TAI IHA

Rappels

  • Catégorie : Drone
  • Constructeur : TAI drapeau du pays
  • Premier vol : juillet 1992
  • Production : 3 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Les TAI Sahit et Pelikan sont des drones de reconnaissance tactique à ailes hautes, empennage bipoutre et train d’atterrissage tricycle fixe.

En 1989, l’entreprise turque TAI (Turkish Aerospace Industries) met au point son premier drone, destiné à l’observation et la reconnaissance tactique. Désigné IHA-X1 Sahit, il est muni d’ailes hautes, d’un empennage bipoutre, d’un train d’atterrissage tricycle fixe et d’un moteur actionnant une hélice propulsive tripale. Le premier prototype est terminé en mars 1992 et effectue son premier vol en juillet (ou en octobre selon les sources). S'il est nécessaire qu'un opérateur le pilote durant les phases de décollage et d'atterrissage, il peut voler de façon autonome grâce à un système de pilotage automatique. Un second prototype est également construit, mais le programme est annulé quelque temps plus tard, faute de financement et de commande.

Après avoir mis au point plusieurs cibles aériennes pilotées à distance, TAI relance un projet de drone de reconnaissance tactique et de désignation de cible désigné IHA-X2 au début des années 2000. Ce programme permet le développement d’un drone de conception relativement proche de son prédécesseur et nommé par la suite Pelikan. 

Cet appareil est entièrement construit en matériaux composites et en polymères, excepté les poutres de queues qui sont métalliques. Le fuselage est de section carrée et il est propulsé par quatre moteurs, deux situés à l’avant et deux à l’arrière du fuselage, actionnant deux hélices bipales dans une configuration "push-pull". Les ailes hautes contreventées sont droites. L’empennage bipoutre est terminé par des dérives reliées entre elles à leur sommet par un plan horizontal. Le train d’atterrissage tricycle fixe permet de décoller et d’atterrir depuis une piste sommairement aménagée.

L’équipement de reconnaissance et d’observation est composé de caméras TV et IR, et éventuellement d’un télémètre et désignateur laser.

Le premier vol du Pelikan est effectué en 2003.
Il vole de façon autonome, en suivant un parcours programmé avant le décollage grâce à son GPS, mais il est possible de modifier le trajet en cours de mission. Son rayon d’action est de 15km et les images obtenues sont retransmises en temps réel à la station de contrôle au sol.

Même si le programme est abandonné après la fabrication d’un seul prototype, il a servit de base au développement du TAI Baykus qui garde exactement la même configuration, mais avec des dimensions deux fois plus importantes.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions

  • TAI IHA-X1 Sahit : Première version équipée d’une hélice propulsive, deux prototypes construits.
  • TAI IHA-X2 Pelikan : Seconde version, un prototype construit. Sert ensuite à la mise au point du TAI Baykus.

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci!

    Clansman a écrit

    Mais je me demande si tu t'es pas trompé dans la motorisation du Sahit. ;)
    Ah oui, t'as remarqué? :mrgreen:

    Désolé. J'ai édité mon texte, et effacé "les moteurs"… J'ai trouvé les chiffres concernant le Sahit cette nuit, et je me suis un peu emmêlé les pinceaux en les rajoutant. :roll:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Mais je me demande si tu t'es pas trompé dans la motorisation du Sahit. ;)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    Je suis impressionné par le nombre de fiches sur des drones turcs. :hehe:
    … et c'est pas (encore) fini ! :mrgreen:


    Nico2 a écrit

    Après l'avoir été pour le nombre de fiches portant sur des drones iraniens.
    Ah, mais les drones iraniens ont un "petit plus" un peu particulier… :roll:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je suis impressionné par le nombre de fiches sur des drones turcs. :hehe:

    Après l'avoir été pour le nombre de fiches portant sur des drones iraniens.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les TAI Sahit et Pelikan sont des drones de reconnaissance tactique à ailes hautes, empennage bipoutre et train d’atterrissage tricycle fixe.

    En 1989, l’entreprise turque TAI (Turkish Aerospace Industries) met au point son premier drone, destiné à l’observation et la reconnaissance tactique. Désigné IHA-X1 Sahit, il est muni d’ailes hautes, d’un empennage bipoutre, d’un train d’atterrissage tricycle fixe et d’un moteur actionnant une hélice propulsive tripale. Le premier prototype est terminé en mars 1992 et effectue son premier vol en juillet (ou en octobre selon les sources). S'il est nécessaire qu'un opérateur le pilote durant les phases de décollage et d'atterrissage, il peut voler de façon autonome grâce à un système de pilotage automatique. Un second prototype est également construit, mais le programme est annulé quelque temps plus tard, faute de financement et de commande.

    Après avoir mis au point plusieurs cibles aériennes pilotées à distance, TAI relance un projet de drone de reconnaissance tactique et de désignation de cible désigné IHA-X2 au début des années 2000. Ce programme permet le développement d’un drone de conception relativement proche de son prédécesseur et nommé par la suite Pelikan.
    Cet appareil est entièrement construit en matériaux composites et en polymères, excepté les poutres de queues qui sont métalliques. Le fuselage est de section carrée et il est propulsé par quatre moteurs, deux situés à l’avant et deux à l’arrière du fuselage, actionnant deux hélices bipales dans une configuration "push-pull". Les ailes hautes contreventées sont droites. L’empennage bipoutre est terminé par des dérives reliées entre elles à leur sommet par un plan horizontal. Le train d’atterrissage tricycle fixe permet de décoller et d’atterrir depuis une piste sommairement aménagée.

    L’équipement de reconnaissance et d’observation est composé de caméras TV et IR, et éventuellement d’un télémètre et désignateur laser.

    Le premier vol du Pelikan est effectué en 2003.
    Il vole de façon autonome, en suivant un parcours programmé avant le décollage grâce à son GPS, mais il est possible de modifier le trajet en cours de mission. Son rayon d’action est de 15km et les images obtenues sont retransmises en temps réel à la station de contrôle au sol.

    Même si le programme est abandonné après la fabrication d’un seul prototype, il a servit de base au développement du TAI Baykus qui garde exactement la même configuration, mais avec des dimensions deux fois plus importantes.


    Versions :
    IHA-X1 Sahit : Première version équipée d’une hélice propulsive, deux prototypes construits.

    IHA-X2 Pelikan : Seconde version, un prototype construit. Sert ensuite à la mise au point du TAI Baykus.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun.


    Caractéristiques IHA-X1 Sahit :
    Longueur : 4m
    Envergure : 6m
    Masse à vide : 245kg
    Masse maximale au décollage : 340kg
    Charge utile: 45kg
    Points d’attache : 0

    Performances :
    Vitesse max: 204km/h
    Vitesse de croisière : 130km/h
    Plafond opérationnel : 3'600m
    Endurance : 4h

    Armement :
    Sans.

    ****************************************************************

    Caractéristiques IHA-X2 Pelikan :
    Longueur : 3,00m
    Envergure : 3,60m
    Masse à vide : 20kg
    Masse maximale au décollage : 35kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Quatre moteurs deux temps Zenoah G38 de 1,6kW (2,2cv) chacun.

    Performances :
    Vitesse de croisière : 120km/h
    Plafond opérationnel : 1’525m
    Endurance : 6h
    Distance franchissable : 720km
    Rayon d’action : 15km

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://en.wikipedia.org/wiki/TAI_Pelikan

    http://www.tuncay-deniz.com/ENGLISH/TAI/tai.html

    http://ruvsa.com/catalog/pelikan/

    http://defence.pk/threads/turkish-uavs-information-pool.325787/

    http://defenceturkey.com/www/dergi/50fe85470f0cc_38.pdf
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 4 fois par jericho le Feb. 7, 2015, 3:59 p.m.