Piasecki X-49 SpeedHawk

Rappels

  • Catégorie : Girodyne
  • Constructeur : Piasecki drapeau du pays
  • Premier vol : 29 juillet 2007
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Essais en vol
  • Voir aussi… : Sikorsky H-60 Black Hawk
Piasecki X-49 SpeedHawk

Historique

Dans les années 1960, Piasecki conduisit avec succès les essais du Piasecki 16H Pathfinder, un girodyne. D'autres constructeurs se lancèrent dans l'aventure avec plus ou moins de succès, comme Lockheed avec son AH-56 Cheyenne.

Piasecki se relança dans l'aventure avec son X-49 au milieu des années 1990. Ce X-49 était en fait un YSH-60F modifié, afin de servir de banc d'essais volant pour le système VTDP (Vectored Thrust Ducted Propeller, hélice carénée à poussée vectorielle). Ce programme était financé par l'US Navy à hauteur de 26,1 millions de dollars, et un contrat fut signé en octobre 2000. L'idée générale reste d'obtenir un hélicoptère le plus rapide possible, capable de dépasser les 200 nœuds.

Outre une hélice carénée, placée à l'arrière et propulsive qui remplace le rotor de queue, le YSH-60F fut également doté d'ailes basses à dièdre positif, de commandes de vol électriques, d'une extension de cabine de 45 pieds, et diverses améliorations destinées à réduire la traînée comme un nouveau carénage pour le moyeu du rotor. Les moteurs General Electric T700-GE-701C furent conservés. La masse de ces ajouts était estimée à 1600 livres.

En mai 2003, le YSH-60F/VTDP fut rebaptisé X-49A et l'année suivante, le programme fut transféré de l'US Navy à l'US Army. Il reçut le surnom de "SpeedHawk" en hommage au Sea Hawk d'origine. L'US Navy envisageait une version opérationnelle du X-49, mais jugea le développement trop long.

Le X-49A a effectué son vol inaugural le 29 juillet 2007 au centre d'essais en vol de Boeing à New Castle County. Les essais incluent entre autres la sustentation et les effets du VTDP lors de vols en crabe ou en arrière. Au moins 80 vols et 100 heures ont été effectués depuis.

Les exigences de la phase I des essais furent remplies. Il atteignit la vitesse de 167 mph (voire 207 mph), un plafond de 19000 pieds, une autonomie de 400 miles et une vitesse ascensionnelle de 700 pieds à la minute. En 2015, il était toujours en essais.



Le X-49 est censé emporter 8 hommes, dont 2 membres d'équipage, 2 mitrailleurs et 4 soldats. Il pourrait être armé de 2 mitrailleuses lourdes et de roquettes. Outre le transport de troupes et l'attaque au sol, il pourrait accomplir des missions de recherche et de sauvetage.

Piasecki comptait sur le système VTDP pour concourir au programme Future Vertical Lift, destiné à fournir 5 types différents d'hélicoptères aux forces armées américaines et lancé depuis 2004. Malheureusement, il ne fut pas sélectionné pour la phase JMR-TD (Joint Multi-Role Technology Demonstrator). L'US Army lui préféra manifestement le Sikorsky S-97, capable en théorie d'atteindre les 253 mph.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 9 930 kg (21 892 lbs) (9600 kg selon une autre source)
  • Masse à vide : 6 200 kg (13 669 lbs) (7400 kg selon une autre source)
  • Surface du rotor : 210,1 m² (2 261,498 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 16,36 m (53,675 ft) (14,2 m selon une autre source)
  • Hauteur : 5,23 m (17,159 ft) (4,7 m selon une autre source)
  • Longueur : 19,76 m (64,829 ft) (17,5 m selon une autre source)

Équipage

  • Équipage : 2

Performances

  • Vitesse maximum : 400 km/h (249 mph, 216 kts)
  • Vitesse de croisière : 320 km/h (199 mph, 173 kts)
  • Distance franchissable : 705 km (438 mi, 381 nm) (818 km selon une autre source)
  • Plafond opérationnel : 5 791 m (19 000 ft) (3800 m selon une autre source)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,55 m/s (11,647 ft/s)
  • Rapport puissance/masse maxi au décollage : 0.24 kW/kg
  • Charge alaire maxi au décollage : 47.26 kg/m²
  • Rapport puissance/masse à vide : 0.39 kW/kg
  • Charge alaire à vide : 29.51 kg/m²

Motorisation

Charge utile

  • Nombre de passagers : 6

Sur le forum…

  • Justement, je me suis demandé s'il était si efficace que ça…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Encore un concept génial :) !

    Merci pour cette fiche Clans.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Sauf erreur de ma part, la première en français.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dans les années 1960, Piasecki conduisit avec succès les essais du Piasecki 16H, un girodyne. D'autres constructeurs se lancèrent dans l'aventure avec plus ou moins de succès, comme Lockheed avec son AH-56 Cheyenne.

    Piasecki se relança dans l'aventure avec son X-49 au milieu des années 1990. Ce X-49 était en fait un YSH-60F modifié, afin de servir de banc d'essais volant pour le système VTDP (Vectored Thrust Ducted Propeller, hélice carénée à poussée vectorielle). Ce programme était financé par l'US Navy à hauteur de 26,1 millions de dollars, et un contrat fut signé en octobre 2000. L'idée générale reste d'obtenir un hélicoptère le plus rapide possible, capable de dépasser les 200 nœuds.

    Outre une hélice carénée, placée à l'arrière et propulsive qui remplace le rotor de queue, le YSH-60F fut également doté d'ailes basses à dièdre positif, de commandes de vol électriques, d'une extension de cabine de 45 pieds, et diverses améliorations destinées à réduire la traînée comme un nouveau carénage pour le moyeu du rotor. Les moteurs General Electric T700-GE-701C furent conservés. La masse de ces ajouts était estimée à 1600 livres.

    En mai 2003, le YSH-60F/VTDP fut rebaptisé X-49A et l'année suivante, le programme fut transféré de l'US Navy à l'US Army. Il reçut le surnom de "Speedhawk" en hommage au Sea Hawk d'origine. L'US Navy envisageait une version opérationnelle du X-49, mais jugea le développement trop long.

    Le X-49A a effectué son vol inaugural le 29 juillet 2007 au centre d'essais en vol de Boeing à New Castle County. Les essais incluent entre autres la sustentation et les effets du VTDP lors de vols en crabe ou en arrière. Au moins 80 vols et 100 heures ont été effectués depuis.

    Les exigences de la phase I des essais furent remplies. Il atteignit la vitesse de 167 mph (voire 207 mph), un plafond de 19000 pieds, une autonomie de 400 miles et une vitesse ascensionnelle de 700 pieds à la minute. En 2015, il était toujours en essais.

    Le X-49 est censé emporter 8 hommes, dont 2 membres d'équipage, 2 mitrailleurs et 4 soldats. Il pourrait être armé de 2 mitrailleuses lourdes et de roquettes. Outre le transport de troupes et l'attaque au sol, il pourrait accomplir des missions de recherche et de sauvetage.

    Piasecki comptait sur le système VTDP pour concourir au programme Future Vertical Lift, destiné à fournir 5 types différents d'hélicoptères aux forces armées américaines et lancé depuis 2004. Malheureusement, il ne fut pas sélectionné pour la phase JMR-TD (Joint Multi-Role Technology Demonstrator). L'US Army lui préféra manifestement le Sikorsky S-97, capable en théorie d'atteindre les 253 mph.



    https://en.wikipedia.org/wiki/Piasecki_X-49


    https://tacairnet.com/2015/08/05/piaseckis-x-49-is-the-fastest-sea-hawk-in-existence/


    http://www.piasecki.com/x49a.php


    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1337


    http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/x-49.htm


    http://en.avia.pro/blog/vertolyot-piasecki-x-49-speedhawk-tehnicheskie-harakteristiki-foto
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dans le même genre un sikorsky X2, ici
      Lien   Revenir ici   Citer
  • De mon côté je suis tombé sur le Pathfinder, Piasecki n'en est donc pas à son coup d'essai avec le Speedhawk. La première version du Pathfinder (Piasecki 16H-1 Pathfinder) pris son envol pour la première fois en 1962, soit 5 ans avant le Cheyenne. En revanche, il n'a pas de rotor anti-couple contrairement au Cheyenne et au Speedhawk.

    Plus d'infos par ici

    Un lien intéressant sur les convertibles
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cela ne vous rappelle rien :
    > http://tri.army.mil/LC/CS/csa/ah56aam.jpg


    C'est la version carénée de l'hélice propulsive du Cheyenne.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Une petite vidéo sur les tests en vol
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Alors voilà un projet intéressant.
    Vous trouverez des infos sur cet appareil expérimental ICI, ICI, ICI et ICI notamment.
    On parle ICI de possibles applications dans le futur.
    Qu'en pensez-vous ?
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer