Auster AOP.9

Rappels

  • Catégorie : Avion de reconnaissance et d'observation
  • Constructeur : Auster drapeau du pays
  • Premier vol : 19 mars 1954
  • Production : 182 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Auster AOP.6

Historique

L'Auster AOP Mk 9 est un avion d'observation britannique des années 1950.

Il fut conçu dès 1953 afin de remplacer l'Auster AOP Mk 6 (Air Observation Post, poste d'observation aérienne) et s'en distingue par une aile et des ailerons plus grands et un moteur plus puissant, un Blackburn Cirrus Bombardier de 180 hp. Le tout améliora ses capacités ADAC. Un train d'atterrissage renforcé et des pneus à basse pression lui permettait d'opérer à partir de terrains mal préparés. Il reprenait en quelque sorte certaines leçons apprises pendant la guerre de Corée ou de l'insurrection en Malaisie.

Il reprend cependant la configuration générale de son prédécesseur : train fixe et classique, ailes hautes, droites et haubannées, une cabine très vitrée afin de permettre une bonne visibilité pour ses 3 occupants. La dérive est de forme plus rectangulaire que celle de son prédécesseur. L'appareil fut désigné en interne B5 par la compagnie.

Le prototype, immatriculé WZ662, effectua son vol inaugural le 19 mars 1954. Les livraisons à la RAF commencèrent en février 1955. Les personnels de l'armée de terre l'utilisèrent au sein de la RAF jusqu'à la création de l'Army Air Corps, en septembre 1957.

L'AOP.9 fut impliqué dans nombres de conflits d'indépendance, comme l'insurrection communiste en Malaisie jusqu'en 1960, ou à Aden au début des années 1960. Il fut retiré du service en 1966 et fut le dernier appareil de type AOP utilisé par l'Army Air Corps. Il fut remplacé par le DHC-2 Beaver.

Une seule version fut construite, à 182 exemplaires. L'AOP.11, doté d'un moteur Continental IO-470-D de 260 hp, resta à l'état de prototype. Il s'agissait d'ailleurs d'un AOP.9 modifié qui effectua son vol inaugural le 18 août 1961. Il portait la désignation XP254. Il fut vendu à un particulier en 1971 et fut accidenté en 2007. Il avait été conçu sur initiative privée d'Auster, afin d'essayer de contrebalancer la volonté de l'Army Air Corps nouvellement créée de ne posséder que des hélicoptères.



Un AOP.9 revendu comme surplus fut également modifié en Auster 9M, avec un moteur Avco Lycoming O-360-A1D de 180 hp. Il vola sous cette forme pour la première fois le 4 janvier 1968 et fut certifié le 30 avril 1968.

Le Royaume-Uni employa 145 AOP.9, répartis entre la RAF et l'armée de terre. Hong-Kong utilisa 4 ou 7 exemplaires provenant de l'Army Air Corps, l'Inde 35 appareils (10 livrés neufs à la force aérienne et 25 autres à l'armée de terre), l'Afrique du Sud 2 exemplaires qui furent utilisés de 1957 à 1967.

19 exemplaires furent revendus sur le marché civil dans les années 1970. En 2008, 14 d'entre eux avaient survécus, mais 3 seulement autorisés à voler.

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Auster 9M : Un exemplaire remotorisé avec un Avco Lycoming O-360-A1D de 180 hp.
  • Auster AOP.9 : Unique version de série, 182 exemplaires.
  • Auster AOP.11 : Prototype d'une nouvelle version, non construite en série.
  • Auster B5 : Désignation constructeur.

Sur le forum…

  • :mrgreen:

    La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Disons que pour un avion austère, c'est réussi… :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'Auster AOP Mk 9 est un avion d'observation britannique des années 1950.

    Il fut conçu dès 1953 afin de remplacer l'Auster AOP Mk 6 et s'en distingue par une aile et des ailerons plus grands et un moteur plus puissant, un Blackburn Cirrus Bombardier de 180 hp. Le tout améliora ses capacités ADAC. Un train d'atterrissage renforcé et des pneus à basse pression lui permettait d'opérer à partir de terrains mal préparés. Il reprenait en quelque sorte certaines leçons apprises pendant la guerre de Corée ou de l'insurrection en Malaisie.

    Il reprend cependant la configuration générale de son prédécesseur : train fixe et classique, ailes hautes, droites et haubannées, une cabine très vitrée afin de permettre une bonne visibilité pour ses 3 occupants. La dérive est de forme plus rectangulaire que celle de son prédécesseur. L'appareil fut désigné en interne B5 par la compagnie.

    Le prototype, immatriculé WZ662, effectua son vol inaugural le 19 mars 1954. Les livraisons à la RAF commencèrent en février 1955. Les personnels de l'armée de terre l'utilisèrent au sein de la RAF jusqu'à la création de l'Army Air Corps, en septembre 1957.

    L'AOP.9 fut impliqué dans nombres de conflits d'indépendance, comme l'insurrection communiste en Malaisie jusqu'en 1960, ou à Aden au début des années 1960. Il fut retiré du service en 1966 et fut le dernier appareil de type AOP utilisé par l'Army Air Corps. Il fut remplacé par le DHC-2 Beaver.

    Une seule version fut construite, à 182 exemplaires. L'AOP.11, doté d'un moteur Continental IO-470-D de 260 hp, resta à l'état de prototype. Il s'agissait d'ailleurs d'un AOP.9 modifié qui effectua son vol inaugural le 18 août 1961. Il portait la désignation XP254. Il fut vendu à un particulier en 1971 et fut accidenté en 2007. Il avait été conçu sur initiative privée d'Auster, afin d'essayer de contrebalancer la volonté de l'Army Air Corps nouvellement créée de ne posséder que des hélicoptères.

    Un AOP.9 revendu comme surplus fut également modifié en Auster 9M, avec un moteur Avco Lycoming O-360-A1D de 180 hp. Il vola sous cette forme pour la première fois le 4 janvier 1968 et fut certifié le 30 avril 1968.

    Le Royaume-Uni employa 145 AOP.9, répartis entre la RAF et l'armée de terre. Hong-Kong utilisa 4 ou 7 exemplaires provenant de l'Army Air Corps, l'Inde 35 appareils (10 livrés neufs à la force aérienne et 25 autres à l'armée de terre), l'Afrique du Sud 2 exemplaires qui furent utilisés de 1957 à 1967.

    19 exemplaires furent revendus sur le marché civil dans les années 1970. En 2008, 14 d'entre eux avaient survécus, mais 3 seulement autorisés à voler.



    http://fr.wikipedia.org/wiki/Auster_AOP_Mk_9


    http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/taylorcraft-auster-a-o-p/


    http://en.wikipedia.org/wiki/Auster_AOP.9


    http://www.army.mod.uk/aviation/29044.aspx


    http://www.dailykos.com/story/2013/03/18/1192646/-The-Eyes-of-the-Army-the-Auster-AOP-9#


    http://www.skytamer.com/Auster_AOP_Mk.9.html


    http://www.aviastar.org/air/england/auster_aop9.php


    http://www.warbirdalley.com/auster.htm
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer