Sikorsky S-52

Rappels

  • Catégorie : Hélicoptère
  • Constructeur : Sikorsky drapeau du pays
  • Premier vol : 12 février 1947
  • Production : 93 appareils construits (cellules neuves)

Historique

A la fin de l'année 1945, Sikorsky se lança dans l'étude d'un hélicoptère utilitaire à 2 places, désigné S-52. Ce fut le premier hélicoptère américain dont les pales étaient entièrement en métal, ce qui représente un gain de durée de vie appréciable.

Le prototype, nommé S-52-1 et propulsé par un moteur Franklin à 6 pistons à plat refroidi par air de 178 hp, effectua son vol inaugural le 12 février 1947. Il se caractérisait par un train tricycle fixe. Il battit plusieurs records de vitesse et d'altitude en 1948. Il pouvait emporter une charge utile de 1000 livres à 91 noeuds. Il a été le premier hélicoptère à faire un looping, le 9 mai 1949 avec Harold E. Thompson aux commandes.

La version de série, le S-52-2, était un quadriplace propulsé par un Franklin O-425-1 de 245 hp. Son fuselage était de type semi-monocoque, sa verrière en bulle offrait une excellente visibilité, il disposait d'un rotor à 3 pales et d'un train quadricycle fixe. Sa capacité en carburant était de 227 litres. Il fut certifié début 1951 et mis en service en avril 1951. Les records battus par le S-52 avaient impressionnés l'US Army, qui décida en 1949 d'acheter 4 S-52-2 pour évaluation, sous la désignation YH-18. Bien qu'il démontra sa capacité comme hélicoptère utilitaire, l'US Army ne donna pas suite.

Le S-52-2 fut produit pour l'US Navy, sous la désignation constructeur S-52-3. L'US Navy l'avait évalué en novembre 1948, décidé de l'acheter en 1949. Les spécifications demandées étaient une charge utile de 800 à 1000 livres, des doubles commandes, une autonomie de 4 heures à pleine charge, et emporter 3 personnes dont le pilote et un observateur. Les missions demandées étaient l'observation, la liaison, la reconnaissance, l'évacuation sanitaire (dans ce cas, un seul pilote, un aide-soignant et deux civières emportées à l'intérieur), le tranport de personnel, et le réglage d'artillerie.

L'HO5S-1 vola pour la première fois en août 1951. L'US Navy en acheta 79 exemplaires, désignés HO5S-1. Les livraisons durèrent de mars 1952 à 1953. Ils servirent d'hélicoptères utilitaires, et les Marines l'utilisèrent pour l'observation, la recherche et le sauvetage lors de la guerre de Corée. Ils lui préféraient cependant la version navale du H-5. 8 exemplaires furent également construits pour les Coast Guards, qui l'ont désignés HO5S-1G.



Après leur démobilisation, la plupart des HO5S-1 furent démilitarisés, remis en état de vol, et revendus au marché civil, en particulier à Orlando Helicopters. Sikorsky en dériva le S-59, propulsé par turbine. 93 exemplaires seulement furent construits.

Bien que d'un concept novateur, le S-52 souffrit de la concurrence sur le secteur civil, notamment du Bell 47 bien plus prometteur. Malgré ses records, ses performances et sa fiabilité furent apparemment médiocres, même pour l'époque.

Versions

  • Sikorsky HO5S-1 : Désignation des appareils utilisés par l'US Navy.
  • Sikorsky HO5S-1G : Version utilisée par les Coast Guards.
  • Sikorsky S-52-1 : Prototype, un exemplaire.
  • Sikorsky S-52-2 : Version de série civile.
  • Sikorsky S-52-3 : Désignation constructeur des HO5S-1.
  • Sikorsky YH-18 : Désignation des appareils testés par l'US Army. 4 appareils.

Sur le forum…

  • Il est chouette, merci Stanak ! :)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • HO5S-1
    US Navy
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • A la fin de l'année 1945, Sikorsky se lança dans l'étude d'un hélicoptère utilitaire à 2 places, désigné S-52. Ce fut le premier hélicoptère américain dont les pales étaient entièrement en métal, ce qui représente un gain de durée de vie appréciable.

    Le prototype, nommé S-52-1 et propulsé par un moteur Franklin à 6 pistons à plat refroidi par air de 178 hp, effectua son vol inaugural le 12 février 1947. Il se caractérisait par un train tricycle fixe. Il battit plusieurs records de vitesse et d'altitude en 1948. Il pouvait emporter une charge utile de 1000 livres à 91 noeuds. Il semble avoir été le premier hélicoptère à faire un looping, le 9 mai 1949 avec Harold E. Thompson aux commandes.

    La version de série, le S-52-2, était un quadriplace propulsé par un Franklin O-425-1 de 245 hp. Son fuselage était de type semi-monocoque, sa verrière en bulle offrait une excellente visibilité, il disposait d'un rotor à 3 pales et d'un train quadricycle fixe. Sa capacité en carburant était de 227 litres. Il fut certifié début 1951 et mis en service en avril 1951. Les records battus par le S-52 avaient impressionnés l'US Army, qui décida en 1949 d'acheter 4 S-52-2 pour évaluation, sous la désignation YH-18. Bien qu'il démontra sa capacité comme hélicopère utilitaire, l'US Army ne donna pas suite.

    Le S-52-2 fut produit pour l'US Navy, sous la désignation constructeur S-52-3. L'US Navy l'avait évalué en novembre 1948, décidé de l'acheter en 1949. Les spécifications demandées étaient une charge utile de 800 à 1000 livres, des doubles commandes, une autonomie de 4 heures à pleine charge, et emporter 3 personnes dont le pilote et un observateur. Les missions demandées étaient l'observation, la liaison, la reconnaissance, l'évacuation sanitaire (dans ce cas, un seul pilote, un aide-soignant et deux civières emportées à l'intérieur), le tranport de personnel, et le réglage d'artillerie.

    L'HO5S-1 vola pour la première fois en août 1951. L'US Navy en acheta 79 exemplaires, désignés HO5S-1. Les livraisons durèrent de mars 1952 à 1953. Ils servirent d'hélicoptères utilitaires, et les Marines l'utilisèrent pour l'observation, la recherche et le sauvetage lors de la guerre de Corée. Ils lui préféraient cependant la version navale du H-5. 8 exemplaires furent également construits pour les Coast Guards, qui l'ont désignés HO5S-1G.

    Après leur démobilisation, la plupart des HO5S-1 furent démilitarisés, remis en état de vol, et revendus au marché civil, en particulier à Orlando Helicopters. Sikorsky en dériva le S-59, propulsé par turbine. 93 exemplaires seulement furent construits.

    Bien que d'un concept novateur, le S-52 souffrit de la concurrence sur le secteur civil, notamment du Bell 47 bien plus prometteur. Malgré ses records, ses performances et sa fiabilité furent apparemment médiocres, même pour l'époque.


    La fiche sur le site


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_S-52


    http://en.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_S-52


    http://www.aviastar.org/helicopters_eng/sik_s-52-1.php


    http://www.aviastar.org/helicopters_eng/sik_s-52.php


    http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/ho5s.htm


    http://www.vectorsite.net/avheli_2.html#m2


    http://www.williammaloney.com/Aviation/AmericanHelicopterMuseum/SikorskyS52Helicopter/index.htm
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer