CANT Z.1007 Alcione

Rappels

  • Catégorie : Bombardier
  • Constructeur : CANT drapeau du pays
  • Premier vol : 11 mars 1937
  • Production : 600 appareils construits (cellules neuves)

Historique

En 1935, la firme italienne CANT (Cantieri Riuniti dell'Adriatico) entreprit la conception d'un bombardier à aile médiane. Elle fut menée par l'ingénieur Filippo Zappata. Deux versions furent proposés à la Regia Aeronautica, le Z.1007 et le Z.1011, ce dernier disposant de deux moteurs Isotta-Fraschini Asso XI RC.15 de 840 ch. La puissance insuffisante des moteurs incita la Regia à choisir le Z.1007 qui disposait de trois moteurs, dans une configuration assez proche du Ju-52 et du Savoia Marchetti SM.79.

Le premier prototype prit son envol en mars 1937. Il était fait de bois, sauf en ce qui concerne les équipements annexes et le revêtement des nacelles, en métal. Les premiers exemplaires sont dotés d'hélices bipales en bois, bientôt remplacées par des hélices tripales Alfa Roméo en métal.

34 appareils furent commandés, mais leur faible puissance leur nuit. La Regia commanda alors une version améliorée, le Z.1007 bis. Celle-ci reçut trois moteurs Piaggio B.XI bis RC.40 de 1000 ch. Des modifications furent aussi apportées à l'armement, aux capots moteurs et aux dimensions de l'appareil. La section transversale fut agrandie pour accroître la charge de bombes.

Il y eut neuf versions de série : la I-III reçut un empennage vertical simple, la IV-IX un empennage double dans le but d’accroître la visée et le champ de tir de la mitrailleuse dorsale. 527 exemplaires furent produits par CANT et IMAM. Le Z.1007 ter fut la seule évolution, dotée de Piaggio P.XIX de 1150 ch. Elle fut construite à 35 exemplaires.

En juin 1940, l'Italie disposait de 87 appareils des deux types Z.1007 et Z.1007 bis, dont 38 opérationnels. Ils avaient commencé à être livrés au printemps, aux 16e et 47e Stormi de Bombardemento Terrestre de Vicence et Ghedi. Ils furent engagés en septembre contre la Grande-Bretagne et en octobre contre la Grèce. Puis, on les retrouva au large de la crète et de l'Afrique du Nord, contre les navires alliés, au dessus de Malte en bombardement diurne et nocturne à moyenne altitude.



Les Z.1007 furent ensuite engagés par les 8e, 9e, 27e et 30e Stormi, ainsi que par deux squadriglie. Ils furent décimés par les Spitfire Mk Vc défendant Malte à aprtir de 1942, puis lors des attaques des convois Pedestal et Harpoon.

Utilisés pour le torpillage, la reconnaissance et le bombardement, les Z.1007 subirent de lourdes pertes, du fait de leur armement insuffisant. Ils subirent aussi des détériorations à cause de leur structure de bois, notamment en Afrique du Nord.


Texte de Ciders, avec son aimable autorisation.

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • CANT Z.1007 : Version de série initiale. 34 exemplaires.
  • CANT Z.1007bis : Version aux moteurs plus puissants. 527 exemplaires.
  • CANT Z.1007ter : Version à moteurs P.XIX de 1150 ch.

Sur le forum…

  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Chose promise, chose due ! ^^



    CANT Z.1007 Alcione :

    Historique :

    En 1935, la firme italienne CANT ( Cantieri Riuniti dell'Adriatico ) entreprit la conception d'un bombardier à aile basse. Elle fut menée par l'ingénieur Filippo Zappata. Deux versions furent proposés à la Regia Aeronautica, le Z.1007 et le Z.1011, ce dernier disposant de deux moteurs Isotta-Fraschini Asso XI RC.15 de 840 ch. La puissance insuffisante des moteurs incita la Regia à choisir le Z.1007 qui disposait de trois moteurs, dans une configuration assez proche du Ju-52 et du Savoia Marchetti SM79.

    Le premier prototype prit son envol en mars 1937. Il était fait de bois, sauf en ce qui concerne les équipements annexes et le revêtement des nacelles, en métal. Les premiers exemplaires sont dités d'hélices bipales en bois, bientôt remplacées par des hélices tripales Alfa Roméo en métal.

    34 appareils furent commandés, mais leur faible puissance leur nuit. La Regia commanda alors une version améliorée, le Z.1007 bis. Celle-ci reçut trois moteurs Piaggio B.XI bis RC.40 de 1000 ch. Des modifications furent aussi apportées à l'armement, aux capots moteurs et aux dimensions de l'appareil. La section transversale fut agrandie pour accroître la charge de bombes.

    Il y eut neuf versions de série : la I-III reçut un empennage vertical simple, la IV-IX un empennage double dans le but d'accrôitre la visée et le champ de tir de la mitrailleuse dorsale. 527 exemplaires furent produits par CANT et IMAM. Le Z.1007 ter fut la seule évolution, dotée de Piaggio P.XIX de 1150 ch. Elle fut construite à 35 exemplaires.

    En juin 1940, l'Italie disposait de 87 appareils des deux types Z.1007 et Z.1007 bis, dont 38 opérationels. Ils avaient commencé à être livrés au printemps, aux 16e et 47e Stormi de Bombardemento Terrestre de Vicence et Ghedi. Ils furent engagés en septembre contre la Grande-Bretagne et en octobre contre la Grèce. Puis, on les retrouva au large de la crète et de l'Afrique du Nord, contre les navires alliés, au dessus de Malte en bombardement diurne et nocturne à moyenne altitude.

    Les Z.1007 furent ensuite engagés par les 8e, 9e, 27e et 30e Stormi, ainsi que par deux squadriglie. Ils furent décimés par les Spitfire Mk Vc défendant Malte à aprtir de 1942, puis lors des attaques des convois Pedestal et Harpoon.

    Utilisés pour le torpillage, la reconnaissance et le bombardement, les Z.1007 subirent de lourdes pertes, du fait de leur armement insuffisant. Ils subirent aussi des détériorations à cause de leur structure de bois, notamment en Afrique du Nord.

    Caractéristiques :

    Nota : ce sont celles du Z.1007 bis :

    Type :

    Bombardier moyen

    Equipage :

    5 hommes

    Moteurs :

    3 Piaggio P.IX RC.40 en étoile de 1000 ch.

    Performances :

    Vitesse maximale à 4600 m : 455 km/h
    Vitesse de croisière : 338 km/h
    temps de montée à 6000 m :16 mn 8 s
    Plafond pratique : 7500 m
    Distance franchissable normale : 1795 km

    Dimensions :

    Envergure : 24,80 m
    Longueur : 18,35 m
    Hauteur : 5,22 m
    Surface alaire : 70 mètres carrés

    Armement :

    2 mitrailleuses Breda-SAFAT ou Scotti de 12,7 mm ( 1 en tourelle dorsale et 1 en poste de tir ventral )
    2 mitarilleuses Breda-SAFAT de 7,7 mm dans les postes de tir latéraux
    1200 kg de bombes ou deux torpilles de 450 mm

    NB :

    Pour plus d'informations et pour peu que l'italien ne vous laisse pas de glace, allez voir la fiche Wikipédia du Alcione en italien.

    Images :

    http://www.finn.it/regia/immagini/cantz/cantz1007bis_230sq_95gr_35st.jpg


    http://hsfeatures.com/features04/images/cantz1007jb_2.jpg
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer