Armée de terre sénégalaise

  • Bonjour le nouveau,

    Mes excuses je modifie mon message je n'avais pas bien lu le vôtre.

    Si vous faites référence à un véhicule type VBCI alors mon humble avis est que cela est totalement inutile. Le VBCI est limité à une utilisation très spécifique, coûte très chers et demande une logistique énorme. Ceci ne vaut pas seulement pour LE VBCI mais pour tous les véhicules similaires (8x8 de combat de l'infanterie).

    Pour le débat roues / chenilles : si l'on parle du Sénégal, les roues sont nettement plus adaptées au terrain, à l'emploi et au budget.

    Les tanks ? Lorsque l'on connait le coût d'un tank + l'entretien, etc. autant être intelligent et bien équiper des sections d'infanterie. En Afrique de l'Ouest cela ne sert à rien.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • nhk87 a écrit

    Bonjour le nouveau,

    Mes excuses je modifie mon message je n'avais pas bien lu le vôtre.

    Si vous faites référence à un véhicule type VBCI alors mon humble avis est que cela est totalement inutile. Le VBCI est limité à une utilisation très spécifique, coûte très chers et demande une logistique énorme. Ceci ne vaut pas seulement pour LE VBCI mais pour tous les véhicules similaires (8x8 de combat de l'infanterie).

    Pour le débat roues / chenilles : si l'on parle du Sénégal, les roues sont nettement plus adaptées au terrain, à l'emploi et au budget.

    Les tanks ? Lorsque l'on connait le coût d'un tank + l'entretien, etc. autant être intelligent et bien équiper des sections d'infanterie. En Afrique de l'Ouest cela ne sert à rien.

    Les roues plus adaptées au terrain au Sénégal, vous parlez de routes et de pistes ? mais dans l’idéal, le principe est que nos armées servent hors de nos frontières, non à l’intérieur.
    Du coup en zone désertique, roues ou chenilles selon vous ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En zone désertique roues sans hésiter une seule seconde !
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je suppose que les armes n'ont pas la méme doctrine d'emploi mais que privilégierez-vous : LRM, LRU; ou obusiers de 155 en artillerie ?
    sur un autre sujet : petite vidéo avec le chef des forces spéciales au Mali dans le cadre de la Qrf de la Minusma :
    https://www.youtube.com/watch?v=g-4v2VUyvoo
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je ne suis pas artilleur mais le 155mm reste une référence. Facile à employer, fiable, précis, grande portée, etc. ça me parait être le plus adapté pour une armée comme l'armée sénégalaise. Le CAESAR dépote !!!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • De façon générale, le char lourd continue à avoir son utilité… mais il faut mettre son prix (à l'achat et à l'usage) en rapport.
    Il faut voir aussi la menace en face et le terrain.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'utilisation du WMA301 Assaulter en escadron blindé de combat est un choix tactique intéressant. Dans la BSS on serait tenté d'utiliser des chars de combat : la lecture des diverses batailles montrent que des véhicules blindés lourds et des pickups sont un atout réel.Les chars de combat sont limités en utilisation désertique: la bataille de N'Djamena (30 janvier -3 février 2008) montre qu'un T55 bien placé dans une avenue a bloqué une colonne de pickups lourdement équipés.L'appui d'un Mil MI17 sera ensuite déterminant.La mobilité tactique, la puissance de feu d'une projection de troupes en profondeur avec une couverture aérienne sont des paramètres à maîtriser et mettre en place.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ok et merci pour vos contrib tout le monde, est ce quelqu'un a lu ça :
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/marc-chassillan-dans-guerres-actuelles-il-y-a-chars-partout-145371

    Est ce qu'on est pas entrain de céder à la mode du moment et du coup d'enterrer trop vite les ''menaces classiques'' d'affrontements symétriques ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Très intéressantes théories qui rejoignent mes convictions.Un bémol cependant, le renseignement tactique n'y apparaît pas trop, il est sous-entendu dans la description du conflit actuel dans la BSS.Une piste dutilisation dun blindé lourd canon en zone désertique, urbaine et périurbaine serait une extrapolation de l'Amx10RC dont l'un des seuls torts est sa munition: "Sa conception plus légère l'oblige à utiliser des munitions spécifiques moins puissantes, à douilles raccourcies (105 × 527R)[5] non-compatible avec les munitions OTAN de 105 mm. La pression dans la chambre ne dépasse pas les 210 mégapascal[6], le plaçant dans la catégorie des canons à moyenne pression." Sources Wikipedia
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est pourtant bien ce type de véhicule qui me semblait particulièrement bien adapté au Sénégal. En ce qui concerne le canon, je ne suis malheureusement pas certain de la raison pour laquelle le canon 105mm de l'AMX-10RC tire des munitions moins puissantes, mais j'imagine que c'est à cause de la plus faible masse du véhicule et surtout du fait qu'il est sur roue et non pas chenilles. Et j'avoue ne pas savoir s'il y a d'autres véhicules de ce type à avoir des canons plus puissants.
    Sinon, si des douilles raccourcies ont le désavantage de ne pas être compatibles avec les munitions OTAN de 105mm habituelles, elles ont l'avantage d'être plus légères et de prendre moins de place, d'où la possibilité d'en embarquer un plus grand nombre…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Question très intéressante le nouveau. Je ne pense pas que nous cédons à la mode du moment et que bien au contraire les conflits depuis le 11 septembre ont été un véritable "wake-up call" pour les Armées européennes et africaines.

    Malgré d'immenses difficultés liées au budget et à des choix d'équipements pour le moins catastrophique, la France est aujourd'hui, et très nettement, la meilleure armée d'Europe avec un niveau d'expertise et opérationnel bluffant. En Afrique, regardez les progrès du Kenya, du Niger, du Sénégal et des pays du Maghreb.

    Un affrontement symétrique en Europe ou en Afrique de l'Ouest ? Je ne vois pas trop où sincèrement… ni maintenant ni dans les 10 / 20 ans à venir. Un affrontement symétrique en Asie du Sud-Est ? C'est probable si la Chine continue de violer de manière effrontée toutes les règles internationales.

    Je pense qu'il faut se poser les bonnes questions avant de se lancer dans des débats du type: il nous faut des chars, il nous faut des S400, il nous faut des frégates. Quelle est réellement la menace dans la BSS ? Si celle-ci est un Etat, quelle est sa puissance de frappe ? A-t-il la logistique pour tenir une cadence soutenue pendant une semaine ? Deux semaines ? Un mois ? Je pense que vous avez les réponses à toutes ces questions. Aucun Etat frontalier ne va attaquer le Sénégal.

    La véritable menace c'est le pillage des ressources du pays en Casamance et dans la Zone Economique Exclusive, le chômage dans la BSS, le taux de natalité incontrôlable dans certains pays de la sous-région, l'analphabétisme, l'auto-suffisance alimentaire, la propagation du wahhabisme et des courants venus du Pakistan, toutes ces bombes à retardement qui font que la situation en Afrique de l'Ouest est pour le moins précaire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Analyse juste et pertinente:si nous y rajoutons les intrigues politico-économiques, l'irruption exponentielle des cartels de drogues et autres trafics, l'incurie de systèmes politiques quasi-inamovibles et certains relents ethnicistes savamment entretenus… Ya du job pour tout régler et sécuriser
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Entièrement d’accord avec vous ouakamois, la liste est longue… Les trafics sont un véritable fléau, souvent liés au terrorisme d’ailleurs. J’ai vu votre post concernant le centre de maintenance russe. Très bonne nouvelle pour le Sénégal qui va devenir une référence continentale. En revanche puisque l’on parle de trafics, l’arrivée d’investisseurs russes ne se fait jamais sans encombre. À surveiller de très très près…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je n'ai pas vu ce post, dans quel topic est il svp messieurs ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dans "Avions militaires/depuis 1945/hélicoptères"
      Lien   Revenir ici   Citer