ex-ovni

  • Aviateur 1ere classe Grade : Aviateur 1ere classe
  • Messages : 30
  • Photos : 0
  • Sujets : 1
  • Date d'inscription : Jan. 1, 1970, 1 a.m.

Derniers messages

  • on peut dire qu'avec cette avion les americains passe a la sixieme generations ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • désole les gars je m'excuse . je suis un nouveau quoi ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • cool te fache pas :P
      Lien   Revenir ici   Citer
  • " les gouvernes " en rouge peuvent bouger independament des ailes non ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Gunsmoker a écrit

    Ovni,

    Où vois-tu des gouvernes sur le Spirit ? :?
    Ses gouvernes, ce sont ses ailes… et son ordinateur.


    celles indiquer en rouge , http://www.fas.org/nuke/guide/usa/bomber/life-b2.jpg
    on appel pas ca des gouvernes ? (j'ai peur d'avoir dit une grosse betise ?) :(
      Lien   Revenir ici   Citer
  • et les sorties des reacteurs ? c'est juste une maquette je crois , sinon le b-2 a des gouvernes . :(
      Lien   Revenir ici   Citer
  • c'est un vrai avion ca ? et comment on fait pour le controler , je voit pas de gouvernes ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Va chez eux, en une heure ils regleront ton probleme :lol: Bon oki, je charrie un peu, les deux présente des similitudes dues aux contraites de furtivité, mais la courbure "dorsale", c'est pas la même du tout !




    stp j'ai deja une medaille alors tes remarques…..
      Lien   Revenir ici   Citer
  • airazor a écrit

    Je voudrais savoir quels sont les contraintes aéodynamique qui empêche pour un appareil rapide (Mig-25, Mig-31) d'être manoeuvrant. .


    rien n'empeche un avion tres rapide d'etre manoeuvrant . le su27 est le meilleurs exemple . mach 2.5.


    pour le mig25 et mig 31 c'est des avion concue pour etres des intercepteurs bombardiers , pas besoin d'etre manoeuvrant . sinon ce qui les rend moin agile ;
    taille enorme des moteurs , petite taille des gouverne par rapport au ailes , les points d'emport enorme des missiles .
    leurs grande taille y est pour beaucoup aussi .

    sinon ils ne sont pas si mauvais que ca , (surtout le mig31 qui a une manoeuvrabilite comparable ou legerement superieur au rafale ).
      Lien   Revenir ici   Citer
  • je propose ; birdflu :lol: sinon cette avion est le sosie du f-22 ? il lui ressemble beaucoup non ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • je suis vexe par vos remarques :x
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ok , ca marche .
      Lien   Revenir ici   Citer
  • je parle ici du systeme de brouillage du mig29 : FLERS et SHAFTS ? alors j'ai raison oui ou non ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • non ; je veut pas parle du mig-29 , juste du SHAFTS et FLERS .

    et sinon mon sang c'est de l'azote liquide .
      Lien   Revenir ici   Citer
  • desole les gars de poster deux reponses a la suite , je vous presente le system de brouillage du mig29a .

    remarque ; on parle ici de shafts et de flers .

    Description et fonctionnement :

    Il est destiné à la protection de l’avion contre le système de visée infrarouge, et les autodirecteurs des missiles et aussi contre les autres types des missiles avec fusée de proximité radio. La création de brouillage se réalise par le lancement des leurres :

    PRI : cartouche de brouillage infrarouge (Flers).

    PRP : cartouche de brouillage radio (shafts).
    Le système se compose de :

    Deux (02) blocs de lancement de brouillage BVP-30-26M (avec 60 cartouches PPI ou PRP)

    Quatre (04) équipements de commande PUS-36-71.

    Système de lancement de brouillage SUVP-29.

    Accessoires de commande dans la cabine et des faisceaux de câbles électriques.

    Le système assure le tir en fonction des conditions de vol (altitude supérieur ou inférieur à 6000 m) et les exigences de la zone protégée (secteur arrière ZPS, secteur avant PPS lors de la protection des attaques aériennes ou le secteur inférieur ZRK contre les attaques à partir du sol).

    Le tir s’effectue à partir des tubes des cassettes des blocs BVP, placées dans les parties de l’extrados de l’avion, l’un à gauche et l’autre à droite, devant les dérives.

    Le bloc de lancement de brouillage est destiné à emporter et tirer 30 cartouches de calibre de 26mm. Le bloc se compose d’un corps et des cassettes reliées entre eux au moyen de deux (02) organes, placées dans les parties avant et arrière sous forme de tige de guidage, de boulons sur le corps et des écrous imperdables sur la cassette.
    Le corps est destiné à la fixation des cassettes et à l’installation de 30 dispositifs des contacts électriques pour la mise à feu des cartouches. La partie inférieure du corps se fixe à la poutre du profil en forme de H, fixé par des boulons sur le support d’avion.

    La cassette est destinée à l’installation des cartouches et de donner au tir la direction exigée. Dans ce but la cassette dotée de 30 tubes ouverts de calibre 26 mm, inclinés vers l’avant sous un angle de 50°. Le dispositif des contacts électriques se présente sous la forme de paires de contacts mâles métalliques tendus par des ressorts dans un corps commun en diélectrique.

    Le corps du bloc et la poutre dont l’extrémité fermée par les crénages dans lesquels à l’avant est placé l’équipement PUS-36-71 qui assure la décharge des blocs BVP-30 en envoyant des impulsions électriques vers les contacts électriques des cassettes, et à l’arrière est placé l’ensemble de l’article 20SP. Les tubes sont placés dans la cassette en deux (02) rangs, contenant chacun 15 tubes. Sur le côté du bloc sont portés les numéros des tubes.

    Le pupitre d’introduction des données PPD-SP:
    Salve :

    I : le sélecteur est destiné pour l’introduction du nombre de cartouche dans la première salve.

    II : le sélecteur est destiné pour l’introduction du nombre de cartouche dans la deuxième salve.

    Intervalle :

    Intervalle I : il est destiné pour introduire l’intervalles entre les salves dans une salve jumelée (série).

    Intervalle II : intervalle entre les salves jumelées (série).

    Série :

    Pour établir le nombre de série (régime <<ZPS>> et <<PPS>>) pour ces deux régimes, on utilise le bouton <<VP>>.

    <<ZRK>> pour établir le nombre de séries pour le régime ZRK :

    On utilise pour le lancement la gâchette RS-SS-B, NO et VP
    L’ordre d’éjection des cartouches est comme suit :

    1, 16, 9, 24, 2, 17, 3, 18, 10, 25, 11, 26, 4, 19, 12, 27, 5, 20, 6, 21, 13, 28, 14, 29, 7, 22, 15, 30, 8, 23.

    L’automatisme de lancement :
    L’éjection des cartouches se réalise dans le sens du vol avec un angle par rapport à l’axe longitudinal de l’avion de 50°, et un angle de 10° à l’intérieur. Le branchement du SUVP (système de commande d’éjection de brouillage) se réalise au branchement de l’AZK <<armée>> l’AZK <<branchement des faux objectifs infrarouge>> et au branchement de l’interrupteur SUO <<armement>>. Le système est prêt, la lampe GOTOV SUVP s’allume.

    Quand on appuie sur VP, RS-SS-B, NO le tableau jaune s’allume, et la quantité du reste des cartouches est sur l’indicateur PI-SP (60, 40, 20, 0). Pour assurer l’arrêt de l’éjection des cartouches, il faut remettre l’interrupteur des régime (ZPS, ZRK, PPS) dans n’importe quelle position (il faut changer le régime d’éjection).

    Le tir secours s’effectue par quatre (04) cartouches (deux (02) cartouches de chaque bloc) avec un intervalle entre les salves 0.02 S à 0.03 S. le tir secours se réalise en appuyant sur le bouton lancement secours, si on relâche le bouton, le tir cesse.


    A : est la quantité des cartouches dans la première salve.

    B : est la quantité des cartouches dans la deuxième salve.

    PPS : demi sphère avant.

    ZPS :
    demi sphère arrière.

    ZRK : complexe des missiles sol.

    oui ils sont analphabete
    :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo

  • ex-ovni n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.