Embraer EMB-121 Xingu

Rappels

  • Catégorie : Avion utilitaire
  • Constructeur : Embraer drapeau du pays
  • Premier vol : 10 octobre 1976
  • Production : 106 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Embraer EMB-120 Brasilia

Historique

L'EMB-121 est un petit avion utilitaire développé sur fonds propres par Embraer. Il est d'abord destiné au marché civil sud-américain. Il reprend les ailes et les 2 turbopropulseurs de l'EMB-110 Bandeirante, mais avec un nouveau fuselage. Il effectua son vol inaugural le 10 octobre 1976. Il est nommé Xingu en référence au Rio Xingu, du nom d'une rivière de la partie brésilienne de l'Amazonnie : ça se prononce "shinn'gou".

Il se présente comme un avion à ailes droites, bimoteur. Son train d'atterrissage est tricycle et sa dérive en T. Son fuselage, très compact, est pressurisé.

Le premier appareil de série vola le 20 mai 1977, et fut livré à son client un peu plus tard dans l'année. Sa première version de série fut l'EMB-121A, propulsé par des Pratt & Whitney Canada PT6A-28. La force aérienne brésilienne en acheta 6 dès décembre 1977, puis 6 autres vers 1987.

La deuxième version de série, l'EMB-121A1 Xingu II, vola pour la première fois le 4 septembre 1981. Ses moteurs PT6A-135, plus puissants, actionnent une hélice quadripale et permettent l'emport de 9 passagers. Sa capacité en carburant est augmentée. 2 exemplaires ont été vendus à la force aérienne brésilienne. Elle utilise encore 8 Xingu sous la désignation VU-9, pour le transport de VIP.

Une autre version, l'EMB121B Xingu III, est propulsée par des PT6A-42.

L'EMB-120 en est dérivé, de même que le projet EMB-123 Tapajós, qui devait recevoir un fuselage plus long, une envergure agrandie et des moteurs PT6A-45 de 1120 hp.

La production cessa en août 1987, avec 106 exemplaires construits. 51 d'entre eux furent exportés, dont 43 dans l'armée française. L'armée de l'air utilise encore 23 Xingu I sur 25 reçus pour l'entraînement à l’Ecole de l’Aviation de Transport, basée à la BA 702 d'Avord. La Marine utilise 11 appareils sur les 18 reçus (16 Xingu I et 2 Xingu II), au sein des flottilles 24F et 28F à Lann-Bihoué, pour des surveillance côtière et de recherche et d'assistance, ainsi que pour l'entraînement et la liaison. Ils sont entrés en service le 25 mai 1982 afin de remplacer les MD-312 Flamant. Leur achat avait été décidé en compensation de l'achat par le Brésil de Mirage III en 1980. En 2009, l'armée française décidait de rénover l'avionique de 39 de ses appareils, avec des écrans multifonctions.


Versions

  • Embraer EMB-121A Xingu I : Version initiale de série.
  • Embraer EMB-121A1 Xingu II : Version propulsée par des PT6A-135.
  • Embraer EMB-121B Xingu III : Version propulsée par des PT6A-42.
  • Embraer VU-9 : Désignation des EMB-121 au sein de la force aérienne brésilienne.

Sur le forum…

  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image AdlA
    Image

    Marine
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'EMB-121 est un petit avion utilitaire développé sur fonds propres par Embraer. Il est d'abord destiné au marché civil sud-américain. Il reprend les ailes et les 2 turbopropulseurs de l'EMB-110 Bandeirante, mais avec un nouveau fuselage. Il effectua son vol inaugural le 10 octobre 1976. Il est nommé Xingu en référence au Rio Xingu, du nom d'une rivière de la partie brésilienne de l'Amazonnie : ça se prononce "shinn'gou".

    Il se présente comme un avion à ailes droites, bimoteur. Son train d'atterrissage est tricycle et sa dérive en T. Son fuselage, très compact, est pressurisé.

    Le premier appareil de série vola le 20 mai 1977, et fut livré à son client un peu plus tard dans l'année. Sa première version de série fut l'EMB-121A, propulsé par des Pratt & Whitney Canada PT6A-28. La force aérienne brésilienne en acheta 6 dès décembre 1977, puis 6 autres vers 1987.

    La deuxième version de série, l'EMB-121A1 Xingu II, vola pour la première fois le 4 septembre 1981. Ses moteurs PT6A-135, plus puissants, actionnent une hélice quadripale et permettent l'emport de 9 passagers. Sa capacité en carburant est augmentée. 2 exemplaires ont été vendus à la force aérienne brésilienne. Elle utilise encore 8 Xingu sous la désignation VU-9, pour le transport de VIP.

    Une autre version, l'EMB121B Xingu III, est propulsée par des PT6A-42.

    L'EMB-120 en est dérivé, de même que le projet EMB-123 Tapajós, qui devait recevoir un fuselage plus long, une envergure agrandie et des moteurs PT6A-45 de 1120 hp.

    La production cessa en août 1987, avec 106 exemplaires construits. 51 d'entre eux furent exportés, dont 43 dans l'armée française. L'armée de l'air utilise encore 23 Xingu I sur 25 reçus pour l'entraînement à l’Ecole de l’Aviation de Transport, basée à la BA 702 d'Avord. La Marine utilise 11 appareils sur les 18 reçus (16 Xingu I et 2 Xingu II), au sein des flottilles 24F et 28F à Lann-Bihoué, pour des surveillance côtière et de recherche et d'assistance, ainsi que pour l'entraînement et la liaison. Ils sont entrés en service le 25 mai 1982 afin de remplacer les MD-312 Flamant. Leur achat avait été décidé en compensation de l'achat par le Brésil de Mirage III en 1980. En 2009, l'armée française décidait de rénover l'avionique de 39 de ses appareils, avec des écrans multifonctions.



    http://fr.wikipedia.org/wiki/Embraer_EMB-121_Xingu


    http://www.ffaa.net/aircraft/xingu/xingu_fr.htm


    http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article431


    http://aviation-militaire.kazeo.com/avions-bresiliens/embraer-emb-121-xingu-i-et-ii,a1746945.html


    http://www.avionslegendaires.net/embraer-emb-121-xingu.php


    http://en.wikipedia.org/wiki/Embraer_EMB_121_Xingu


    http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=199
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer