TAI Turna

  • Le TAI Turna est un drone-cible propulsé par un moteur thermique, muni d’ailes basses en delta, d’un empennage en "V" et d’une hélice propulsive bipale.

    En août 1995, TAI (Turkish Aerospace Industries) signe un contrat avec le département de Recherche et Développement du Ministère turc de la Défense pour mettre au point une cible volante guidée à distance. Le but de cet appareil est de permettre l’entrainement au pointage des unités antiaériennes de l’armée et de la force aérienne équipées d’armes à feu de 7,62mm à 76mm et de missiles Stinger et Rapier.

    Le prototype de la première version, désignée Turna S, effectue son premier vol en septembre 1996. Des essais sont effectués jusqu’en 1997, puis il est testé par l’armée et la marine turque jusqu’en 1998. Il est commandé par les forces armées turques et entre en service en 2001.

    Le Turna (la grue, l’oiseau) possède une structure entièrement fabriquée en matériaux composites. Le fuselage cylindrique est terminé par le moteur à pistons rotatifs entrainant une hélice bipale. Les ailes, en delta, sont en position basse. Les dérives sont en "V", et il est démuni d’empennage horizontal. Il n’est pas équipé de train d’atterrissage et décolle à l’aide d’une catapulte installée à terre ou sur un navire. Durant le vol, le drone est guidé à vue depuis un poste de contrôle et l’atterrissage s’effectue après le déploiement du parachute de récupération.

    Entre 2001 et 2003, de nombreuses modifications du Turma S sont testées. Parmi celles-là, quelques améliorations sont retenues, permettant de mieux protéger l’avionique en amortissant le choc à l’atterrissage, l’amélioration de l’aérodynamisme, de la stabilité en vol et de la fiabilité. Ces sous-versions sont désignées Turma-101A, -111B et -201C.

    Une nouvelle version capable d’effectuer des vols hors de la portée visuelle est développée sous la désignation de Turna G en 2003. Le vol est programmé avant le décollage, l’appareil suivant un parcours déterminé par plusieurs points grâce à un GPS. L’opérateur connait la position de l’appareil, sa vitesse et son altitude en temps réel.
    Après des essais concluants, le Turna G entre en production à la fin de l’année 2004. Différentes sous-versions voient également le jour, dont les Turna-303C, -401C, -411C, -501D et -502D. Ces modifications permettent d’améliorer une nouvelle fois la stabilité et l’aérodynamisme, mais également d’emporter des charges modulaires.
    L’augmentation de son autonomie est également obtenue avec le remplacement du moteur rotatif AR-741 d’UAV Engines Ltd (GB) par le petit turbopropulseur TEI-TP-1X fabriqué par TEI (Tusas Engine Industries), une filiale de TAI.
    Il effectue son premier vol dans cette configuration le 4 avril 2008.

    Pour effectuer ses missions, le Turna peut être équipé de divers systèmes permettant d’augmenter sa signature électromagnétique et IR, de fumigènes, de leurres thermiques et d’une manche à air tractée. Dans ce cas, un montant métallique peut être installé pour éviter que l’hélice ne se prenne dans le câble et cela permet d’effectuer des tirs sans risquer de toucher le Turna.

    À la fin de l’année 2014, le Turna est encore en service au sein des forces armées turques.



    Versions :
    Turna S : Première version, guidée visuellement et ne pouvant pas s’éloigner de plus de quelques kilomètres du poste de contrôle, déclinée en diverses sous-versions (Turna-101A, -111B et -201C).

    Turna G : Version améliorée volant de façon autonome et possédant un rayon d’action de 50km, déclinée en diverses sous-versions (Turna-303C, -401C, -411C, -501D et -502D).


    Utilisateurs militaires :
    Turquie : En service au sein de l’armée et de la force aérienne depuis 2001.


    Caractéristiques Turna G:
    Longueur : 2,60m
    Envergure : 2,70m
    Hauteur : 0,57m
    Masse à vide : 55kg
    Masse maximale au décollage : 70kg
    Charge utile : 5kg

    Moteurs :
    Un turbopropulseur TEI-TP-1X de 28kW (38cv)

    Performances :
    Vitesse max : 335km/h
    Plafond opérationnel : 3’650m
    Endurance : 90 minutes
    Rayon d’action : 50km

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://en.wikipedia.org/wiki/TAI_Turna

    https://www.tai.com.tr/en/project/turna

    http://www.topictimes.com/videos/tech/tai-turna-target-drone-tei-tp-1x-turkish-turbo-prop-full-9p1WXsLhbGc.html

    http://ruvsa.com/catalog/turna_g/

    http://www.miltechmag.com/2012/08/unmanned-capabilities-of-turkish.html

    http://defence.pk/threads/turkish-uavs-information-pool.325787/

    http://uvs-info.com/phocadownload/05_3h_2004/32_overview_central-asia.pdf
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Feb. 9, 2015, 10:49 a.m.
  • Merci pour cette nouvelle fiche Jericho. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site

    Nico2 a écrit

    Merci pour cette nouvelle fiche Jericho. :)
    Merci!
    De rien.

    :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je ne comprends pas vraiment la chronologie :
    en 2005 demande un drone (paragraphe 1) et il vole en 1996 (paragraphe 2) : soit les turcs sont très très fort, soit ils ont utilisé un appareil déjà existant pour répondre à l'appel d'offre…

    (je miserai bien sur le deuxième quand même !)
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • 3e option : c'était une faute de frappe et il fallait lire 1995 au lieu de 2005. D'ailleurs, une des sources le confirme et la fiche du site le corrige. :)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oups oui, la boulette! C'est bien 1995! :oops:
    Merci Glwpatton de l'avoir mise en évidence et à Clansman de l'avoir corrigé sur le site: je viens de le faire sur le texte ci-dessus.



    glwpatton a écrit

    …soit les turcs sont très très fort,
    Oui, on dit bien "fort comme un turc", mais tout de même: les drones turcs n'ont rien à voir avec certains appareils iraniens… :roll:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • s'ils voyagent dans le temps c'est encore mieux que les deltaplanes furtifs iraniens !

    Enfin paradoxe temporel résolu ! ouf, le monde ne va pas s'effondrer !
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer