United States Air Force

  • Les F-22 interdits de vol
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'aimerais bien en savoir plus sur ce PB d'OBOGS, je suis plus que dubitatif, une panne du concentrateur est immédiatement (en 30 millisecondes) et automatiquement compensée par le passage de l'alimentation du pilote en O2 sur la bouteille de secours. Autre nouillerie de l'article,la valve anti g n'est pas alimentée par l'OBOGS, le débit instantané serait insuffisant pour satisfaire le gonflage rapide du vêtement. Seul un défaut de l'analyseur qui ne détecterait pas une PPO2 incorrecte en sortie du concentrateur pourrait expliquer une hypoxie du pilote et encore, cela voudrait dire que le système de gestion est incapable de gérer les pannes de l'analyseur, je n'y crois pas trop. Quand au plafond de 25000 ft, ça me laisse pantois, contraindre une telle concentration de technologie à voler si bas…
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sharky 125 a écrit

    J'aimerais bien en savoir plus sur ce PB d'OBOGS, je suis plus que dubitatif, une panne du concentrateur est immédiatement (en 30 millisecondes) et automatiquement compensée par le passage de l'alimentation du pilote en O2 sur la bouteille de secours. Autre nouillerie de l'article,la valve anti g n'est pas alimentée par l'OBOGS, le débit instantané serait insuffisant pour satisfaire le gonflage rapide du vêtement. Seul un défaut de l'analyseur qui ne détecterait pas une PPO2 incorrecte en sortie du concentrateur pourrait expliquer une hypoxie du pilote et encore, cela voudrait dire que le système de gestion est incapable de gérer les pannes de l'analyseur, je n'y crois pas trop. Quand au plafond de 25000 ft, ça me laisse pantois, contraindre une telle concentration de technologie à voler si bas…

    Une conclusion Sharky ? du moins un avis sur ce qui as pu motiver l'article (ou l'info en elle même) ?
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Désolé, mais je ne peux pas donner de conclusion sans en savoir plus sur l'accident et ses causes. Quand à l'article, c'est comme d'hab', moins on en sait, plus on en dit. L'auteur n'a eu certainement que des bribes de renseigenements qu'il a mis bout à bout mais dans le désordre. Je pense savoir un peu comment fonctionne l'OBOGS ayant participé activement à son intégration sur Rafale, mon service ayant fabriqué le premier et seul banc d'intégration qui existe et ayant bossé de nombreuses années avec Air Liquide sur le sujet. Sachant que c'et AL qui a dévéloppé l'OBOGS du F35, il ne doit pas être très éloigné de celui du F22.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le premier F-35 de production entre en service dans l´USAF

    A noter qu´il va encore subir des batteries de tests en vol, donc ici, c´est plus un effet d´annonce.
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour,

    Sharky 125 a écrit

    J'aimerais bien en savoir plus sur ce PB d'OBOGS, je suis plus que dubitatif, une panne du concentrateur est immédiatement (en 30 millisecondes) et automatiquement compensée par le passage de l'alimentation du pilote en O2 sur la bouteille de secours.

    La bouteille secours est elle du même type que celle pour les autres aéronefs (à savoir 5 minutes o2) ?

    Sharky 125 a écrit

    Autre nouillerie de l'article,la valve anti g n'est pas alimentée par l'OBOGS, le débit instantané serait insuffisant pour satisfaire le gonflage rapide du vêtement.

    Avec quoi se gonfle le pantalon anti g alors ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est peut-être justement ce passage sur secours qui fonctionne mal ?
    En attendant, la flotte reste au sol…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit


    En attendant, la flotte reste au sol

    Tu parles de flaques! :bonnet: :lol:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    C'est peut-être justement ce passage sur secours qui fonctionne mal ?
    En attendant, la flotte reste au sol…
    Ok, l'enquête le dira (peut-être) mais mes questions portaient sur le système OBOGS en général. Comment sont assurés les fonctions secours et le pantalon anti g ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est le régulateur OBOGS qui gère l'anti G, mais le vêtement n'est pas alimenté par le concentrateur OBOGS, il ne peut pas fournir les débits instantanés que réclame un gonflage rapide (1/3 de seconde)pour assurer une protection anti G efficace. La valve anti G et le vêtement sont alimentés par de l'air pris sur le circuit de conditionnement, sur le Rafale c'est sur l'alimentation du boudin verrière que le piquage est fait, sur les avions US je ne sais pas.

    La fonction respiratoire secours est assurée par une source d'oxygène gazeux placée sur le siège éjectable comme sur tous les autres avions, même s'ils ne sont pas équipés d'OBOGS. La permutation de l'alimentation du régulateur, du concentrateur sur la bouteille de secours se fait automatiquement si la pression passe sous une valeur minimale, ou si le boitier analyseur détecte une concentration en oxygène insuffisante dans l'air enrichi fourni par le concentrateur. En cas d'éjection, le passage sur la source de secours est aussi automatique.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour ces infos!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'US Air Force Academy a choisi le Cirrus SR20 (baptisés T-53A) pour remplacer ses Diamond DA-40 (désignés T-52A). 25 appareils seront livrés au total.

    Source : ici.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Décision locale de clouer au sol les 40 F-22 de la base d'Elmendorf suite à un nouveau problème d'alimentation en oxygène.
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ca devient sérieux comme problème. Heureusement, ils n'ont pas encore perdu d'avions de la sorte (à part peut-être lors de ce crash en Alaska).
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Effectivement sérieux problème puisque récurrent. Mais ce qui m'étonne le plus est que cette décision de clouer au sol les F-22 puisse être locale :interr:

    Est ce à dire que:
    - les autres F-22 des autres bases n'ont pas ce problème ?
    - Les autres F-22 des autres bases volent plus bas et n'ont pas besoin d'oxygène ?
    - Le niveau de sécurité des vols n'est pas identique suivant les bases ? :o
    - …?
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer