BAe Hawk

  • L'Alphajet britannique. En mieux.

    Pourquoi Sharky me regarde t-il avec une hache double à la main ? :mrgreen:



    En 1964, la Royal Air Force lança un appel d’offres pour un appareil d’entraînement, destiné à remplacer dans ce rôle le Folland Gnat et le SEPECAT Jaguar un temps envisagé mais jugé comme trop complexe pour les missions d’entraînement avancé et réorienté vers des missions d’attaque. Quatre années plus tard, la firme Hawker Siddeley proposa un prototype, le HS 1182, qui parut si efficace et performant qu’il remporta le marché en 1971. Il fut alors renommé Tercel, puis Hawk, ce dernier nom ayant été préféré par les équipages britanniques. Il est intéressant de noter qu’un seul prototype fut produit par Hawker Siddeley, le premier essai s’étant avéré plus que concluant.

    A son arrivée sur le créneau des appareils d’entraînement avancé, le Hawk représentait un énorme progrès par rapport à ses concurrents. Les ingénieurs britanniques le dotèrent d’ailes basses, dans une configuration en flèche peu prononcée. Mais cet aspect assez classique cachait de grandes innovations. En premier lieu, la configuration du cockpit, avec deux sièges en tandem mais l’un plus bas que l’autre. Ainsi, l’instructeur en place arrière disposait-il d’une visibilité aussi bonne que le pilote à l’avant. La motorisation choisie était elle aussi très intéressante : le Hawk T.1 reçut un turbofan Rolls-Royce sobre et performant, réduisant ainsi les coûts d’entretien. Enfin, la maniabilité fut dès le départ un des points forts du nouvel avion, ce qui le rapprochait du comportement des chasseurs les plus modernes et en faisait un substitut potentiel pour mener des missions de défense aérienne en cas de conflit (il est à noter que les appareils de la patrouille acrobatique des Red Arrows sont eux aussi prévus pour ce genre de situation). De fait, l’armement du Hawk fut prévu assez rapidement (dès la version T.1A) et est nettement renforcé sur les dernières versions.

    Conçu pour le marché britannique, le Hawk le fut aussi pour l’exportation. Il s’y tailla un succès notable, notamment dans les anciennes colonies britanniques. La Royal Air Force fit à elle seule l’acquisition de 175 appareils sur les 900 environ qui furent produits. Il faut également citer un dérivé du Hawk, le T-45 Hawk, produit à hauteur de 200 exemplaires pour les besoins de l’US Navy. Pour répondre à la concurrence de plus en plus sévère et permettre une modernisation progessive de son produit, Hawker Siddeley (devenue par la suite BAe) lance périodiquement de nouvelles versions, elles aussi bien vendues à l’exportation. Toutefois, le Hawk commence à avouer son âge face à des appareils extrêmement récents et compétitifs, comme l’Aermacchi M-346 italien (et son cousin russe le Yak-130), le T-50 sud-coréen ou encore le JL-8 sino-pakistanais. C’est ainsi que très récemment les Emirats Arabes Unis, pourtant déjà possesseurs de Hawk, ont commandé des M-346.

    Versions principales :

    - Hawk T.1 : première version, livrée à la RAF à partir de l’été 1976
    - Hawk T.1A : 88 appareils britanniques modifiés entre 1983 et 1986, doté de deux points d’emport pour deux AIM-9 Sidewinder et un pod ventral pour un canon de 30 mm
    - Hawk 50 : version initialement destinée à l’exportation, pourvue d’une capacité d’attaque limitée ; équipe la Finlande, l’Indonésie et le Kenya
    - Hawk 60 : version export remotorisée (Rolls-Royce Adour amélioré) ; équipe l’Arabie Saoudite, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis (Abu Dhabi et Dubaï), le Koweit, la Suisse (20 Hawk 66, revendus par la suite à la Finlande) et le Zimbabwé ; le T-45 Goshawk en est dérivé
    - Hawk 100 : biplace d’entraînement avancé et d’attaque au sol, premier vol en octobre 1987 ; doté de sept points d’emport, d’une capacité air-air longue portée et air-surface (missiles Skyflash et Sea Eagle) et d’une nouvelle avionique ; équipe l’Afrique du Sud, l’Australie, Bahreïn, le Canada, les Emirats Arabes Unis (Abu Dhabi), l’Inde, la Malaisie, Oman
    - Hawk 200 : monoplace d’attaque, premier vol en mai 1986 ; équipe l’Arabie Saoudite, l’Indonésié la Malaisie et Oman



    Caractéristiques :

    Type: Appareil d'entraînement
    1er vol du prototype: 21 août 1974
    Mise en service: 1976

    Version : Hawk T.1
    Motorisation : 1 Rolls-Royce/Turboméca Adour 151
    Puissance : 2420 kgp
    Envergure : 9,39 m
    Longueur du fuselage : 11,85 m
    Hauteur au sol : 4,08 m
    Surface alaire : 16,69 m²
    Masse à vide : 3 635 kg
    Masse maximale : 8 340 kg
    Plafond pratique : 15 000 m
    Distance franchissable : 2 400 km
    Vitesse maximale : 1040 km/h
    Equipage : 2 pilotes

    Pays utilisateurs : Arabie Saoudite, Australie, Afrique du Sud, Canada, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Etats-Unis, Finlande, Indonésie, Kenya, Koweït, Malaisie, Oman, Qatar, Royaume-Uni, Suisse, Zimbabwe



    Sources :

    - le supplément Avions de Combat 2003 d'Air et Cosmos, et plusieurs numéros standard
    - Vectorsite
    - l'article idoine de l'ami Wiki
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • http://www.flightglobal.com/articles/2010/12/17/351079/euro-hawk-passes-first-endurance-test.html

    L'Euro Hawk passe son premier test d'endurance.
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • heu … Pilou, te serais tu trompé de faucon ?
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Non mais je n´ai pas trouvé le topic sur l´appareil en question.
    Et pis un Hawk, c´est un Hawk, et le premier qui me contredit, je le marave. :bonnet:
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pilou a écrit

    Et pis un Hawk, c´est un Hawk, et le premier qui me contredit, je le marave. :bonnet:

    Ouais mais bon, un Euro Hawk, ça a pas grand chose à voir avec un BAe Hawk.












    Qui me parle ? :bonnet:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Hawk sur le site

    L'Alphajet britannique. En mieux.
    Pourquoi Sharky me regarde t-il avec une hache double à la main ?

    Ben… Le Hawk a clairement gagné aux points. Sharky, range cette hache. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En quoi est-il mieux que le Gadget ? :(
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'ai regardé l'Alpha Jet E et le Hawk T.1, donc 2 versions sensiblement comparables. Grosso modo, le Hawk est plus performant, et peut emporter plus. Et surtout, il a beaucoup évolué, en particulier sur l'avionique et l'armement. On peut difficilement demander plus à un Alpha Jet que de l'entraînement ou de la voltige, comme appareil tactique ça reste soft. Le Hawk est plus crédible de ce point de vue. Faudrait voir aussi ce que donne la visibilité.

    Pis bon, l'Alpha Jet, c'est avant tout un avion Dornier, donc allemand. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Quand la Suisse avait acheté les Hawk (en compétition finale avec les AlphaJet), si je me souviens bien c'était aussi une question de coûts. Le Hawk en étant monomoteur avait des coûts de fonctionnement inférieurs à l'Alphajet.
    Et quand la question avait été posée concernant la sécurité supplémentaire d'un biréacteur en cas de panne moteur, je me souviens d'une réponse qui m'avait surpris (info ou intox, j'en sais rien): durant leurs entrainements sur Hawk, les pilotes anglais avaient un exercice qui consistait, parait-il, à éteindre le moteur et à se poser en vol-planné… Et dans ce cas, pourquoi prendre l'AlphaJet si le Hawk est moins cher, possède un réacteur fiable et qu'il peut se poser sans moteur… ?
    Cela n'a pas empêché un crash… :(


    EDIT: Après une petite recherche rapide, il y avait trois autres arguments: excellent simulateur de vol (pour l'époque), robustesse de la structure et meilleur champ de vision… http://www.lw.admin.ch/internet/luftwaffe/fr/home/themen/history/mittelaus/hawk.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clans> ok, merci =)
    C'est vrai que le Hawk a beaucoup plus évolué que le Gadget, mais c'est probablement à cause de la demande, non ? D'ailleurs, il me semble bien que les Alpha Jet belges ont été bien modernisés, contrairement aux français.

    Jericho > Ça m'étonnerait que le Hawk ait une finesse qui soit réellement supérieure à celle de l'Alpha Jet, à vrai dire… autrement dit, cette solution est valable uniquement si on a une piste dans le coin
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit


    Jericho > Ça m'étonnerait que le Hawk ait une finesse qui soit réellement supérieure à celle de l'Alpha Jet, à vrai dire… autrement dit, cette solution est valable uniquement si on a une piste dans le coin

    J'ai bien dit que c'est ce que j'avais entendu dire: je n'ai aucune confirmation. Après, il n'avait jamais été dit dans mon souvenir, que le Hawk pouvait le faire et pas l'AlphaJet. De même, je ne me souviens pas qu'ils aient donné une distance franchissable sans moteur. C'était peut-être (si c'est bien vrai!) un peu avant la procédure d'atterrissage, donc qu'à quelques kilomètres d'une piste…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est vrai que le Hawk a beaucoup plus évolué que le Gadget, mais c'est probablement à cause de la demande, non ? D'ailleurs, il me semble bien que les Alpha Jet belges ont été bien modernisés, contrairement aux français.

    Tout-à-fait, les gadgets belges ont été modernisés, et nous prévoyons d'ailleurs une modernisation à peu près similaire. Il y eu des versions plus évoluées de l'Alpha Jet, mais elles n'ont pas tellement marchées. Il y a un peu plus de 500 Alpha Jet contre 900 Hawk, donc s'il y a une demande pour faire évoluer le Hawk, c'est bien le signe que l'appareil a un bon potentiel.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image
    Hawk 65
    Image

    Image
    Hawk T1
    Image

    Quid du Hawk T2 ?
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Jan. 6, 2016, 6:35 p.m.
  • Un ciel toujours aussi agité en Inde avec cette fois le Hawk AJT et… un protocole d'accord signé entre BAe Systems et HAL pour développer conjointement le Hawk Mk132. Cette nouvelle version devrait avoir des capacités air-air et air-sol.

    Après le Tejas qui coince, le Saras qui est aux abonnés absents, le LCH qui s'enlise, un Rafale "je t'aime-moi non plus"… Voici un nouveau programme pour HAL… :roll:

    EDIT: Avec le lien, c'est mieux. Désolé… :?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le May 29, 2015, 8:42 a.m.
  • Sur ce coup-là, c'est le programme HJT-36 Sitara qui va prendre, à mon avis.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer