Voenno Vozdushniye Sily Rossii - Russie

  • Seulement 8 km ? avec un turboréacteur ? je pense qu'il y a une erreur smiley
    dommage qu'ils ne donnent pas le nom du missile en question.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Encore merci à Twitter (X) pour bien faire
    Une munition errante avec une forme qui devrait l'aider à être discrète aux radars (pour autant que les matériaux soient bien choisis). 
    Mais je m'interroge sur la portée maximale : 8 km pour une "munition rôdeuse" tiré d'un avion, c'est pas énorme il me semble, d'autant plus si elle peut voler à plus de 700 km/h. À cette vitesse, c'est 40" de vol; à 500km/h c'est à peine 1 minute. Pas vraiment le temps de rôder à la recherche d'une cible potentielle, j'imagine qu'elle sera plus utilisée comme un missile avec un objectif déjà sélectionné. Qu'en pensez-vous?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je suis aussi d'accord avec cet argument.
    Peut-être 80 km ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je suis aussi d'accord avec cet argument.
    Peut-être 80 km ?
    Oups, j'avais pas vu ton message précédant le mien… smiley

    Je pense que tu es dans le juste : 80 km pour un missile air-sol pouvant être tiré en altitude, c'est pas la mer à boire… ni l'océan à traverser. smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer