SAAB J 37 Viggen

Rappels

  • Catégorie : Avion de combat
  • Constructeur : SAAB drapeau du pays
  • Premier vol : 8 février 1967
  • Production : 338 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Dès 1958, Saab lance une étude sur le successeur du Draken. De son côté, l’armée de l’air suédoise lance en 1961 une spécification pour un appareil capable de remplacer avant tout le Lansen, et éventuellement le Draken, de voler à Mach 1 à basse altitude et Mach 2 à haute altitude, de décoller de portions de route de 800 m de long et 9 m de large, et de s’intégrer au système de défense suédois, le STRIL 60. Le Saab 37 est accepté le 28 septembre 1962. L’appareil est alors surnommé Viggen (Foudre, en suédois) et la construction démarre en 1964. 7 prototypes, dont un biplace, sont commandés en 1965.

Le premier d’entre eux décolle le 8 février 1967 avec Erik Dahlstrom aux commandes. L'appareil s'avère plaisant à piloter. Cependant, il sera perdu dans un accident le 31 mai 1968, causant la mort du pilote Lennart Fryoe. Le dernier des prototypes décolle en avril 1969.

175 exemplaires sont commandés en 1968 dans les versions AJ 37, SF 37 et SH 37 et les premiers appareils, les AJ 37, sont livrés à partir de 1971. Ceux-ci, construits à 108 exemplaires, sont d’abord destinés à l’attaque au sol, avec des capacités secondaires de combat aérien. Ils sont équipés d'un radar PS 37A. Ils entrent en service en 1972 au sein de la F7 à Satenas. En 1974 et 1975, une série d’accidents montrent une faiblesse structurelle de l’aile qui n’existent que sur les premiers exemplaires.

Le prototype de la version biplace, le Sk 37, vole dès le 2 juillet 1970. L’ajout d’un second poste de pilotage a entraîné une réduction de la capacité d’emport en carburant, c’est pourquoi il emporte toujours un réservoir supplémentaire. Sa dérive a également été agrandie. Destiné à l’entraînement et dépourvu de radar, il fut construit à 17 exemplaires.

Le SF 37, destiné à la reconnaissance, vola dès le 21 mai 1973. 28 exemplaires furent construits, avec un nez modifié contenant 7 caméras. Le SH 37, lui, vola le 10 décembre 1973. Construit à 27 exemplaires, il était à la fois destiné à la reconnaissance et à la lutte anti-navires. Outre un radar PS-371A adapté à cette mission, il emportait également une nacelle de reconnaissance, équipée d’équipements de reconnaissance nocturne, d'une caméra de prises de vue à grande distance et de contre-mesures électroniques.



Le JA 37, destiné à la défense aérienne, vola le 27 septembre 1974. Doté d’un réacteur RM8B plus puissant, d'un radar PS 46A LD/SD dédié, et d’un canon de 30 mm, il fut construit à 147 exemplaires.

Le Viggen fut modernisé au cours de sa carrière. De 1993 à 1998, le AJS 37 fut conçu afin d’emporter de nouvelles armes et un nouveau système d’arme. Une centaine d’AJ 37, SF 37 et SH 37 furent modifiés. Une trentaine de JA 37 furent portés au standard JA 37D à la même époque, afin d’emporter notamment des missiles AIM-120 AMRAAM. D'autres modernisations eurent lieu sur le JA-37, les standard JA 37C et Di. Les Sk 37 furent portés au standard Sk 37E pour entraîner les pilotes de Gripen à la guerre électronique. 10 exemplaires furent convertis de 1998 à 2000 et furent les derniers exemplaires à être retirés du service.

Le Viggen fut retiré du service en 2007. Construit à 338 exemplaires jusqu'en 1990, il ne fut jamais exporté malgré l'existence de versions 37E et 37X, ayant échoué à contrer le F-16 dans le marché du siècle. De plus, la Suède conserva un contrôle très strict sur l'exportation d'armes et une vente en Inde échoua pour des raisons politiques.

Ce fut cependant un appareil capable, puissant, capable d’être remis en œuvre en 10 minutes par 7 hommes, dont 6 conscrits ou réservistes. Sa capacité à atterrir court, à faire demi-tour sur lui-même pour redécoller a impressionné les foules lors des meetings. Cela était possible grâce à ses inverseurs de poussée et son train principal en tandem. Ses capacités ADAC sont telles qu'il peut opérer à partir d'une portion d'autoroute de 500 m. Son réacteur d'origine américaine lui donnait un bon rayon d'action et de très bonnes capacités d'accélération. Sa formule "delta canard" en a fait un appareil très polyvalent.


Texte de Clansman.

Versions

  • SAAB 37E Eurofighter : Projet de version destinée à remplacer les F-104 en service dans l'OTAN.
  • SAAB 37X : Projet de version export destinée à la Norvège.
  • SAAB A 20 : Projet de version devant succéder à l'AJ 37 de chasse dans les années 1990.
  • SAAB AJ 37 : Version de base. 108 exemplaires.
  • SAAB AJS 37 : Version à l'avionique modernisée de l'AJ 37.
  • SAAB AJSF 37 : Version à l'avionique modernisée du SF 37.
  • SAAB AJSH 37 : Version à l'avionique modernisée du SH 37.
  • SAAB JA 37 : Version de chasse et d'attaque. 147 exemplaires.
  • SAAB JA 37C : Version à l'avionique modernisée du JA 37.
  • SAAB JA 37D : Version à l'avionique modernisée du JA 37.
  • SAAB JA 37Di : Version à l'avionique modernisée du JA 37.
  • SAAB SF 37 : Version de reconnaissance. 28 exemplaires.
  • SAAB SH 37 : Version spécialisée dans la lutte anti-navires. 27 exemplaires.
  • SAAB Sk 37 : Version biplace d'entraînement. 17 exemplaires.
  • SAAB SK 37E : Version d'entraînement à la guerre électronique basée sur le Sk 37. 10 exemplaires modifiés.

Sur le forum…

  • Oups, corrigé. En plus je confondais avec le Draken qui lui avait en effet un train arrière et diabolo.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Autre remarque : pour moi, ce sont des roues en tandem et non en diabolo.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Tiens, c'est curieux : l'AJ-37 qu'il aurait dû remplacer était au contraire spécialisé dans l'attaque au sol, non ? Pour moi, le chasseur dans le couple était plutôt le JA-37.

    C'est une question d'ancienneté, en fait : l'AJ 37 était en service depuis 1971, alors que le JA 37 venait tout juste de voler. Je vais le préciser dans la fiche.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Tiens, c'est curieux : l'AJ-37 qu'il aurait dû remplacer était au contraire spécialisé dans l'attaque au sol, non ? Pour moi, le chasseur dans le couple était plutôt le JA-37.
    Tiens, je n'avais pas réalisé, mais oui tu as raison: AJ pour "Attack och Jaktkapacitet" et JA pour "Jakt och Attackkapacitet", ou quelque chose comme ça. Ce nouvel appareil devait certainement être assez polyvalent, vu qu'il devait remplacer un bon nombre d'appareils.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tiens, c'est curieux : l'AJ-37 qu'il aurait dû remplacer était au contraire spécialisé dans l'attaque au sol, non ? Pour moi, le chasseur dans le couple était plutôt le JA-37.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dès 1974, les autorités suédoises réfléchirent au successeur du Viggen, destiné à entrer en service au début des années 1990. Saab proposa l'A 20, qui était tout simplement un Viggen amélioré.

    L'A 20 devait être décliné en 2 variantes, M1 et M2, qui devaient remplacer plus spécifiquement l'AJ 37 et compléter les JA 37, Saab 105 et le futur B3LA. L'A 20 était clairement destiné à la supériorité aérienne et à la défense sur zone.

    Le coût de développement de l'A 20 fut jugé inférieur à celui du B3LA, mis à part pour le radar. En revanche, l'appareil étant trois plus lourd et plus gourmand en carburant, son coût d'exploitation et d'entretien risquait d'être plus élevé. En fait, il ne coûterait pas plus cher de concevoir un nouvel appareil.

    En 1978, un comité de défense étudia la possibilité d'acquérir des F-16 ou F/A-18, ou de lancer un projet national d'avion polyvalent. En octobre 1978, Lennart Ljung, le nouveau chef d'Etat-Major, estima qu'aucune de ces solutions n'était économique. Finalement, au printemps 1979, le Parlement suédois fit annuler les projets A 20 et B3LA tandis que Saab se lançait dans l'aventure Gripen.


    La fiche sur le site


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=sv&u=https://sv.wikipedia.org/wiki/Saab_A_20&prev=search


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=sv&u=https://sv.wikipedia.org/wiki/Saab_38&prev=search


    http://www.x-plane.org/home/urf/aviation/text/saabcanc/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En effet, orignal vu sous cet angle.

    Sympas les petites cocardes.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • une vue originale d'un avion qui se fait rare
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Mais il avait des inverseurs de poussée, ça aide pas mal pour le demi-tour ;)
    C'est sûr qu'il le faisait grâce à ses inverseurs de poussée, mais c'est quand-même impressionnant de le voir manoeuvrer ainsi. Il aurait pu jouer dans Hot-Shot avec le parcage latéral, s'il avait été navalisé… :D

    d9pouces a écrit

    … Mais point de vue bruit, je me souviens d'un Harrier au Bourget (en 1995 ?), avec la poussée verticale qui faisait trembler le sol.
    Un appareil impressionnant en vol, lui aussi! :oui:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mais il avait des inverseurs de poussée, ça aide pas mal pour le demi-tour ;)

    Je n'ai jamais eu l'heur de le voir, j'aurais bien aimé. Mais point de vue bruit, je me souviens d'un Harrier au Bourget (en 1995 ?), avec la poussée verticale qui faisait trembler le sol.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer