée accrue (30 à 35 km) même si la masse est légèrement plus élevé que prévue par le cahier des charges.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour revenir aux moteurs…
    J'ai cherché rapidement, mais je ne suis pas parvenu à trouver un équivalent au T-34 du A-10…
    Je voulais savoir si vous connaissiez un moteur approchant le T34 (ou le CF-34, sa version civile), ou du moins un "petit" moteur à double flux…

    Chez la SNECMA le plus proche (en civil) à l'air d'être le SAM-146, avec une poussée de SaM-146 de 14 500 à 15 400 lb (contre 9 000 pour le T34). (Je ne suis pas arrivé à mettre la main sur la masse du SaM.)
    Après on passe tout de suite au CFM-56….
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tu peux regarder du côté de l'aviation d'affaires :
    - Rolls Royce BR710 : 6 979 kgp
    - General Electric CF34-10E : 9 072 kgp
    - CFM International CFM56-5B9-P : 10 568 kgp

    Sur le B-2 :
    - General Electric F-118-GE-100 : 7 850 kgp

    Sinon, faut tabler sur une version détarée de n'importe quel moteur militaire moderne de nouvelle génération (produit ou en développement) :
    - F119 : 12 300 kgp à sec
    - F135 : 12 700 kgp à sec
    - F402-RR-408 (Pegasus du AV-8B) : 10 800 kgp
      Lien   Revenir ici   Citer
  • On peut aussi voir du côté des petits appareils d'entraînement avancé et d'attaque au sol légère, comme les derniers Aermacchi ou le Yak-130.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer