Koolhoven FK.43

Rappels

  • Catégorie : Avion de transport
  • Constructeur : Koolhoven drapeau du pays
  • Premier vol : 1931
  • Production : 20 appareils construits (cellules neuves)

Historique

À la fin des années 1920, l’entreprise Koolhoven était dirigée par son propriétaire et designer Frederick Koolhoven qui avait déjà conçu un certain nombre d’avions. En 1929, il décida de développer un appareil de transport léger de quatre places, destiné à des clients privés et dont le client de lancement était le multimillionnaire américain Van Lear Black. L’avion reçut la désignation FK.43, car il était le successeur direct du Koolhoven FK.41.

La conception du FK.43, un avion léger monoplan à aile haute, était assez simple. Son fuselage était constitué de tubes d’acier recouvert d’une toile. Il était équipé d’un poste de pilotage individuel fermé et d’un train d’atterrissage fixe. Concernant sa motorisation, l’appareil avait un moteur de Havilland Gipsy Major II de 140ch (104 kW) qui lui permettait d’atteindre une vitesse maximale de 210 Km/h.

Malheureusement, Van Lear Black décéda avant que l’avion ne soit entièrement construit. Le prototype fut néanmoins terminé et décolla pour la première fois en 1931. Avec cette tragédie et l’absence d’autres clients, Koolhoven décida en 1932 de vendre son prototype et sa licence de production au constructeur français SAFA (Société Anonyme Française d’Aéronautique), mais la même année cette entreprise faisait faillite et le sort du prototype est inconnu.

Cependant, avec son design réussi et de bonnes qualités de vol, la société KLM décida de commander quelques FK.43 à Koolhoven pour les utiliser comme taxi volant et comme appareil de formation pour ses pilotes. Ils furent livrés en 1933 et 1935.

Avec cet appareil, une histoire assez insolite a eu lieu le 29 avril 1934, où un FK.43 fut utilisé pour transporter les chaussures du footballeur Puck van Heel, alors capitaine de l’équipe nationale néerlandaise, pour jouer un match contre la Belgique. En effet, Van Heel était parti en oubliant de faire ses valises et grâce à ce vol pour récupérer ses chaussures, les Pays-Bas remportèrent le match 4-2 !

Quelques années plus tard, la Seconde Guerre mondiale débuta et l’armée de l’air royale néerlandaise ordonna la réquisition de quatre appareils qui avaient pour numéro 960, 963, 965 et 967. Ils furent utilisés comme avions de transport personnel et de liaison de 1939 jusqu’à l’invasion du pays par l’Allemagne, le 10 juin 1940. Malheureusement, avec les bombardements, trois des quatre FK.43 furent détruits. Mais une autre histoire insolite a eu lieu, puisque quatre jours après le début des hostilités aux Pays-Bas, soit le 14 mai 1940, Justus Heijmans rejoignit le Royaume-Uni à bord d’un FK.43. Grâce à cela, l’appareil fut sauvé des bombardements et il a été utilisé par la RAF comme avion de liaison jusqu’à la fin de la guerre.

Quand les hostilités furent terminées, l’appareil rentra aux Pays-Bas où il a été affecté à l’école nationale de pilotage de Rotterdam. Le 17 juin 1946, l’appareil fut réenregistré chez KLM avec l’immatriculation PH-NAU, mais trois mois plus tard il est revendu à un propriétaire privé.

Un an après cela, le 29 septembre 1947, il est inscrit à l’école nationale de l’aviation où il fut utilisé pendant cinq ans comme appareil de formation. L’appareil fit son dernier vol en 1952, puis envoyé le 8 septembre 1952 à l’école Anthony Fokker. C’est en 1955 que la longue et insolite histoire du FK.43 rescapé de la guerre se termine avec son démantèlement.

En parallèle de cette histoire, en 1947 Fokker décide de produit une série de huit appareils fortement modifiés et remotorisés avec des Armstrong Siddeley Genet Major IA de 165 ch (123 kW). Ces FK.43 sont connus sous le nom de "Fookhoven".

Les huit avions furent achetés par Frits Diepen pour sa société Frits Diepen Vliegtuigen NV, qui les a utilisés comme taxis volants. À la fin de leur vie opérationnelle ils furent ferraillés, à l’exception d’un exemplaire appartenant à Aero Holland qui a survécu jusqu’à nos jours.

Versions

  • Fokker FK.43 Fookhoven : Version construite après guerre avec des moteurs Armstrong Siddeley Genet Major IA de 165 ch (123 kW).
  • Koolhoven FK.43 : Version de base.
  • SAFA FK.43 : Prototype racheté et d'éventuels appareils construits sous licence par SAFA.

Sur le forum…

  • Merci à toi ! :hehe:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    La fiche sur le site.

    Merci beaucoup ! ;)
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Koolhoven FK.43

    Le Koolhoven FK.43 était un avion de transport léger néerlandais de l’entre-deux-guerres.

    Durant l’année 1929, l’entreprise Koolhoven, dirigé par son propriétaire et designer Frederick Koolhoven qui avait déjà conçu un certain nombre d’avions, décida de développer un appareil de transport léger de quatre places, destiné à des clients privés. L’avion reçut la désignation FK.43 car il est le successeur direct du Koolhoven FK.41.

    La conception du FK.43 reste assez simple, c’était un avion léger monoplan à aile haute. Son fuselage fut constitué de tubes d’acier et le tout recouvert d’une toile. Il fut équipé d’un poste de pilotage individuel fermé et d’un train d’atterrissage fixe. Concernant sa motorisation, l’appareil avait un moteur de Havilland Gipsy Major II de 140ch (104 kW), avec cela, il pouvait atteindre une vitesse maximale de 210 Km/h.

    Le prototype décolla pour la première fois en 1931 mais avant que l’appareil ne soit construit, un client américain fortuné se nommant Van Lear Black fut très intéressé pour l’achat d’un FK.43, mais malheureusement, il décède avant que l’avion ne soit terminé. Avec cette tragédie et l’absence d’autres clients, Koolhoven décide en 1932 de vendre son prototype et sa licence de production au constructeur français SAFA (Société Anonyme Françoise Aéronautique) mais la même année SAFA fait faillite et le sort du prototype est inconnu.

    Cependant avec son design réussi et avec de bonnes qualités de vol, la société KLM décida de commander quelques FK.43 pour les utiliser comme taxi volant et comme appareil de formation pour ses pilotes. Ils furent livrés en 1933 et 1935.

    Avec cet appareil, une histoire assez insolite à eu lieu le 29 avril 1934, où un FK.43 fut utilisé pour transporter les chaussures du footballeur Puck van Heel, (alors capitaine de l’équipe nationale néerlandaise à cette époque), pour jouer un match contre la Belgique. En effet, Van Heel était parti en oubliant de faire ses valises et grâce à ce vol pour récupérer ses chaussures, les Pays-Bas remportent le match face à la Belgique 4-2 !

    Mais quelques années plus tard, la Seconde Guerre mondiale débuta et l’armée de l’air royale néerlandaise ordonna la réquisition de quatre appareils qui avaient pour numéro 960, 963, 965 et 967. Ils furent utilisés comme avions de transport personnel et de liaison de 1939 jusqu’à l’envahissement du pays par l’Allemagne, le 10 juin 1940. Malheureusement avec les bombardements, trois des quatre FK.43 furent détruits mais une autre histoire insolite a eu lieu.

    Quatre jours après le début des hostilités aux Pays-Bas, un FK.43 fut piloté en direction du Royaume-Uni par Justus Heijmans le 14 mai 1940. Grâce à cela, l’appareil fut sauvé des bombardements et il fut utilisé par la RAF comme avion de liaison jusqu’à la fin de la guerre.

    Quand les hostilités furent terminées, l’appareil rentre aux Pays-Bas où il fut affecté à l’école nationale de pilotage de Rotterdam. Le 17 juin 1946, l’appareil fut réenregistré chez KLM avec pour immatriculation PH-NAU, mais trois mois plus tard il fut revendu à un propriétaire privé.

    Un an après cela, le 29 septembre 1947, il fut inscrit à l’école nationale de l’aviation où il fut utilisé pendant cinq ans comme appareil de formation. L’appareil fit son dernier vol en 1952, où il fut envoyé le 8 septembre 1952 à l’école Anthony Fokker. C’est en 1955 que la longue et insolite histoire du FK.43 rescapé de la guerre se termine avec son démantèlement.

    En parallèle de cette histoire, en 1947 après la fin de la guerre, Fokker décide de produit une série de huit appareils fortement modifiés et remotorisés avec des Armstrong Siddeley Genet Major IA de 165 ch (123 kW). Ces FK.43 sont connus sous le nom de "Fookhoven".

    Les huit avions furent achetés par Frits Diepen pour sa société Frits Diepen Vliegtuigen NV, qui les a utilisés comme taxis volant. À la fin de leur vie opérationnelle ils furent feraillés, à l’exception d’un exemplaire appartenant à Aero Holland qui a survécu jusqu’à nos jours.

    Rappels:
    Premier vol: 1931
    Mission: Transport de passagers, Transport VIP et liaison
    Constructeur: Koolhoven
    Exemplaires: 20 exemplaires

    Caractéristiques Koolhoven FK.43 :
    Équipage: 1
    Passagers: 3
    Longueur: 8,30 m
    Envergure: 11,0 m
    Hauteur: 2,40 m
    Surface alaire: 17,00 m2
    Masse à vide: 630 Kg
    Masse maximale au décollage: 1 140 Kg

    Performances :
    Vitesse max: 210 Km/h
    Vitesse de croisière: 190 Km/h
    Plafond: 4 100 m
    Autonomie: 850 Km

    Moteurs :
    1x de Havilland Gipsy Major II de 140ch (104 kW)

    Armement :
    Sans.

    Pays Utilisateurs :
    -Armée de l'air royale néerlandaise (4 exemplaires) de 1939 à 1940
    -Armée de l’air britannique (1 exemplaire) de 1940 à 1945

    Versions :
    -Koolhoven FK.43: Version de base (12 exemplaires)
    -SAFA FK.43: Prototype racheter sous licence (1 exemplaire)
    -Fokker FK.43 "Fookhoven": Version construit après guerre avec des moteurs Armstrong Siddeley Genet Major IA de 165ch (123 kW) (8 exemplaires)

    Images:
    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Koolhoven_F.K.43_photo_Le_Pontentiel_Aérien_Mondial_1936.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Koolhoven_F.K.43_Krekel.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:SAFA_FK-43_L%27Aerophile_Salon_1932.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Baxter_FK_43_Annuaire_de_L%27Aéronautique_1931.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Baxter_FK_43_3-view_Annuaire_de_L%27Aéronautique_1931.jpg


    Liens:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Koolhoven_F.K.43

    https://it.wikipedia.org/wiki/Koolhoven_F.K.43

    http://www.airwar.ru/enc/cw1/fk43.html

    https://1000aircraftphotos.com/Contributions/Visschedijk/9993.htm

    https://kw.jonkerweb.net/index.php?option=com_content&view=article&id=628&catid=90&Itemid=574&lang=en
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer