Piaggio P.180 Avanti

Rappels

  • Catégorie : Avion de liaison
  • Constructeur : Piaggio drapeau du pays
  • Premier vol : 26 septembre 1986
  • Production : 220 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Piaggio P.1HH HammerHead

Historique

Le Piaggio Aero P.180 Avanti est un avion de transport à ailes hautes, pouvant accueillir jusqu’à 9 passagers, muni d’une petite aile à l’avant au niveau du nez, il est motorisé par deux turbopropulseurs entrainant des hélices propulsives.

À la fin des années 1970, une équipe de Piaggio Aero étudie une configuration d’ailes peu commune. En effet, l’appareil possède trois plans de portance : des petites ailes au niveau du nez, les ailes principales très en arrière et un empennage en T. En 1980, Piaggio teste la maquette du P.180 en soufflerie, d’abord en Italie, puis aux USA. Malheureusement, l’entreprise avait encore un peu de mal pour finir de le développer. Elle lance une collaboration avec Learjet en 1982, devant l’aider à finaliser le projet. En 1986, le premier prototype prend l’air, mais ce n’est qu’en 1990 qu’il reçoit sa certification de la FAA pour les USA, puis les autres pays.

L’appareil possède une forme particulière. Le fuselage est très profilé avec une courbe ininterrompue allant du nez à la queue de l’appareil, permettant un écoulement laminaire très précis qui améliore les performances de l’appareil.

Au niveau du nez, il y a des petites ailes portantes, permettant de ne pas fournir d’effort sur l’empennage pour maintenir l’appareil à l’horizontal. De plus, elles sont dessinées de façon à décrocher avant les ailes principales, ce qui abaisse automatiquement le nez de l’appareil avant le décrochage des ailes principales. Leur léger dièdre négatif permet d’éviter des turbulences pouvant perturber l’écoulement aérodynamique sur les autres surfaces portantes situées plus en arrière.

Les ailes principales, positionnées très en arrière et en position haute, permettent de ne pas perdre de place dans la cabine avec les longerons de l’aile. L’empennage est en forme de T et juste en dessous, deux quilles fixes possédant un fort dièdre négatif assurent une excellente stabilité. Cette configuration comprenant 3 surfaces portantes a été brevetée sous le nom de "Three-Lifting-Surface Configuration" (3LSC). Les deux turbopropulseurs sont situés sur les ailes, dans des nacelles en matériaux composites fabriqué par l’entreprise Moreggio. Ils sont équipés d’hélices propulsives Hartzell à cinq pales à vitesse constante. C’est pour cette raison que le bruit du P.180 en vol est particulier : Les gaz sortant du moteur entrent en interférences avec les hélices et produisent ainsi un son plus aigu que les autres appareils à turbopropulseurs. Cette configuration est déjà utilisée pour les Piaggio P.136 et P.166 pour diminuer le bruit en cabine, les hélices étant très en arrière de celle-ci.  L'avion est équipé de trains d'atterrissage tricycle rétractable à commande hydraulique. Le train avant est muni de deux roues, alors que le train principal n’est équipé que d’une seule. Les roues sont équipées de freins à disque en carbones. 



L’aluminium et ses alliages représentent 90% de la masse de l’appareil, le reste étant constitué de fibres de carbone renforcées de matières plastiques à haute résistance mécanique. Le P.180 est certifié pour un seul pilote. Sa cabine peut accueillir jusqu’à neuf passagers.

Les 12 premiers appareils sont construits en grande partie dans l’usine Piaggio de Wichita (USA) et envoyés en Italie pour l’assemblage final. Mais un coup dur pour le P.180 a lieu en 1994: l’usine de Wichita fait faillite ! Le programme est mis en suspens. Ce n’est qu’en 1998 que des investisseurs menés par M. Piero Ferrari interviennent, permettant de redresser la situation. En 2005, le centième P.180 est livré.

Dès 2005, c’est le P.180 Avanti II qui est proposé. La cellule reste pratiquement identique. C’est surtout au niveau de l’équipement modernisé, de l’augmentation du confort intérieur et de la motorisation que l’on voit des différences.

Le poste de pilotage est équipé de trois grands écrans à cristaux liquides et d’un système de gestion de vol. De nouveaux radar et système de navigation, un radiogoniomètre et un altimètre radar complète l’équipement. La cabine peut être équipée de 9 sièges au maximum. L’isolation permet de limiter les vibrations et les interférences sonores provenant de l’extérieur sont limitées à 68dbA. 

Ce sont désormais deux Pratt & Whitney PT6-66B qui propulsent l’appareil, améliorant un peu la vitesse de croisière. Les réservoirs de carburant, d’une capacité totale de 1585 litres permettent une autonomie maximale de 3322 km.

Des versions équipées pour des missions spécialisées sont proposées, comme le transport de blessé (P.180 AMB), la radio-calibration (P.180 RM), les photographies aériennes et la cartographie (P.180 APH). Pour les missions de surveillance maritime et de patrouille aux frontières, le P.180 est équipé de caméras TV et IR permettant de travailler de jour comme de nuit. Il peut également être équipé d’un système d’identification automatique et de différents radars, certains pouvant travailler sur 360°. Les images radars ou TV/IR peuvent être consultées sur des consoles installées dans la cabine, ou directement sur les écrans du poste de pilotage. Avec sa capacité de patrouiller durant 3h30 à plus de 500km de sa base, le P.180 peut être considéré comme une plateforme intéressante et peu onéreuse.



Début 2012, environ 220 P.180 ont été livrés dans le monde, dont 26 à des forces armées.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Pays utilisateurs

Versions

  • Piaggio P.180 : Première version du P.180, une centaine d'appareils fabriqués.
  • Piaggio P.180 Avanti II : Avionique modernisée et moteurs plus puissants.
  • Piaggio P.180AMB : Version ambulance de l’appareil.
  • Piaggio P.180APH : Version équipée pour la cartographie aérienne.
  • Piaggio P.180M : Version militaire permettant le transport de passagers ou de fret.
  • Piaggio P.180RM : Version militaire équipé pour la radio-calibration.

Sur le forum…

  • C'est tellement réconfortant de savoir qu'il y a une personne, au monde, qui lit ce que t'écris! :D

    Et merci pour tes corrections (en plus, j'avais relu la fiche et contrôlé les unités, mais ça ne m'avait pas choqué!)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Merci.

    La fiche est modifiée: le P.180 monte à présent beaucoup plus vite! :D

    C'est dingue comme une petite lettre peut changer les choses ! :bonnet:

    Merci…
    (Et com'ça tu as la certitude que je lis les fiches. Et oui… le lecteur… c'est moi)
    ;)
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci.

    La fiche est modifiée: le P.180 monte à présent beaucoup plus vite! :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Joli avion, en effet. J'ai rajouté des photos (dont celle de Stanak) et une vidéo sur la fiche. :)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • PCmax a écrit

    Aaahhh…14,1 km/heure en vitesse ascensionnelle … il monte doucement le type !
    Bon c'est vrai qu'avec un plafond opérationnel de 12 000m…pourquoi se presser hein ? :D
    Non?!? J'ai écris ça? Pas possible… :o

    J'étais tellement content d'avoir à nouveau accès à l'interface…

    Merci Papy! J'vais modifier ça dès que possible. ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Aaahhh…14,1 km/heure en vitesse ascensionnelle … il monte doucement le type !
    Bon c'est vrai qu'avec un plafond opérationnel de 12 000m…pourquoi se presser hein ? :D
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dommage, qu'en plus de l'image, nous n'ayons pas le son très particulier de cet appareil!
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Magnifique photo, merci Stanak! ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer