Curtiss BF2C Goshawk

Rappels

  • Catégorie : Avion embarqué
  • Constructeur : Curtiss drapeau du pays
  • Premier vol : avril 1933
  • Production : 216 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Curtiss F11C Goshawk

Historique

Pour l'US Navy comme pour Curtiss, le F11C-2 avait un potentiel qu'il fallait développer. C'est ainsi que fut prise la décision d'en dériver un appareil à train d'atterrissage rétractable. Ce dernier, inspiré du système de Grover Loening présent sur le prototype du Grumman FF, était manuel. Un F11C-2 de série, le BuNo 9269, fut modifié en conséquence : selon les sources, il s'agit du 4e, du 5e ou du dernier. La partie inférieure du fuselage, à l'avant, fut particulièrement agrandie afin de loger le train d'atterrissage.

Le nouvel appareil fut désigné Model 67 par Curtiss, et XF11C-3 par l'US Navy. Il effectua son vol inaugural en avril 1933 et fut livré le 27 mai 1933 pour essais avec un moteur Wright R-1820-80 de 700 hp, alimenté par 418 litres de carburant et 34 litres d'huile. Les essais montrèrent que si la vitesse était augmentée de 27 km/h, la maniabilité était cependant moindre à cause du poids supplémentaire. Pour l'US Navy cependant, ce gain de vitesse compensait largement la perte de manœuvrabilité.

L'aile en bois fut alors remplacée par une aile à structure métallique et l'appareil désigné Model 67A par Curtiss, et XBF2C-1 par l'US Navy (pour Bomber-Fighter). 27 exemplaires de série furent commandés avec un cockpit semi-fermé et la partie arrière du fuselage surélevée. Ils étaient dotés de 2 mitrailleuses Browning de 7,62 mm (600 coups chacun) et de 3 points d'emport (un sous le fuselage, et un sous chaque aile) d'une capacité totale de 500 livres. Il pouvait emporter une bombe de 215 ou 227 kg en position ventrale, ou 4 bombes de 51 kg sous les ailes avec un réservoir de 189 litres en position centrale.

Bien que le prototype s'écrasa le 24 septembre 1934 à la suite d'une panne du moteur, cela n'influa pas sur la commande. C'est ce même mois que le premier exemplaire de série effectua son premier vol. Les appareils de série furent motorisés avec un R-1820-04 plus récent, de 770 hp.



Ils furent livrés le 7 octobre 1934 à la VB-5, basée sur l'USS Ranger. Mais le train d'atterrissage et surtout l'aile métallique engendrèrent de tels problèmes qu'il ne resta en service en première ligne que quelques mois, jusqu'en février 1935. En effet, le moteur faisait vibrer les parties métalliques de l'aile et le problème ne fut jamais résolu. Ils furent les derniers chasseurs construits par Curtiss à être acceptés par l'US Navy, qui se tourna désormais principalement vers un nouveau venu, Grumman. Son F3F remplaça d'ailleurs les BF2C. Les 19 survivants furent un temps relégués à l'entraînement, avant d'être interdits de vol en janvier 1937 et purement et simplement jetés à la mer.

Cependant, Curtiss mit au point une version d'exportation, le Model 68 Hawk III. Celui-ci revenait à l'aile en bois et était motorisé par un R-1820-F53 de 770 hp. Il connut le succès en Argentine (10 Model 68A vendus en 1936), en Thaïlande (24 Model 68B), en Turquie (1 Model 68B vendu en avril 1935) et en Chine nationaliste (102 Model 68C livrés entre 1936 et 1938).

La Thaïlande commanda 24 Hawk III début 1935, qui furent livrés dès août la même année. 50 autres exemplaires furent construits sous licence entre 1937 et 1939, et furent désignés B.Kh10 (chasseur type 10). Ils furent utilisés contre l’État français vichyste fin 1940-début 1941 et contre les Japonais le 7 décembre 1941. Il aurait été le premier chasseur thaïlandais à voir le combat.

En 1940, face aux Français, il équipait 4 squadrons et fut utilisé pour le bombardement en piqué, l'interception et l'escorte. Le conflit face aux Japonais ne dura qu'une journée, le 7 décembre 1941. Relégué dès lors à l'entraînement, il est resté en service jusqu'en 1949. Un exemplaire est visible au musée de la force aérienne thaïlandaise.

La Chine nationaliste reçut son premier exemplaire le 19 mars 1936 et son dernier le 7 juin 1938. Les 90 derniers furent assemblés par la CAMCO (Central Aircraft Manufacturing Company) à Hangzhou. l'utilisa comme chasseur principal avec ses Hawk II et ses CR.32. Ils furent utilisés contre les forces japonaises dès 1937 et équipaient 7 escadrons de chasse, dont 6 à Nanchang. Face aux premiers chasseurs biplans ou aux bombardiers sans escorte, il put tirer son épingle du jeu. Mais il fut surclassé à l'apparition des Mitsubishi A5M et remplacé par les Polikarpov I-15 et I-16. Le dernier combat eut lieu le 26 mai 1940, lorsque le Captain Yuan Chin-Han revendiqua une victoire en collaboration sur un bombardier japonais au-dessus de la capitale de Chungking. En 1944, une poignée d'exemplaires étaient encore utilisés pour l'entraînement.



Le Model 79 Hawk IV était un prototype, avec un cockpit fermé et un moteur R-1820-F56 de 790 hp : il fut vendu à l'Argentine.

Versions

  • Curtiss BF2C-1 : Version de série pour l'US Navy, 27 exemplaires.
  • Curtiss Hawk III : Version du BF2C Goshawk destinée à l'exportation.
  • Curtiss Hawk IV : Prototype, avec un cockpit fermé et un moteur R-1820-F56 de 790 hp. L'unique exemplaire fut vendu à l'Argentine.
  • Curtiss XBF2C-1 : Prototype, un exemplaire : le XF11C-3 modifié.

Sur le forum…

  • ciders a écrit

    Ils ont surtout servi jusqu'à la fin 1937. On peut envisager que certains exemplaires aient survécu un peu plus longtemps.
    ils ont été utilisés pour l'entraînement avancé à partir de 1938 (jusqu'a qu'en ?)
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je trouve que cet appareil, s'il n'est pas vraiment beau, a quand-même"une sacrée gueule" !
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ils ont surtout servi jusqu'à la fin 1937. On peut envisager que certains exemplaires aient survécu un peu plus longtemps.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Hawk III
    RoCAF
    Image
    120 utilisés de 1936 à …
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Hawk III
    ex RTAF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci de cette suite aussi réussie que le premier opus. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Disons plutôt que ce jour-là, les Japonais ont attaqué tous azimuts dans le Pacifique. On a retenu Pearl Harbor, mais c'était loin d'être la seule opération. La Thaïlande aussi, puis faudrait voir le détail, mais il faut sans doute rajouter la partie sud, les Philippines…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Clansman a écrit

    Ils ont duré une journée, le 7 décembre 1941

    Marrant, le même jour que Pearl Harbor
    Pas bête la guêpe: ils savaient peut-être que les japonais avaient prévu autre chose que de s'occuper d'eux ce jour là… :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Ils ont duré une journée, le 7 décembre 1941

    Marrant, le même jour que Pearl Harbor
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ils ont duré une journée, le 7 décembre 1941. Je crois que je l'avais évoqué dans la fiche précédente sur le F11C. Si tu veux mon avis, c'était un baroud d'honneur, une façon de sauver la face pour éviter de montrer de façon trop flagrante qu'ils étaient alliés. C'est que la Thaïlande était sensée être indépendante. Dans les faits…

    Pour la guerre franco-thaïlandaise, tu as entièrement raison, je vais apporter des précisions à la fiche.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer