Aeromot AMT-200 Super Ximango

Rappels

  • Catégorie : Planeur motorisé
  • Constructeur : Aeromot drapeau du pays
  • Premier vol : 1993
  • Voir aussi… : Fournier RF-10

Historique

En 1985, la firme brésilienne Aeromot (elle-même fondée en 1967) racheta les droits de production du Fournier RF-10. L'appareil qui en résulta, l'AMT-100, fut baptisé Ximango du nom d'une variété de faucon présente au Brésil. Il sortit d'usine dès 1986.

D'autres versions sont sorties depuis : l'AMT-200 Super Ximango, qui vola en 1993, l'AMT-300 Turbo Ximango Shark qui vola le 29 juin 1998 et l'AMT-200S, développé en même temps que l'AMT-300.

L'AMT-200S est un motoplaneur biplace (côte-à-côte, disposant de doubles commandes), construit en matériaux composites (fibres de verre, de carbone et de résines). Légèrement plus long que l'AMT-100, il dispose d'un moteur Rotax 912S4 de 100 ch. Il est à ailes basses, dispose d'un train classique et d'une dérive en T. Sa verrière, d'une pièce, donne une excellente visibilité.

L'USAF Academy commanda 14 AMT-200S, qui sont utilisés sous la dénomination TG-14A. Outre l'instrumentation classique, on y trouve une radio, un GPS, un équipement d'oxygène permettant le vol à haute altitude. Ils remplacèrent le TG-7 à partir de septembre 2002.

Pays utilisateurs

Ancien pays utilisateur

  • États-Unis : cocardeUSAF (14 exemplaires)  —  TG-14A

Versions

  • Aeromot AMT-200 : Version motorisée par un Rotax 912A.
  • Aeromot AMT-200S : Moteur Rotax 912S4
  • Aeromot AMT-200SO : Version de reconnaissance basée sur l'AMT-200S.
  • Aeromot TG-14A : Version destinée à l'USAF Academy.
  • Aeromot Z-180 : Désignation brésilienne de l'AMT-200.

Sur le forum…