Dornier Do 128 Turbo Skyservant

Rappels

Historique

Le Dornier Do 128 Turbo Skyservant est un avion de transport à décollage et atterrissage courts, bimoteur à ailes hautes et à train d’atterrissage classique.

En 1980, Dornier propose une version sensiblement améliorée de son Do 28D-2 et le désigne désormais Do 128-2. Sa structure est renforcée de même que ses bâtit-moteurs, mais il conserve ses moteurs à pistons et son appellation de « Skyservant ».

En parallèle, Dornier décide de développer une version turbopropulsée, le TurboSkyservant. Bénéficiant des mêmes améliorations structurelles que le Do 128-2, avec un train d’atterrissage renforcé, de même que les bâtis-moteurs, renforçant ainsi sa capacité à utiliser des pistes peu aménagées.

Le 1er vol du prototype, désigné Do 28D-5X et motorisé par deux Avco Lycoming LTP101-600-1a de 298kW, a lieu le 9 avril 1978. La deuxième série d’essais se fait avec le prototype désigné Do 128-6X, motorisé par des Pratt & Whitney PT6A-110, également de 298kW, et. Il effectue son premier vol le 4 mars 1980 sur l’aérodrome de l’usine Dornier à Oberpfaffenhofen.
L’appareil reçoit ses certifications en 1981.

Les avions de séries, désignés ensuite Do 128-6, sont équipés avec les turbopropulseurs PT6A-110.
Malheureusement pour Dornier, de nombreux utilisateurs du Skyservant, très satisfaits de leurs Do 28, ne voient pas l’utilité de les changer pour des TurboSky et les ventes restent faibles.
Le Cameroun en commande deux équipés d’un radar de surveillance à 360° MEL Marec pour la patrouille maritime. Ils sont désignés Do 128-6PHA.
Le Nigéria commande 18 Do 128-6 en 1982 pour le transport de soldats et de matériel.

Un Do 128-6 baptisé Polar a effectué un important travail de soutient durant une expédition allemande en Antarctique en 1983-84 en transportant des hommes, des vivres et du matériel. Il était équipé de skis, d’un système de dégivrage, d’un radar météo et d’un pack de survie pour les occupants en cas de problème.

La production s’arrête définitivement en 1986 après une trentaine d’exemplaires construits.




Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Dornier Do 128-6 : Version de production du Turbo Skyservant. 30 appareils fabriqués.
  • Dornier Do 128-6PHA : Version de patrouille maritime.

Sur le forum…

  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Eh… psssst… Merci! ;)

    Chuuuttt…de rien… ;)
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • PCmax a écrit

    :shock: 'tain tu attaques fort !

    T'as pas une tétée à donner ? :D
    Si! Mais ma femme est occupée… mais après, hop!

    De quoi, c'est pas de ça que tu parlais?!? :shock: :oops: :oops: :oops:


    PCmax a écrit

    Ah oui, et ton avion… il vole toujours à plat. Monte pas quoi ! :mrgreen:
    Ouais! Y z'étaient fait exprès pour être utilisés à partir des aéroports de montagne! :bonnet:


    Bon, OK, je corrige!


    Eh… psssst… Merci! ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • :shock: 'tain tu attaques fort !

    T'as pas une tétée à donner ? :D












    Ah oui, et ton avion… il vole toujours à plat. Monte pas quoi ! :mrgreen:
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Dornier Do128 Turbo Skyservant est un avion de transport à décollage et atterrissage courts, bimoteur à ailes hautes et à train d’atterrissage classique.

    En 1980, Dornier propose une version sensiblement améliorée de son Do28D-2 et le désigne désormais Do128-2. Sa structure est renforcée de même que ses bâtit-moteurs, mais il conserve ses moteurs à pistons et son appellation de « Skyservant ».

    En parallèle, Dornier décide de développer une version turbopropulsée, le TurboSkyservant. Bénéficiant des mêmes améliorations structurelles que le Do128-2, avec un train d’atterrissage renforcé, de même que les bâtis-moteurs, renforçant ainsi sa capacité à utiliser des pistes peu aménagées.

    Le 1er vol du prototype, désigné Do28D-5X et motorisé par deux Avco Lycoming LTP101-600-1a de 298kW, a lieu le 9 avril 1978. La deuxième série d’essais se fait avec le prototype désigné Do128-6X, motorisé par des Pratt & Whitney PT6A-110, également de 298kW, et. Il effectue son premier vol le 4 mars 1980 sur l’aérodrome de l’usine Dornier à Oberpfaffenhofen.
    L’appareil reçoit ses certifications en 1981.
    Les avions de séries, désignés ensuite Do128-6, sont équipés avec les turbopropulseurs PT6A-110.
    Malheureusement pour Dornier, de nombreux utilisateurs du Skyservant, très satisfaits de leurs Do28, ne voient pas l’utilité de les changer pour des TurboSky et les ventes restent faibles.
    Le Cameroun en commande deux équipés d’un radar de surveillance à 360° MEL Marec pour la patrouille maritime. Ils sont désignés Do128-6PHA.
    Le Nigéria commande 18 Do128-6 en 1982 pour le transport de soldats et de matériel.

    Un Do128-6 baptisé Polar a effectué un important travail de soutient durant une expédition allemande en Antarctique en 1983-84 en transportant des hommes, des vivres et du matériel. Il était équipé de skis, d’un système de dégivrage, d’un radar météo et d’un pack de survie pour les occupants en cas de problème.

    La production s’arrête définitivement en 1986 après une trentaine d’exemplaires construits.


    Versions :
    Do 28D-5X Turbo Skyservant: Prototype motorisé par deux turbopropulseurs Lycoming LTP-101-600 de 298kW (400cv). Il effectue son premier vol le 9 avril 1978, il est par la suite abandonné pour le Do 28D-6X.

    Do 28D-6X Turbo Skyservant: Prototype motorisé par deux turbopropulseurs Pratt & Whitney PT6A-110 de 298kW (400cv), il effectue son premier vol le 4 mars 1980. L’appareil de série sera désigné Do128-6.

    Do 128-2: Version améliorée du Do28D-2 remplaçant le D-2 dès 1980.

    Do 128-6 : Version de production du Turbo Skyservant. 30 appareils fabriqués.


    Utilisateurs militaires :
    Cameroun : 2 Do-128-6PHA, avec radar de recherche sous le nez, en 1981.
    Nigeria : 18 D128-6 en 1982.


    Caractéristiques :
    Pilotes : 2
    Passagers : 10
    Longueur : 11,41m
    Envergure : 15,55m
    Hauteur : 3,9m
    Surface alaire : 29,0m2
    Masse à vide : 2’348kg
    Masse maximale au décollage : 3’842kg


    Moteurs :
    Deux turbopropulseurs Pratt & Whitney PT6A-110 de 298kW (400cv).


    Performances :
    Vitesse max haute altitude: 325km/h
    Vitesse de croisière : 211km/h
    Plafond opérationnel : 9936m
    Distance franchissable : 1825km


    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://de.wikipedia.org/wiki/Do_128

    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_do28_en.php

    https://www.tu-braunschweig.de/iff/forschung/forschungsflugzeug

    http://www.aviastar.org/air/germany/dorn_do-28d.php
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Sept. 18, 2012, 10:07 p.m.