Vestel Karayel

  • Le Vestel Karayel est un drone de reconnaissance et d’attaque MALE à ailes droites, muni d’un empennage traditionnel ou en "V" selon la version, d’un train d’atterrissage tricycle escamotable et propulsé par un moteur à piston actionnant une hélice bipale.

    L’entreprise turque Vestel Defense a développé dans les années 2000 un drone de reconnaissance appelé Karayel. Il est muni d’ailes basses et d’un empennage en "V" dont les bords d’attaque sont équipés de systèmes de dégivrage. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable et il est équipé d’un moteur à pistons rotatifs entrainant une hélice bipale. Le matériel de reconnaissance, situé sans une tourelle sphérique sous le fuselage, est constitué de caméras TV et IR de même qu’éventuellement un télémètre et désignateur laser. Les informations recueillies sont retransmises en direct à la station de contrôle au sol.
    Il est capable de voler à 5'000 mètres et emporter 35kg de charge utile durant une dizaine d’heure. Il décolle et atterrit de façon autonome depuis une piste, mais il est également possible de le catapulter et de le faire atterrir avec un parachute de récupération s’il n’y a pas de terrain d’aviation disponible à proximité.
    Un système complet est composé de six drones et de trois stations de contrôle au sol.

    Suite à la demande de certains pays du Moyen-Orient désirant s’équiper de drones capables de frappes au sol, et le fait que les seuls drones armés des forces armées turques sont le TAI Mosquito et le TAI Anka B qui n’est pas encore en service, Vestel décide d’étudier un appareil pour ce genre de missions. La charge utile du Karayel n’étant pas assez importante pour lui permettre d’emporter un armement, l’entreprise développe une version agrandie et plus performante désignée Karayel 2.
    Le nouvel appareil, d’une configuration assez classique, est également construit en matériaux composites et en fibres de verre. Il est propulsé par un moteur à piston situé dans le nez, actionnant une hélice bipale. Ses ailes en position haute sont droites et ses empennages sont conventionnels. Il est équipé d’un train d’atterrissage tricycle fixe et d’une tourelle sphérique sous le fuselage contenant des caméras TV et IR, de même qu’éventuellement un télémètre et désignateur laser. Avec un plafond de 6’900m et une endurance d’une vingtaine d’heure, l’appareil entre désormais dans la catégorie des drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance). Il présente une alternative économique intéressante aux vols d’avions pilotés de la force aérienne turque, tels les F-16 et F-4, pour effectuer les missions de reconnaissance aérienne et éventuellement de frappes au sol.
    Toutes les phases de vol sont automatisées et les informations sont retransmises en temps réel à la station de contrôle au sol. Les caméras TV et IR permettent de repérer et d’identifier une cible et, grâce au télémètre et désignateur laser, l’appareil peut la détruire à l’aide de roquettes guidées Rocketsan Cirit ou éventuellement de missiles air-surface.

    Après avoir effectués différents tests depuis 2011, les forces terrestres turques commandent six appareils, avec leurs stations de contrôle. Livrés en juillet 2013, ils ne sont pas encore équipés pour emporter des armes et ne sont utilisés que pour la reconnaissance et éventuellement la désignation de cible. D’autres appareils devraient encore être commandés pour remplacer les IAI Heron au sein des forces armées turques.



    Versions :
    Karayel : Version munie d’ailes basses et d’un empennage en "V".

    Karayel 2 : Version munie d’ailes hautes et d’un empennage traditionnel, prévu pour emporter à terme des roquettes guidées ou éventuellement des missiles air-surface sous les ailes.


    Utilisateurs militaires :
    Turquie : Armée de terre, 6 Karayel 2 depuis juillet 2013.


    Caractéristiques Karayel :
    Longueur : 5,5m
    Envergure : 7,5m
    Diamètre de l’hélice : 1,1m
    Masse maximale au décollage : 260kg
    Charge utile : 35kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Un moteur à pistons rotatifs.

    Performances :
    Vitesse de croisière : 130km/h
    Plafond opérationnel : 5’500m
    Endurance : 10h
    Distance franchissable : 1’300km
    Rayon d’action : 150km

    Armement :
    Sans.

    ************************************

    Caractéristiques Karayel 2 :
    Longueur : 8m
    Envergure : 11,5m
    Diamètre de l’hélice : 1,3m
    Masse maximale au décollage : 500kg
    Charge utile : 70kg
    Points d’attache : 2 prévus.

    Moteurs :
    Un moteur à pistons de 71cv.

    Performances :
    Vitesse de croisière : 130km/h
    Plafond opérationnel : 6’900m
    Endurance : 20h
    Distance franchissable : 2’600km
    Rayon d’action : 150km


    Armement :

    Sans.


    Liens internet :
    http://www.vestelsavunma.com/?page_id=241&lang=en

    http://www.janes.com/article/37705/turkey-s-karayel-tactical-uav-in-flight-test-milestone

    http://www.trdefence.com/2011/05/23/vestel-to-develop-karayel-2-ucavs/

    http://defence.pk/threads/vestel-to-develop-karayel-2-ucavs.110080/

    http://www.uasvision.com/2013/05/10/vestel-delivers-karayel-to-turkish-land-forces/

    http://www.uasvision.com/2014/06/03/turkeys-vestel-tests-karayel-uas/

    http://militaryedge.org/armaments/karayel/

    http://defence.pk/threads/turkish-uavs-information-pool.325787/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette fiche Jer' :) .
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    Merci pour cette fiche Jer' :) .

    De rien. J'ai été étonné de voir que TAI n'était pas, et de loin, la seule entreprise qui construisait des drones. Et visiblement, les appareils des entreprises privées semblent fonctionner plutôt pas mal.
    Y'a rien à dire, ces turcs, ils bossent fort! :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer