Beriev A-50 Mainstay

  • En 1973, la guerre froide était à son comble, et de nouveaux appareils tels que le F-14 faisaient leur apparition. Le Tu-126 jusqu'ici employé était dépassé. L'URSS chargea alors Beriev de concevoir un nouvel avion de veille aérienne. L'appareil devait rapidement disponible, et être capable d'opérer à partir de terrains sommaires. Beriev choisit alors un avion à réaction, l'Il-76MD.

    Le Beriev A-50 a volé pour la première fois en 1978 et est entré en service en 1984. Bien qu'il devrait disposer d'une dénomination en Be-, il a gardé la dénomination du prototype.

    Il dispose d'un radar Vega Schmel-M dont l'antenne est située dans un rotodome de 9 mètres de diamètre. Ce radar, une version améliorée du "Flat Jack" déjà présent sur le Tu-126, peut pister jusqu'à 50 cibles et a une portée de 230 km. Des navires peuvent être repérés dans un rayon de 400 km. Il peut contrôler jusqu'à 10 appareils, aussi bien pour des missions air-air qu'air-sol. Il peut patrouiller 7 h 40 heures, ou 1 h 30 à 2000 km de sa base. Il emporte 15 membres d'équipages, dont le confort reste spartiate.

    L'A-50M est la version de base, avec notamment la capacité de ravitaillement en vol. Il semblerait que les essais ont démontré que son rotodome provoque trop de turbulences en pratique. Cependant, pour une même charge maximale, il peut emporter plus de carburant. Un système de navigation par satellite et des systèmes électroniques digitaux sont également inclus. Une quarantaine d'exemplaires furent produits jusqu'en 1992 et 26 sont toujours en service, basés au nord de Perchora.

    L'A-50U est une version dont le radar a été modernisé, envisagée dès 1995, et dont le premier vol eut lieu le 10 septembre 2008. Son poids a été allégé et permet de guider jusqu'à 12 chasseurs, et de pister jusqu'à 60 appareils. 2 exemplaires sont entrés en service. Le reste de la flotte devrait être modernisé à l'horizon 2020.

    L'A-50I était une version proposée à la Chine (4 exemplaires prévus en septembre 2000), avec un radar israélien Phalcon. La pression exercée par les USA fit capoter la vente, mais cette version donna naissance au KJ-2000.

    L'A-50E est un A-50I proposé à l'export. Après des essais sur 2 appareils loués entre avril et juillet 2000, afin de surveiller ses frontières, l'Inde l'a choisi en 2001. 3 exemplaires furent achetés en mars 2004. Le premier exemplaire est entré en service le 28 mai 2009. Elle veut se doter de 3 autres appareils.

    L'Irak disposa de sa propre version de l'A-50, un Il-76 équipé d'un radar français, le Thomson-CSF Tiger-G. Celui-ci fut construit sous licence en Irak sous le nom de Saladin-G. Destiné à être opéré du sol, celui-ci ne pouvait être efficace et le projet, nommé Bagdad-1, fut un échec complet. 4 appareils furent apparemment convertis.

    L'Iran disposa de 2 appareils en 1991, lorsqu'ils s'enfuirent d'Irak. L'un d'eux est toujours en service, dédié à des missions de transport puisque son système n'est plus opérationnel. L'autre, baptisé Adnan-1, fut perdu dans un accident le 22 septembre 2009.

    L'Izdeliye-676 et l'Izdeliye-776 étaient des appareils de transition, équipés d'un système de télémétrie et de pistage d'avions. L'Izdeliye-976 (un prototype et 5 appareils convertis), destiné à suivre les essais du missile Kh-55 Raduga, sert à pister les missiles en vol. Il possède un cockpit à écrans multifonctions. L'Izdeliye-1076 (un seul exemplaire), est destiné à des missions spéciales, sans que l'on en sache plus.

    L'A-50 est baptisé Mainstay (pilier) par l'OTAN. Bien qu'inférieur à son concurrent l'E-3, l'A-50 a fourni un réel apport de veille aérienne aux forces soviétiques et peut aussi mener des missions de patrouille maritime. Les Mainstay surveillèrent les opérations du Golfe en 1991, en patrouillant au-dessus de la mer Noire. En 1994, l'OTAN proposa de rendre les appareils interopérables avec leurs E-3.


    La fiche sur le site


    http://www.avionslegendaires.net/beriev-a-50-mainstay.php


    http://en.wikipedia.org/wiki/Beriev_A-50


    http://www.airforce-technology.com/projects/a50/


    http://www.fas.org/nuke/guide/russia/airdef/a-50.htm


    http://www.spyflight.co.uk/mainstay.htm


    http://www.beriev.com/eng/A-50E_e/A-50E_e.html


    http://www.bharat-rakshak.com/IAF/Images/Current/Transports/A-50/


    http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/a-50.htm


    http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Beriev%20A-50&distinct_entry=true
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il me semble que les Indiens ont maintenant un nouvel AWACS, non ? Je vois plutôt ça comme une mauvaise nouvelle pour l'A-50 :mrgreen:

    Accessoirement, je ne crois pas que l'appareil irakien soit réellement une version de l'A-50 ; il est construit sur la même base Il-76, mais ça ne va pas plus loin me semble-t-il.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il me semble que l'Awacs irakien utilisait un radar Thomson civil monté sur un IL-76, enfin l'un des deux qu'il possédait ?
    "Vous êtes marié, comme moi ; vous savez que la monstruosité peut prendre des formes très diverses" Leodagan Kaamelott.MiG-21 1 : "Vite ! Furtivité Plasma !"MiG-21 2 : "Ah ! Il ne nous retrouvera pas!"MiG-21 1 : "Oh non! Fatalité! Le mien tombe en panne!" MiG-21 2 : "Zut !"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il me semble que les Indiens ont maintenant un nouvel AWACS, non ? Je vois plutôt ça comme une mauvaise nouvelle pour l'A-50

    Ils ont effectivement un appareil brésilien, mais il vient en complément. Il est beaucoup plus petit : pas la même catégorie. :)

    Accessoirement, je ne crois pas que l'appareil irakien soit réellement une version de l'A-50 ; il est construit sur la même base Il-76, mais ça ne va pas plus loin me semble-t-il.

    Il me semble que l'Awacs irakien utilisait un radar Thomson civil monté sur un IL-76, enfin l'un des deux qu'il possédait ?

    En relisant ma fiche, je n'ai pas dit autre chose, à part que je ne savais pas que le radar en question avait un usage civil. Simplement, j'ai préféré mettre ensemble les Il-76 AWACS, parce que les Il-76 de transport, merci bien, je crois qu'il y aura de quoi faire. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ce «radar volant» russe qui fascine les experts US
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'A-100 AWACS russe prend son envol. La relève arrive pour le Mainstay.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et vu la taille du territoire russe, les commandes devraient être conséquentes :) Merci de l'info !
      Lien   Revenir ici   Citer