deltafan

  • Sergent Grade : Sergent
  • Messages : 111
  • Photos : 0
  • Sujets : 7
  • Date d'inscription : April 10, 2010, 9:46 p.m.
  • medal

Derniers messages

  • ouakamois a dit le 03/11/2020 à 18:21 :

    Acquisition prochaine de 2 MirageM2000
    Comme on me l'a fait remarquer sur un forum où j'ai relayé l'info, l'article date de septembre 2012…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • 12 Rafale neufs pour l'armée de l'air, en remplacement des 12 d'occasion qui seront vendus à la Grèce :

    https://www.sudouest.fr/2020/10/06/la-france-va-commander-12-avions-de-combat-rafale-supplementaires-7931492-10407.php
      Lien   Revenir ici   Citer
  • igh a dit le 27/09/2020 à 17:02 :

    Les suisse ont dit oui finalement 

    Le OUI aux avions de combat passe avec 8'670 voix de différence
    Yes, 
    50,1% pour le oui, soit, au niveau des voix : 1 605 700 contre 1 597 030…
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par deltafan le Sept. 27, 2020, 5:36 p.m.
  • d9pouces a dit le 12/09/2020 à 19:53 :

    Il n'explique pas la raison de la modification du Cheetah, alors qu'ils avaient déjà la mise à jour du Mirage F1 sur le feu…
    C'est peut-être dû au fait que, en Afrique du Sud, les Cheetah modifiés avec des ATAR 9K-50 ont finalement succédé aux Mirage F1 dans l'inventaire de leur armée de l'air.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par deltafan le Sept. 19, 2020, 1:31 p.m.
  • Effectivement, sur ce coup-là les Américains ont été de gros cachotiers… A voir maintenant ce qu'ils en feront. Surtout si c'est un appareil préfigurant l'option Digital Century Series. Vu comment se passe le "développement" du F-35 et comment s'est passé celui du F-22, penser faire vite et bien (et à un prix raisonnable…) en peu de temps avec un appareil encore plus avancé, c'est une sacrée gageure, pour le moins…

    https://www.defensenews.com/breaking-news/2020/09/15/the-us-air-force-has-built-and-flown-a-mysterious-full-scale-prototype-of-its-future-fighter-jet/

    https://www.nationaldefensemagazine.org/articles/2020/7/14/air-force-digital-century-series-concept-approaching-new
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je présume que ce sera l'occasion pour la France de commander 18 avions, histoire de combler, au moins en partie, le trou de production du Rafale qui risquait de se produire entre 2024 et 2027…

    Mais c'est certain que dans l'immédiat, c'est effectivement une perte sèche…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Au final, 6 neufs et 12 d'occase : 

    http://www.opex360.com/2020/09/14/la-grece-voudrait-disposer-de-ses-premiers-avions-de-combat-rafale-des-2021/
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La ministre française de la Défense et Dassault ont confirmé.

    https://fr.reuters.com/article/grece-rafale-idFRL8N2G90NJ

    Maintenant, la répartition n'a pas été précisée. Ca fait plusieurs semaines que les médias grecs ont annoncé 18 appareils, mais avec différentes répartitions : 10 neufs + 8 d'occase, 12 neufs + 6 d'occase, 12 neufs + 8 d'occase avec reprise des Mirage 2000 grecs non achetés ou rétrofités au standard "-5", …

    On en saura plus rapidement
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Apparemment, il n'existe, pour l'instant, qu'une photo connue de la bestiole. Ca serait intéressant que ses performances soient publiées un jour :
    Image
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par deltafan le Sept. 11, 2020, 1:43 a.m.
  • J'ai découvert hier l'existence de cet appareil sud-africain.

    Si je connaissais le Mirage F1 équipé d'un Klimov RD-33 (renommé SMR-95), j'ignorais qu'ils avaient été deux à être ainsi équipés, et, surtout, j'ignorais qu'un exemplaire du bien connu Cheetah D (dérivé sud-africain du Mirage III) avait lui aussi été équipé avec ce moteur.

    https://bayourenaissanceman.blogspot.com/2011/07/weekend-wings-41-south-africas-franken.html
      Lien   Revenir ici   Citer
  • jericho a dit le 25/08/2020 à 09:13 :

    Ceci dit, n'ayant aucun goût pour les polémiques à rallonge, en plus sur un sujet qui n'a rien à voir avec ma participation à ce forum, j'arrête définitivement là ma participation à ce topic.
    Je comprends que tu n'ais aucun goût pour les polémiques à rallonges, mais tu ne dois pas te sentir cantonné à quelques sujets précis sur ce forum et c'est un plaisir de te croiser sur d'autres topics. smiley
    Merci. C'est un plaisir aussi de te lire smiley
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par deltafan le Sept. 6, 2020, 2:23 p.m.
  • ouakamois a dit le 25/08/2020 à 20:32 :

    J'ai reçu ce texte d'un ami sénégalais, extrait de la déclaration d'un parti politique qui a été fortement remercié par le mouvement M5-FRP dont la ligne anti-française est connue.
    Je crois, je le rappelle, comme pour les votations suisses, pouvoir dire essayer de proposer souvent des informations qui sortent de notre giron, notre vision de la chose, afin d'ouvrir le champ des possibles, étant plus un passionné fébrile qu'un spécialiste averti. 
    Désolé pour deltafan : je suis aussi français et je reconnaîtrais volontiers quand mon pays aura fauté.Cela n'entamera point ma fidélité. Désolé.
    Désolé pour Ouakamois, je ne t'ai pas attendu pour lire autre chose que la propagande pro-française ou conformiste. Ca n'est pas pour ça que je croirai plus la propagande anti-française ou anti-conformiste. Et dans tous les cas, ça ne risque pas de m'empêcher de reconnaître volontiers quand mon pays aura fauté, ni de reconnaître volontiers quand ses adversaires (ou les adversaires politiques français des gouvernements français actuels ou précédents) veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Désolé.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 4 fois par deltafan le Sept. 6, 2020, 2:22 p.m.
  • ouakamois a dit le 18/08/2020 à 23:43 :

    Essayons de raison garder et d'aborder des sujet sérieusement.
    Ce qui se passe au Mozambique et comme d'habitude une illustration de la capacité de nuisance du terrorisme international: leurs bases, bases arrières et soutiens affirmés et cachés, il y a des spécialistes qui y travaillent et certainement pas moi… Ceci étant dit, je suis français : j'affirme que nier le rôle prépondérant de la France dans la gestion du dossier malien et la lutte contre le terrorisme dans le Sahel en particulier, quelque en soient les vraies raisons ou intérêts relève d'une dangereuse gageure. C'est un secret de polichinelle et une des raisons de mes posts dans ce forum est de poser parfois des questions pour susciter des réponses, le tout allant dans le sens d'analyses diverses et étayées (comme pour le lobbying pro Master 346 en Suisse)…Rien d'autre: mon opinion est faite et bien trempée: il se trouve que nous sommes une communauté et qu'entre nous nous pouvons parler de (tout) entre nous…Enfin, c'est ce que je croyais….
    Et par rapport à l'article que j'ai publié, la réponse est là : Coup d'état militaire en cours au Mali…
    La réponse à la plupart de nos interrogations
    La réponse à la plupart de nos interrogations
    Ce qui se trame en ce moment au Mali, ….en filigrane
    ..remis à l’Organisation des Nations Unies (ONU) le 7 août dernier, les experts accusent de hauts gradés de l’armée d’entraver la mise en œuvre de l’Accord de paix et de la réconciliation issu du processus d’Alger, signé le 15 mai 2015 à Bamako entre l’Etat malien et les groupes armés, sans l’aval du peuple malien
    Coup d’État au Mali : ce que l’on sait de la situation à Bamako
    Je ne vois pas bien en quoi mon intervention empêche de parler de tout ? De la même façon, puisqu'on parle de tout, on peut également avoir soi-même une opinion faite et bien trempée, même si elle est diamétralement opposée à celle d'un autre intervenant ayant une opinion faite et bien trempée.

    Sinon, je ne vois pas bien en quoi le premier lien répond à des interrogations… Par ailleurs, j'ai déjà dit deux fois plus haut qu'il y avait énormément de problèmes en Afrique en général et au Mali en particulier. 

    Ensuite, je ne vois pas non plus en quoi le lien sur Arlit explique en quoi que ce soit la situation en Afrique en général et au Mali en particulier ? A part qu'il donne des éléments, d'après le journal le Monde, sur les détails de la libération d'otages français ? 
    Maintenant, oui, on peut discuter du versement de la rançon : est-ce vrai ? Est-ce faux ? Faut-il privilégier la vie des otages de cette façon ou pas, sachant que, si c'est vrai, cela renforcera les terroristes ? Si c'est vrai, est-ce un mensonge politique : oui. Mais les mensonges des politiciens ne veulent pas dire que leurs opposants (surtout quand ce sont des terroristes) disent, eux, plus de vérités…
    Perso, je pense qu'il ne faut pas céder, ni rien payer. Mais je n'ai jamais été otage, et je n'ai jamais eu de proche(s) otage(s) au Mali ou ailleurs. De ce qu'on peut voir et entendre, eux sont toujours pour les négociations et, s'il le faut, pour les rançons…

    Quant au lien sur la partition du Mali, que dire… Il suffit d'aller voir dans la rubrique monde quelques articles de ce site "Maliweb" pour avoir une idée de son orientation politique anti-occidentale. Et, de ce qu'ils rapportent (sans parler de l'absence totale d'éléments de preuves concernant leurs "enquêtes") arriver à en déduire que la France fait partie d'un complot préparant la partition du Mali…

    Pour le reste, j'ai attendu en vain des éléments complémentaires relatifs à "S. Ndongo" (ce qui aurait également permis aux autres lecteurs de se faire un avis sur lui).


    Ensuite, comment nier une seule seconde le rôle prépondérant de la France dans la gestion du dossier malien et la lutte contre le terrorisme dans le Sahel ? Bien évidemment qu'elle a un rôle prépondérant, dans la mesure où elle a été la seule à engager des moyens conséquents pour arrêter les terroristes attaquant le Mali et pour (tenter d') empêcher leur retour ? Si les Américains fournissent un soutien et si quelques pays européens fournissent quelques moyens essentiellement logistiques c'est la France qui effectue le plus gros du travail. Comment donc imaginer une seule seconde qu'elle n'ait pas de rôle prépondérant ?

    Mais s'agissant des Américains, surtout avec l'actuelle administration Trump, la tendance est, pour raisons économiques et électoralistes, à un maintien minimal dans la région (voir les tergiversations américaines il y a quelques mois sur leur présence au Mali). 
    S'agissant des Européens, je pense qu'ils sont bien contents de laisser la France faire le gros du boulot. D'une part parce qu'ils dépensent peu (pour ceux qui fournissent du soutien) et d'autre part parce que ça leur évite d'éventuelles représailles des islamistes (c'était encore plus le cas au moment du début de l'intervention française, qui était une période de nombreux attentats islamistes en Europe), et c'est donc une garantie de ne pas avoir de critiques de leur opinion publique et donc d'augmenter les chances de réélections aux prochaines échéances électorales.
    Quant aux Africains (Mali compris), leur situation économique en général n'est pas bonne et le Covid 19 a dû encore aggraver leurs dépenses publiques. De plus, ils n'ont pas nécessairement les moyens militaires d'interventions d'envergure (avions de combat, notamment).

    Le problème, c'est que la France n'a pas les moyens de cette politique (et avec les conséquences du Covid, le surendettement de l'Etat français ne va certainement pas s'arranger…). Elle n'est pas capable, de juguler le terrorisme sur une si grande superficie (Sahel). En ce sens, toute aide supplémentaire, d'où qu'elle vienne, des Américains, des Européens et des pays africains sera bonne à prendre. Seulement, comme déjà dit au paragraphe précédent, cette aide supplémentaire est, pour l'instant, illusoire, ou, en tout cas, insuffisante. 

    Sinon, si le lecteur de passage est intéressé par le sujet, il y a toujours Wikipedia, qui, malgré ses défauts inhérents, offre une vision relativement globale et neutre en citant divers points de vue sur cette problématique : 
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Barkhane

    Personnellement, je retiens plutôt ces paroles : 


    Le chef d'État-Major des armées, le général François Lecointre, déclare pour sa part en février 2018 : « Je ne pense pas qu'il soit possible de régler le problème au Mali en moins de dix à quinze ans, si tant est que nous le puissions. L'évolution de la situation au Mali n'est guère satisfaisante et nous n'en partirons pas demain, sans qu'il s'agisse pour autant d'un enlisement ».

    L'historien militaire Michel Goya déclare en 2019 : « La force Barkhane se retrouve environnée d’un chaos croissant contre lequel elle ne peut pas grand-chose. […] Pour autant, si Barkhane n’était pas là, ce chaos serait bien plus important. Barkhane est comme une clé de voûte, bloquée mais indispensable ».
    Pour terminer : 

    comme tout ce que j'écris ici et ailleurs, mon avis n'a nulle valeur de vérité absolue. Je n'ai nulle prétention de faire changer d'avis qui que ce soit (tout au plus permettre au lecteur de passage de voir une autre approche d'une même problématique). Mais il est hors de question que je change d'avis également sur la base de ce qui m'est présenté. 

    Ceci dit, n'ayant aucun goût pour les polémiques à rallonge, en plus sur un sujet qui n'a rien à voir avec ma participation à ce forum, j'arrête définitivement là ma participation à ce topic.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 8 fois par deltafan le Aug. 24, 2020, 4:16 p.m.
  • Sinon, le monde évolue vite… : Article RFI, avec le titre : Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé IBK, et son Premier ministre, Boubou, Cissé, ont été arrêtés ce mardi 18 août en fin d'après-midi à Bamako par des militaires en révolte.

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20200818-inqui%C3%A9tudes-mali-apr%C3%A8s-coups-feu-le-camp-militaire-kati

    A suivre…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bien évidemment qu'il existe une ingérence française. Bien évidemment que les problèmes relatifs à l'Afrique en général et au Mali en particulier, sont innombrables. Comment le nier ?
    Mais, de mon point de vue, limiter essentiellement le problème à la seule présence française est, au mieux, de l'aveuglement, au pire de la complicité (même si involontaire). La France est-elle responsable, d'une quelconque façon, de la prise du port de Mocimboa da Praia le 13 août au Mozambique par des djihadistes affiliés à Daesh ? 
    Est-il réaliste d'imaginer la MINUSMA seule freiner la progression des djihadistes au Sahel et plus bas (déjà que, comme dit, rien n'est certain quant à la capacité de la France d'y arriver), en particulier après avoir vu la rapidité du délitement de l'armée malienne lorsque les djihadistes ont lancé leur première attaque (se rappeler ensuite, entre autre, des évènements de l'occupation de Tombouctou par les djihadistes) ?

    Cela fait des mois que des discours tels que celui de M. Ndongo sont apparus au Mali. Mais on remarquera également qu'à un moment donné ont eu lieu "spontanément", au Mali, des manifestations demandant le départ de la France et l'aide de la très démocratique Russie du très démocrate Vlad, qui vient de s'assurer la présidence de la Russie jusqu'en 2036…

    Par ailleurs, j'ai fait des recherches sur S. Ndongo et je n'ai rien trouvé sur lui. Quel est son nom complet ? A quel parti sénégalais (ou malien) appartient-il ? Dans quel média a-t-il publié cet article ? Sans connaissances sur cette personne et plus de détails sur son orientation politique, il m'est impossible de répondre plus avant.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 4 fois par deltafan le Aug. 18, 2020, 7:40 p.m.

Dernières galeries photo

  • deltafan n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.