Enstrom 480

Rappels

  • Catégorie : Hélicoptère
  • Constructeur : Enstrom drapeau du pays
  • Premier vol : 7 octobre 1989
  • Production : 142 appareils construits (cellules neuves)

Historique

L’Enstrom 480 est un hélicoptère léger monoturbine, munis d’un rotor principal tripale, d’un rotor de queue bipale, de patins et pouvant transporter jusqu’à cinq personnes.

Fondée en 1959, l’entreprise Enstrom Helicopter Corporation fait voler dès 1960 son premier hélicoptère, le F-28, puis l’Enstrom 280 muni d’une cellule redessinée.

Au début des années 1990, l’US Army désire changer ses hélicoptères d’entrainement TH-1 "Huey" et lance le programme d’acquisition NTH (New Training Helicopter programm). Enstrom développe à cette occasion le TH-28, qui effectue son premier vol le 7 octobre 1989. Directement dérivé du F-28, il est propulsé par une turbine Allison 250 et possède également une cabine plus vaste, des rotors de plus grandes dimensions et des réservoirs de carburant plus résistants. Certifié en 1992, six appareils sont construits, mais en 1993 l’US Army lui préfère le Bell 206B-3 qui devient le TH-67 "Creek".

L’appareil semble tout de même prometteur et l’entreprise décide de le proposer sur le marché civil sous l’appellation d’Enstrom 480. La structure de sa cellule est constituée de tubes d’acier soudés, recouverts de panneaux d’aluminium.

La cabine peut accueillir jusqu’à cinq personnes : deux à l’avant et trois sur une banquette à l’arrière. Le pilote est installé sur le siège avant gauche, ce qui est inhabituel sur les voilures tournantes. Les instruments de vol sont situés sur une console centrale, améliorant la visibilité.

La propulsion est assurée par une turbine Allison (maintenant Rolls Royce) 250-C20W de 213 kW (289 cv). Le rotor principal tripale est relativement lourd, ce qui lui confère une inertie appréciable pour un éventuel atterrissage en autorotation en cas de panne-moteur. Une protection en forme de demi-cercle fixée sur l’extrémité de la poutre de queue protège le rotor anti-couple des chocs.
Un empennage horizontal est installé sur la poutre de queue, terminé par des ailerons verticaux.
Le train d’atterrissage est constitué de patins.



À la demande de l’armée thaïlandaise, la version 480B est munie d’un système de détection passif avertissant le pilote de la proximité d’une ligne à haute-tension. Ce dispositif peut être monté sur tous les autres Enstrom 480, y compris ceux qui sont déjà en service.

Fabriqués à plus de 140 exemplaires depuis 1993, date où il a été proposé sur le marché civil, près d’une cinquantaine sont en service, ou en cours de livraison, dans les forces armées de la Guinée Equatoriale, du Japon et de la Thaïlande.

Ils sont principalement utilisés pour l’entraînement, les liaisons et l’observation aérienne.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Pays utilisateurs

Versions

  • Enstrom 480 : Version civile pouvant transporter cinq personnes, basée sur l’Enstrom TH-28 et certifiée en 1983.
  • Enstrom 480B : Version améliorée possédant une masse maximale au décollage plus importante, certifiée en 2001.
  • Enstrom 480B Guardian : Version équipée de caméras de recherche et de projecteurs pour les forces de police.
  • Enstrom TH-480B : Désignation japonaise des Enstrom 480B en service au sein de ses forces terrestres.

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    L'Enstrom 480 sur le site
    Merci Clansman! ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'Enstrom 480 sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L’Enstrom 480 est un hélicoptère léger monoturbine, munis d’un rotor principal tripale, d’un rotor de queue bipale, de patins et pouvant transporter jusqu’à cinq personnes.

    Fondée en 1959, l’entreprise Enstrom Helicopter Corporation fait voler dès 1960 son premier hélicoptère, le F-28, puis l’Enstrom 280 muni d’une cellule redessinée.

    Au début des années 1990, l’US Army désire changer ses hélicoptères d’entrainement TH-1 "Huey" et lance le programme d’acquisition NTH (New Training Helicopter programm). Enstrom développe à cette occasion le TH-28, qui effectue son premier vol le 7 octobre 1989. Directement dérivé du F-28, il est propulsé par une turbine Allison 250 et possède également une cabine plus vaste, des rotors de plus grandes dimensions et des réservoirs de carburant plus résistants. Certifié en 1992, six appareils sont construits, mais en 1993 l’US Army lui préfère le Bell 206B-3 qui devient le TH-67 "Creek".

    L’appareil semble tout de même prometteur et l’entreprise décide de le proposer sur le marché civil sous l’appellation d’Enstrom 480. La structure de sa cellule est constituée de tubes d’acier soudés, recouverts de panneaux d’aluminium.
    La cabine peut accueillir jusqu’à cinq personnes : deux à l’avant et trois sur une banquette à l’arrière. Le pilote est installé sur le siège avant gauche, ce qui est inhabituel sur les voilures tournantes. Les instruments de vol sont situés sur une console centrale, améliorant la visibilité.
    La propulsion est assurée par une turbine Allison (maintenant Rolls Royce) 250-C20W de 213kW (289cv). Le rotor principal tripale est relativement lourd, ce qui lui confère une inertie appréciable pour un éventuel atterrissage en autorotation en cas de panne-moteur. Une protection en forme de demi-cercle fixée sur l’extrémité de la poutre de queue protège le rotor anti-couple des chocs.
    Un empennage horizontal est installé sur la poutre de queue, terminé par des ailerons verticaux.
    Le train d’atterrissage est constitué de patins.
    À la demande de l’armée thaïlandaise, la version 480B est munie d’un système de détection passif avertissant le pilote de la proximité d’une ligne à haute-tension. Ce dispositif peut être monté sur tous les autres Enstrom 480, y compris ceux qui sont déjà en service.

    Fabriqués à plus de 140 exemplaires depuis 1993, date où il a été proposé sur le marché civil, près d’une cinquantaine sont en service, ou en cours de livraison, dans les forces armées de la Guinée Equatoriale, du Japon et de la Thaïlande.

    Ils sont principalement utilisés pour l’entrainement, les liaisons et l’observation aérienne.


    Versions :
    480 : Version civile pouvant transporter cinq personnes, basée sur l’Enstrom TH-28 et certifiée en 1983.

    480B : Version améliorée possédant une masse maximale au décollage plus importante, certifiée en 2001.

    480B "Guardian" : Proposé aux forces de police, cet Enstrom 480B est spécialement équipé de caméras de recherche et de projecteurs.

    TH-480B : Désignation japonaise des Enstrom 480B en service au sein de ses forces terrestres.


    Utilisateurs militaires :
    Guinée Equatoriale : 2 appareils dans les forces aériennes.

    Japon : 30 appareils au sein de l’armée de terre.

    Thaïlande : 16 appareils au sein de l’armée de terre.


    Caractéristiques Enstrom 480:
    Equipage : 1
    Passagers : 4
    Longueur totale : 11,39m
    Longueur du fuselage : 8,87m
    Diamètre du rotor principal : 9,75m
    Surface du rotor principal : 74,7m2
    Diamètre du rotor de queue : 1,50m
    Surface du rotor de queue : 1,77m2
    Hauteur totale : 2,96m
    Masse à vide : 760kg
    Masse maximale au décollage : 1’293kg

    Moteurs :
    Une turbine Rolls-Royce 250-C20W de 213kW (289cv).

    Performances :
    Vitesse max basse altitude: 232km/h
    Vitesse de croisière : 213km/h
    Vitesse ascensionnelle : 7,62m/s
    Plafond opérationnel : 3’962m
    Distance franchissable : 685km


    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Enstrom_480

    http://www.army-technology.com/projects/enstrom480/

    http://www.enstromhelicopter.com/helicopters/turbine-480b/

    http://www.flyingmag.com/aircraft/helicopters/enstrom-480b-0

    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_estrom480_en.php

    http://www.aviastar.org/helicopters_eng/enstrom-480.php

    http://www.flightglobal.com/news/articles/stretching-out-in-the-enstrom-480-turbine-45849/

    http://www.helis.com/database/model/971/

    http://www.heliweb.ca/enstrom480b.htm
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer