Piaggio P.149

Rappels

  • Catégorie : Avion d'entraînement de base
  • Constructeur : Piaggio drapeau du pays
  • Premier vol : 19 juin 1953
  • Production : 278 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Piaggio P.148

Historique

Le P.149 est la version quadriplace et à train tricycle du P.148, qui avait connu un bon succès. L'appareil, conçu par Giovanni Casiraghi, était surtout destiné au marché civil, pour le tourisme et l'entraînement.

Le prototype effectua son vol inaugural le 19 juin 1953. L'appareil était de construction entièrement métallique, et une cinquième place était disponible en option. Il se distinguait du P.148 particulièrement par un train d'atterrissage tricycle et rétractable. Il était également propulsé par un moteur plus puissant, un Lycoming GO-435 de 260 ch (194 kW).

Son succès commercial fut au départ très lent, bien qu'il gagna la première place de l'Italian Air Tour Flying Rally lors de l'été 1954. Piaggo n'a construit que 88 appareils, dont 72 pour la Luftwaffe en 1956 (76 prévus au départ).

En effet, Adolf Galland et Eduard Neumann testèrent la version militaire P.149D, ainsi que le Saab 91 et le T-34 en 1955. Cette version était plus puissante et disposait d'une instrumentation plus adaptée. Le vol de démonstration les impressionna, et les réparations faites en une nuit après un atterrissage sur le ventre encore plus. En outre, Focke-Wulf construisit 194 appareils sous licence à partir de novembre 1957 (300 prévus au départ). Ils servirent à l'entraînement de base et à la liaison au sein de la Luftwaffe entre mai 1957 et 1984, après avoir effectué 290 000 heures de vol. Un seul P.149D fut utilisé par l'Italie, et plus précisément par l'attaché militaire italien en poste à Bonn.

Le P.149 fut également acquis par l'Autriche, Israël, le Nigéria (26 P.149D d'occasion), la Tanzanie (8 P.149D d'occasion) et l'Ouganda (9 P.149D d'occasion). Pour ces 3 derniers pays, cela renvoyait à des accords d'assistance militaire. La Swissair l'utilisa aussi pour l'entraînement initial de ses pilotes. Plusieurs exemplaires volent encore, aux mains de collectionneurs.

Versions

  • Focke-Wulf P.149D : Version construite sous licence par Focke-Wulf, 194 exemplaires.
  • Piaggio P.149D : Version militaire du P.149, construite par Piaggio.
  • Piaggio P.149E

Sur le forum…

  • Bonjour,

    En fait ce sont des photos trouvées sur wikimedia, donc libres de droit mais parfois anciennes.

    Le mieux me semble être Planecheck, ou taper dans Google "piaggio p 149d for sale".
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • bonjour
    nouveau sur le site, ex ne AA et CDT air France
    je cherche des infos sur le Piaggio P149D et j'ai vu que vs aviez approché par photos du moins ce bird..
    Avez vs des connaissances sur des propriétaires? Je souhaiterais en acquérir un et je butte un peu sur la recherche
    Merci
    Marc
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le P.149 est la version quadriplace du P.148, qui avait connu un bon succès. L'appareil, conçu par Giovanni Casiraghi, était surtout destiné au marché civil, pour le tourisme et l'entraînement.

    Le prototype effectua son vol inaugural le 19 juin 1953. L'appareil était de construction entièrement métallique, et une cinquième place était disponible en option. Il se distinguait du P.148 particulièrement par un train d'atterrissage tricycle et rétractable. Il était également propulsé par un moteur plus puissant, un Lycoming GO-435 de 260 ch (194 kW).

    Son succès commercial fut au départ très lent, bien qu'il gagna la première place de l'Italian Air Tour Flying Rally lors de l'été 1954. Piaggo n'a construit que 88 appareils, dont 72 pour la Luftwaffe en 1956 (76 prévus au départ).

    En effet, Adolf Galland et Eduard Neumann testèrent la version militaire P.149D, ainsi que le Saab 91 et le T-34 en 1955. Cette version était plus puissante et disposait d'une instrumentation plus adaptée. Le vol de démonstration les impressionna, et les réparations faites en une nuit après un atterrissage sur le ventre encore plus. En outre, Focke-Wulf construisit 194 appareils sous licence à partir de novembre 1957 (300 prévus au départ). Ils servirent à l'entraînement de base et à la liaison au sein de la Luftwaffe entre mai 1957 et 1984, après avoir effectué 290 000 heures de vol. Un seul P.149D fut utilisé par l'Italie, et plus précisément par l'attaché militaire italien en poste à Bonn.


    Le P.149 fut également acquis par l'Autriche, Israël, la Somalie, le Nigéria (26 P.149D d'occasion), la Tanzanie (8 P.149D d'occasion) et l'Ouganda (où il serait encore en service). Pour ces 3 derniers pays, cela renvoyait à des accords d'assistance militaire. La Swissair l'utilisa aussi pour l'entraînement initial de ses pilotes. Plusieurs exemplaires volent encore, aux mains de collectionneurs.


    La fiche sur le site


    http://airbil.com/ajbs/musee/museepagehtml/PiaggioHtml/Piaggio-P-149-Historique.htm


    http://en.wikipedia.org/wiki/Piaggio_P.149


    http://www.warbirdalley.com/p149.htm


    http://www.classic-jets.com/american/piaggio.php


    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_p149_en.php


    http://www.luftfahrtmuseum.com/htmi/itf/p149.htm


    http://www.aviastar.org/air/italy/piaggio_p-149.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer