Boeing WC-135 Constant Phoenix

Rappels

  • Catégorie : Avion de reconnaissance et d'observation
  • Constructeur : Boeing drapeau du pays
  • Premier vol : décembre 1965
  • Production : 15 appareils construits (cellules neuves)
Boeing WC-135 Constant Phoenix

Historique

Le 16 septembre 1947, le général Eisenhower lança le programme Constant Phoenix. Il s'agissait, pour l'USAF, de collecter des données sur les explosions atomiques partout dans le monde. Des WB-29 puis des WB-50 furent chargés de cette mission. En 1963, le Traité d'interdiction partielle des essais nucléaires fut signé à Moscou, entraînant une autre conséquence pour l'USAF : celle de collecter des données sur l'influence de ces mêmes explosions sur l'atmosphère, et de s'assurer qu'aucun test illégal n'ait eu lieu.

En décembre 1965, les WC-135 commencèrent à remplacer les WB-50 dans ce rôle. 10 C-135B furent modifiés, et appelés à l'époque WC-135B. Il est doté d'équipements spéciaux, propres à relever des débris radioactifs dans les nuages. S'il peut emporter jusqu'à 33 personnes, son équipage est réduit au strict minimum lors des missions opérationnels, afin d'éviter les expositions aux radiations. Ils peuvent aussi servir à des missions scientifiques ou à la reconnaissance météorologique.

Les appareils sont déployés par le 45th Reconnaissance Squadron à Offutt AFB, dans le Nebraska, et travaillent en collaboration avec l'AFTAC (Air Force Technical Applications Center), basé à Patrick AFB en Floride.

La plupart des missions les entraînent dans le Pacifique et en Asie, dans l'Océan Indien, le golfe du Bengale, la mer Méditerranée, les régions polaires, les côtes d'Afrique et d'Amérique du Sud.

Ils furent employés en 1979, lorsqu'un double flash fut détecté par un satellite Vega, spécialisé dans la détection d'explosions nucléaires. Cependant, rien n'a été trouvé après 25 missions. Ils furent également déployés lors de l'accident de Tchernobyl en 1986. Ils surveillèrent les tests nucléaires de l'Inde et du Pakistan en 1998, de la Corée du nord en 2002, 2006 2009 et 2010. Enfin, ils surveillèrent les conséquences de l'accident de Fukushima en 2011.

Aujourd'hui, seuls 2 appareils sont en service : un WC-135C (62-3582), qui est un EC-135C profondément modifié, et un WC-135W (61-2667), version modernisée du WC-135B. Ces deux appareils reçurent en 2003 un système AARE (Advanced Atmospheric Research Equipment), afin de remplacer l'antique système de collecte de données d'une technologie vieille de 40 ans.



Pays utilisateur

Versions

  • Boeing NC-135A : Version servant à surveiller les essais nucléaires atmosphériques.
  • Boeing OC-135B Open Skies : Version destinée à l'observation, dans le cadre du traité "Open Skies". 3 exemplaires.
  • Boeing WC-135B : Version de reconnaissance météorologique, 10 exemplaires.
  • Boeing WC-135C : EC-135C modifié pour accomplir les missions des WC-135. 1 exemplaire.
  • Boeing WC-135W Constant Phoenix : Version actuelle des WC-135B. 1 exemplaire.
Longueur Envergure Hauteur Surface alaire Masse à vide Masse maxi au décollage Plafond opérationnel Vitesse maximale HA Distance franchissable Équipage Carburant (masse)
Boeing OC-135B Open Skies41,544 m (136,3 ft)39,654 m (130,1 ft)12,741 m (41,8 ft)226 m² (2 433 sq. ft)134 717 kg (297 000 lbs)805 km/h (500 mph, 434 kts)6 276 km (3 900 mi, 3 389 nm)7
Boeing WC-135W Constant Phoenix42,401 m (139,11 ft)39,654 m (130,1 ft)13 m (42 ft)226 m² (2 433 sq. ft)54 508 kg (120 170 lbs)136 304 kg (300 500 lbs)12 192 m (40 000 ft)648 km/h (403 mph, 350 kts)7 408 km (4 603 mi, 4 000 nm)33 58 967 kg (130 000 lbs)

Sur le forum…

  • La flotte de WC-135 de l’USAF est sur le point de se renouveler avec le premier des trois nouveaux WC-135R aperçu en vol récemment. 

    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le July 6, 2022, 8:23 a.m.
  • Espérons le, et également que le résultat soit satisfaisant, c'est à dire qu'il confirme que les Nord-Coréens n'ont pas la bombe H.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Comme ça on va être vite fixés
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La bête déployée pour "sniffer" l'air à proximité de la Corée du Nord et déterminer si oui ou non, l'essai qui a eu lieu hier était bien celui d'une bombe H.
    Entre la culture des perles finesEt ceux qui perlent l'incultureUn point commun domine :C'est le QI de l'huître(JBX)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Euh, si c'est 1847, on parle de James Knox Polk. :mrgreen:

    Non, en fait c'est bien Eisenhower et bien en 1947, mais en tant que général, c'est là que je me suis trompé. Toutes mes confurses et merci de l'avoir signalé !
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Si on parle de l'année 1847, il s'agit du président Truman. A priori, nous palrons bien ici de l'année 1957.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le 16 septembre 1947, le général Eisenhower lança le programme Constant Phoenix. Il s'agissait, pour l'USAF, de collecter des données sur les explosions atomiques partout dans le monde. Des WB-29 puis des WB-50 furent chargés de cette mission. En 1963, le Traité d'interdiction partielle des essais nucléaires fut signé à Moscou, entraînant une autre conséquence pour l'USAF : celle de collecter des données sur l'influence de ces mêmes explosions sur l'atmosphère, et de s'assurer qu'aucun test illégal n'ait eu lieu.

    En décembre 1965, les WC-135 commencèrent à remplacer les WB-50 dans ce rôle. 10 C-135B furent modifiés, et appelés à l'époque WC-135B. Il est doté d'équipements spéciaux, propres à relever des débris radioactifs dans les nuages. S'il peut emporter jusqu'à 33 personnes, son équipage est réduit au strict minimum lors des missions opérationnels, afin d'éviter les expositions aux radiations. Ils peuvent aussi servir à des missions scientifiques ou à la reconnaissance météorologique.

    Les appareils sont déployés par le 45th Reconnaissance Squadron à Offutt AFB, dans le Nebraska, et travaillent en collaboration avec l'AFTAC (Air Force Technical Applications Center), basé à Patrick AFB en Floride.

    La plupart des missions les entraînent dans le Pacifique et en Asie, dans l'Océan Indien, le golfe du Bengale, la mer Méditerrannée, les régions polaires, les côtes d'Afrique et d'Amérique du Sud.

    Ils furent employés en 1979, lorsqu'un double flash fut détecté par un satellite Vega, spécialisé dans la détection d'explosions nucléaires. Cependant, rien n'a été trouvé après 25 missions. Ils furent également déployés lors de l'accident de Tchernobyl en 1986. Ils surveillèrent les tests nucléaires de l'Inde et du Pakistan en 1998, de la Corée du nord en 2002, 2006 2009 et 2010. Enfin, ils surveillèrent les conséquences de l'accident de Fukushima en 2011.

    Aujourd'hui, seuls 2 appareils sont en service : un WC-135C (62-3582), qui est un EC-135C profondément modifié, et un WC-135W (61-2667), version modernisée du WC-135B. Ces deux appareils reçurent en 2003 un système AARE (Advanced Atmospheric Research Equipment), afin de remplacer l'antique système de collecte de données d'une technologie vieille de 40 ans.


    La fiche sur le site


    http://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_WC-135_Constant_Phoenix


    http://www.af.mil/information/factsheets/factsheet.asp?id=192


    http://www.globalsecurity.org/intell/systems/constant_phoenix.htm


    http://www.airliners.net/search/photo.search?album=9843
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  Dédié à la détection de particules radioactives, l’avion américain WC-135 « Constant Phoenix » survole la mer Noire, 2 years, 10 months ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)