CASIC WJ-600

Rappels

  • Catégorie : Drone
  • Constructeur : CASIC drapeau du pays
CASIC WJ-600

Historique

Le WJ-600 désigne un drone de combat développé par la 3rd Academy Hiwing de la CASIC (China Aerospace Science and Industry Corporation) et dévoilé au grand public en 2010 lors du salon de Zhuhai. Il est principalement conçu pour mener des frappes air-sol et air-mer de manière autonome ou en liaison directe avec les troupes au sol. Ne possédant pas de train d’atterrissage, le décollage s’effectue à partir d’une rampe de lancement située sur un camion, une remorque ou un navire. La propulsion est aidée par un moteur-fusée, situé sous la partie arrière du fuselage, qui se sépare du drone une fois en vol. L’atterrissage se fait à l’aide d’un parachute de récupération et de coussins gonflables qui lui permettent de se poser en douceur sans causer de dégâts à la cellule.

Ce drone se présente comme un appareil au design relativement conventionnel, aux similitudes frappantes avec un missile de croisière. Il est doté d'ailettes arrières servant à améliorer la stabilité longitudinale et d'une entrée d’air ovale située au-dessus du fuselage pour alimenter en air le turboréacteur (turboréacteur à double flux sur le WJ-600A). Son long fuselage cylindrique est plus épais sur la partie avant afin de permettre l’installation des systèmes de navigation et de communication. Les ailes, droites, sont en position hautes et munies chacune d’un point d’emport pour une charge offensive. Elles sont équipées de winglets à leurs extrémités. L’empennage, classique, est quant à lui constitué d’une dérive et de deux stabilisateurs horizontaux. 

La charge utile de 130 kg du WJ-600 lui permet de disposer de la panoplie de systèmes de surveillance la plus récente proposée par la Chine afin de réaliser des missions de reconnaissance ou de désignation de cibles. Il peut ainsi être équipé d’un radar à ouverture synthétique (SAR) et de divers capteurs électro-optiques (caméras vidéo et IR, désignateur et télémètre laser…). Des systèmes de guerre électronique sont également disponibles en option.

Le WJ-600 présente la possibilité d'être armé de missiles antinavires légers KD-2, de missiles air-sol CM-502G et de bombes guidées ZD-1 et FT-6. Il semblerait également que l’intégration de missiles air-air soit à l’étude.

Son positionnement atypique sur le marché et son autonomie inférieure à 1500 km (soit moins de 5 heures de vol) expliquent pourquoi les forces armées chinoises n'en ont jamais passé commande. Cependant, ces caractéristiques semblent correspondre aux besoins des forces armées du Turkménistan qui dispose de 700 km de frontière commune avec la très instable Afghanistan. En 2016, le pays a reçu 2 WJ-600A/D à la distance franchissable améliorée.


Texte de d'Ansierra117 et Jericho

Pays utilisateur

Versions

  • CASIC HW-600 : Autre désignation.
  • CASIC WJ-600 : Version de base.
  • CASIC WJ-600A : Version propulsée par un turboréacteur à double flux.
  • CASIC WJ-600A/D : Version améliorée destinée au Turkménistan.

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    Non c'est bon, j'ai juste à changer vitesse de croisière en vitesse de patrouille dans les caracs. :D
    Ah, oui… je me suis un peu mélangé les pinceaux en me disant qu'il patrouillait à sa vitesse de croisière, ce qui n'est pas forcément exact. Merci.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Non c'est bon, j'ai juste à changer vitesse de croisière en vitesse de patrouille dans les caracs. :D
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est vrai qu'il ressemble plus à un missile de croisière avec de grandes ailes qu'à un avion… :roll:

    Donc c'est OK pour le texte, ou tu préfères que je modifie quelque chose?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ah ouais quand même. Donc "loitering speed" peut se traduire par vitesse de patrouille, mais en gros c'est donc bien ça.

    J'ai vu la photo. Euh ouais, même pour un drone il a une drôle de tronche. :mrgreen:
    Mais donc, c'est vrai aussi. Bon.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman.

    Clansman a écrit

    [Mais 1 ou 2 trucs me surprennent : il a une vitesse max de 720 km/h, mais une vitesse de croisière de 108 km/h. Comme il est doté d'un réacteur, ça ressemble plutôt à une vitesse de décrochage.
    Je ne dis pas que c'est la réalité, je ne dis pas non plus que c'est faux, je dis juste que j'ai eu plusieurs infos dans ce sens (pour autant que je ne me sois pas fait trahir par mon mauvais anglais), entre autres:

    "The WJ-600 can achieve an airspeed of 200 meters per second (720 kph) and sustain a loitering speed of only 30 meters per second (108 kph) flying at altitudes of up to 10,000 meters."

    "It can loiter in an area of interest at speed of 108 kilometers per hour while flying at altitudes of 10,000 meters."


    Clansman a écrit

    S'il est vraiment à ailes droites, on peut s'attendre à ce que son envergure soit plus grande que le fuselage. Hors ici, c'est l'inverse. Enfin, je dis pas que c'est impossible, mais ça serait une première pour moi.
    C'est ce qui semble pourtant être le cas, si tu regardes par exemple la première photo de cette page (on n'en trouve pas des masses, sous cet angle).
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Mais 1 ou 2 trucs me surprennent : il a une vitesse max de 720 km/h, mais une vitesse de croisière de 108 km/h. Comme il est doté d'un réacteur, ça ressemble plutôt à une vitesse de décrochage.

    S'il est vraiment à ailes droites, on peut s'attendre à ce que son envergure soit plus grande que le fuselage. Hors ici, c'est l'inverse. Enfin, je dis pas que c'est impossible, mais ça serait une première pour moi.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le CASIC WJ-600 est un drone de combat propulsé par un turboréacteur, muni d’ailes hautes droites, d’un empennage classique, d’une entrée d’air au dessus du fuselage, décollant d’une rampe à l’aide d’une fusée d’appoint et se posant grâce à un parachute de récupération.

    Ce drone de combat est en cours de développement par la 3rd Academy Hiwing de la CASIC (China Aerospace Science and Industry Corporation). Hiwing étant l’acronyme de "Académie de recherche technologique mécanique et électrique Balbuzard".

    Dévoilé au public en 2010, le WJ-600 est un drone de combat permettant des attaques air-surface de façon autonome ou en liaison directe avec les troupes au sol ou en mer. Il est équipé des systèmes de guidage et des équipements électro-optiques les plus récents proposés en Chine. Son système de suivi et de gestion de mission lui permettent une utilisation relativement variée.

    Le WJ-600 se présente comme un appareil de design relativement conventionnel, ressemblant un peu à un missile de croisière. Son long fuselage cylindrique est un plus épais à l’avant, afin de permettre l’installation des systèmes de guidage et de communication. Un tube pitot est installé à l’avant du drone sur les représentations actuelles, il semble qu’il y sera également installé sur les appareils de série. Des ailettes de chaque côté, à l’avant du fuselage, améliorent la stabilité longitudinale. Une entrée d’air ovale sur le dessus du fuselage alimente en air le turboréacteur placé à l’arrière du fuselage. Les ailes, droites, sont en position hautes et munies chacune d’un point d’attache pour une charge offensive. Elles sont équipées de petites ailettes à leurs extrémités. L’empennage, classique, est constitué d’une dérive et de deux stabilisateurs horizontaux. Ne possédant pas de train d’atterrissage, le décollage s’effectue à partir d’une rampe de lancement située sur un camion, une remorque ou un navire. Il s’effectue avec l’appoint d’un moteur-fusée, sous l’arrière du fuselage, qui se détache du drone une fois en vol. L’atterrissage se fait à l’aide d’un parachute de récupération, des coussins gonflables au dessous du fuselage lui permettent de se poser en douceur sans causer de dégâts à la cellule.
    Sa masse au décollage est de 600kg et ses dimensions peuvent être évaluées à une longueur de 6,5m pour une envergure de 5,3m environ.

    Sa charge utile de 130kg comprend l’armement et l’équipement de détection et de surveillance. Ce dernier peut être composé d’un radar à ouverture synthétique (SAR) et de divers capteurs électro-optiques (caméras vidéo et IR, désignateur et télémètre laser, etc.). Des équipements de guerre électronique sont également disponibles.
    Le WJ-600 peut être armé avec des missiles air-surface KD-2, des missiles antichars KD-1 et des bombes guidées ZD-1 et FT-6. Il semblerait que l’utilisation de missiles air-air soit également en cours d’étude.

    Sa vitesse maximale est de 720km/h, mais sa vitesse de croisière est de 108km/h. Son plafond opérationnel est de 10’000m et son rayon d’action de 2’100km.

    Il semblerait que sa version non armée, proposée pour des missions de reconnaissance ou de guerre électronique, soit désignée HW-600.


    Versions :
    HW-600 : Version non-armée de reconnaissance et éventuellement de guerre électronique.

    WJ-600 : Version armée de reconnaissance, guerre électronique et attaque air-surface.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun au début 2014, mais certainement la Chine d’ici 2015-2018.


    Caractéristiques :
    Masse maximale au décollage : 600kg
    Charge utile : 130kg

    Moteur :
    Un turboréacteur et un moteur-fusée au décollage.

    Performances :
    Vitesse max haute altitude: 720km/h
    Vitesse de croisière : 108km/h
    Plafond opérationnel : 10’000m
    Rayon d’action : 2’100km
    Endurance : 3 – 5h
    Distance de décollage : 0m
    Distance d’atterrissage : 0m


    Armement :
    Deux points d’attache pour des missiles air-surface KD-2, des missiles antichars KD-1 ou pour des bombes guidées ZD-1 ou FT-6.


    Liens internet :
    http://en.wikipedia.org/wiki/CASIC_HW

    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1031

    http://globalmilitaryreview.blogspot.de/2011/09/wj-600-unmanned-combat-aerial-vehicle.html

    http://www.deagel.com/Unmanned-Combat-Air-Vehicles/WJ-600_a002594001.aspx

    http://defenseupdates.blogspot.de/2012/11/wj-600-unmanned-aerial-vehicle.html

    http://defence-economy.blogspot.de/2012/06/chinese-wj-600-unmanned-combat-aerial.html

    http://networkedblogs.com/nE8BW

    http://www.youtube.com/watch?v=GiXSOn1hHiE&feature=player_embedded#at=81
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer