Avions NG : quel est le meilleur en air-air ?

  • ah oui, et pour le f-104, qui avait une grande charge alaire a eu pourtant énormément de crash à basse altitude, pour exemple l'allemagne de l'ouest a perdu 292 des 916 f-104………..
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le F-104 ? Une grande charge alaire ? :?
    Tu en es sûr ?
    Ses ailes étaient comme des ailettes pour misssiles…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • avec des bombes oui!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il ne pouvait emporter que deux Mk-83 de 454 kg ou deux paniers à roquettes… :?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Encore de la physique? :o Miam :D

    Le problème avec le F-104 c'est qu'il était très instable, très difficile à contrôler en virage et qu'il avait une vitesse de stall très élevée…
    Malgré une nette amélioration de ses performances aérodynamique lorsqu'il emportait ses deux bidons supplémentaires en bouts d'ailes, il n'en gardait pas moins un sale caractère…
    Et puis, gunsmoker, si ses ailes sont très fines, la différence de pression entre l'intrados et l'extrados est très faible et la portance fournie est donc très faible également d'où une augmentation de la vitesse de stall… ce qui n'empèche pas d'avoir une portance très importante à haute vitesse…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • peut-être que je dit faux :?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • airazor a écrit

    peut-être que je dit faux :?
    En quoi?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Glpilot a écrit

    airazor a écrit

    peut-être que je dit faux :?
    En quoi?

    que le F-104 avait une grande charge alaire, mais je n'ai pas vu ton message(posté presque en même temps)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci, professeur GLPilot. :wink:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • airazor a écrit

    J'ai une question, je ne comprenp pas en quoi un grande charge alaire améliore les performances d'un avion et TBA

    Moi non plus, mais il faut rester prudent avec cette histoire.
    Les constructeurs vulgarisent beaucoup en disant des trucs comme quoi la charge alaire fait ci fait ça…

    C'est pas aussi simple que ça. Je pense que les performances du Mirage en TBA (grande vitesse) tiennent à ça cellule bien faite pour le transonic (mach0,9), et comme déjà dit, c'est un avion aux réactions TRES vives (tant pis si Glpilot s'agace :lol: mais je crois savoir que ça fait de belles suprises aux autres pilotes du monde entier quand un Mirage cabre d'un coup).

    Je n'en sais pas plus, mais il faut se méfier des affaires de charge alaires, de rapport poid/poussée, etc. Ce sont des chiffres qui donnent l'impression de tout comprendre mais qui n'expliquent rien.

    :roll:
    Rêver ne coûte rien. :mrgreen:L'ex-TMor avait dans les 2940 messages, était inscrit depuis juillet 2005.http://tmor-blog.over-blog.com : ma BD reprend.http://rafale.freeforums.org un forum en anglais, international, pour parler du Rafale. :mrgreen:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • j'ai un passage de Tanguy et Laverdure ou un f-104 belges fait de l'accro dont un beau passage:

    approche train sortie, touche le sol et rebondie, fait un tonneau et ce pose.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Salut à tous
    je suis nouveau sur ce forum mais j'ai déjà croisé certains d'entre vous sur les forum AFM ou ACIG.

    Juste quelques petits mots au sujet de cette discussion.
    je crois que les déboires du F104 à basse altitude n'étaient pas dûs à sa charge ailaire ou à un changement de mode d'emploi (de haute vers basse altitude) mais à un mauvais centrage après que les Allemands aient modifié l'électronique pour en faire un avion d'attaque.

    Si on dit qu'une charge ailaire élevée améliore les performances en basse altitude, il me semble que c'est surtout un abus de langage. Une charge ailaire élevée améliore la stabilité et le confort de l'équipage dans l'air plus dense et plus turbulent à basse altitude mais n'améliore pas les performances, de vol sauf si vous essayez de tirer au canon sur qqun (comme ces pilotes de Harrier tirant les Dagger argentins au ras du sol et ne réussissant pas à placer un coup au but bien que les pilotes argentins ne les aient pas remarqués et n'aient pas tentés d'action évasive). Cela dit je crois que dans le livre de Bill Gunston on donne une table du nombre de chocs par minute qu'encaisse un pilote à basse altitude 20-60 en fonction de l'avion et je crois que le mirage III est à 130 ce qui en ferait un avion impilotable en BA si c'était vrai 8) .

    Je voulais aussi dire un mot sur les performances comparées du M2000 et du F16. Le soit disant pilote grec qui les compare n'a pas l'air d'y connaître grand chose, le mirage 2000 étant sûrement meilleur à haute altitude grâce à son moteur moins affecté que celui du F16 et sa surface ailaire plus élevée ; et le F16 meilleur à basse altitude grâce à son meilleur rapport poussée - poids. Dans le même ordre d'idée la comparaison au degré près des perf en virage des deux chasseurs publiée par Air et Cosmos a été réalisée sur un logiciel de simulation et n'a rien d'officiel ou de scientifique … un peu dans le même genre que la simulation de la DERA sur le EF2000 :twisted: mais en moins hypocrite tout de même.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • bienvenu torperdo, et merci pour tes explication ainsi à Tmor.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • j'avoue que pour un premier message, il est bien complé. merci
      Lien   Revenir ici   Citer
  • torpedo a écrit

    Juste quelques petits mots au sujet de cette discussion.
    je crois que les déboires du F104 à basse altitude n'étaient pas dûs à sa charge ailaire ou à un changement de mode d'emploi (de haute vers basse altitude) mais à un mauvais centrage après que les Allemands aient modifié l'électronique pour en faire un avion d'attaque.
    Un mauvais centrage est un facteur agravant, mais il ne peut être seul à l'origine de tous ces accidents en basse altitude… Un mauvais centrage peut facilement être corrigé ou être compensé par trim et par une augmentation de la taille du la gouverne de profondeur… Et si le centrage était trop mauvais pour être compensé de cette façon, l'avion aurait été pratiquement impilotable à tous les autres niveaux de vol…
      Lien   Revenir ici   Citer