Breda A.8

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Breda drapeau du pays
  • Premier vol : 1927
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Bombardement
  • Voir aussi… : Breda A.3

Historique

Le Breda A.8 était un avion biplan bombardier de nuit italien de l’entre-deux-guerres. Il est resté à l’état de prototype.

Après l’échec rencontré en 1924 avec son premier bombardier le Breda A.3, le constructeur décida de construire un nouvel appareil afin d’améliorer les caractéristiques de vol médiocres rencontrées par les vols d’essai de la version précédente et de le proposer à l’armée.

Toujours conçu par l’ingénieur Ugo Abate, le bombardier reprenait le design du modèle précédent avec ses ailes biplans et sa structure mixte en bois et en métal. L’une des seules améliorations fut sa longueur qui fut raccourcie de quelques dizaines de centimètres. En ce qui concerne l’armement, il était identique au A.3 avec ses trois mitrailleuses de calibre 7,7 mm et les 800 kg de bombes.

Ce n’est qu'en 1927 que le bombardier prit son envol pour la première fois. Mais comme son prédécesseur, après plusieurs tests, les performances restèrent médiocres.

Pour remédier à cela, il fut décidé que les deux moteurs Lorraine-Dietrich 12 Db de 400 ch (294Kw) qui étaient installés seraient remplacés par deux Isotta Fraschini Asso 500 de 500 ch (368kW), mais cela n’arrangea pas la situation et l’appareil garda ses défauts de conception.

Après ce nouvel échec, Breda ordonna l’abandon du projet mais décida cependant de retravailler entièrement l’idée d’un bombardier de nuit. Cela mènera au Breda A.14.


Texte de Wastrick, avec son aimable autorisation.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 600 kg (12 346 lbs)
  • Masse à vide : 3 800 kg (8 378 lbs)
  • Surface alaire : 143 m² (1 539 sq. ft)
  • Hauteur : 5,5 m (18,045 ft)
  • Envergure : 23 m (75 ft)
  • Longueur : 16,7 m (54,79 ft)

Équipage

  • Équipage : 4

Performances

  • Vitesse maximum : 175 km/h (109 mph, 94 kts)
  • Vitesse de croisière : 140 km/h (87 mph, 76 kts)
  • Endurance maximale : 6 h
  • Plafond opérationnel : 3 500 m (11 483 ft)
  • Rapport puissance/masse maxi au décollage : 0.11 kW/kg
  • Charge alaire maxi au décollage : 39.16 kg/m²
  • Rapport puissance/masse à vide : 0.15 kW/kg
  • Charge alaire à vide : 26.57 kg/m²

Motorisation

Armement

  • Charge militaire : 800 kg (1 764 lbs) de bombes.
Armement fixe
  • 3 × mitrailleuses BSA Lewis 1911 de 7,7 mm (0,3 in) dans le nez, en positions ventrale et dorsale.

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    Le Breda A.3 sur le site
    La fiche sur le site

    Merci et merci :D
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Breda A.3 sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Breda A.8

    Le Breda A.8 était un avion biplan bombardier de nuit italien de l’entre-deux-guerres. Il est resté à l’état de prototype.

    Après l’échec rencontré en 1924 avec leur premier bombardier le Breda A.3, le constructeur décida de construire un nouvel appareil afin d’améliorer les caractéristiques de vol médiocres rencontrées par les vols d’essai de la version précédente et de le proposer à l’armée.

    Toujours conçu par l’ingénieur Ugo Abate, le bombardier reprenait le design du modèle précédent avec ses ailes biplan et sa structure mixte en bois et en métal. L’une des seules améliorations fut sa longueur qui fut raccourcie de quelques dizaines de centimètres. En ce qui concerne l’armement, elle était identiques au A.3 avec ses trois mitrailleuses de calibre 7,7mm et le transport jusqu’à 800 kg de bombe.

    Ce n’est quand 1927, que le bombardier prit son envol pour la première fois mais cependant comme son prédécesseur, après plusieurs tests, les performances restent médiocres.

    Pour tenter de remédier à cela, il fut décider que les deux moteurs Lorraine-Dietrich 12 Db de 400ch (294Kw) qui était installé, furent remplacé par deux Isotta Fraschini Asso 500 de 500ch (368kW), mais cela n’arrangea pas la situation et l’appareil garda ces défauts de conception.

    Après ce nouvel échec, Breda ordonna l’abandon du projet mais cependant, le constructeur ne démord pas et décide de retravailler entièrement l’idée d’un bombardier de nuit et cela mènera au Breda A.14.

    (Lien avec le Breda A.3)
    Rappels:
    Premier vol: 1927
    Mission: Bombardier
    Constructeur: Breda
    Exemplaires: 1 Prototype

    Caractéristiques Breda A.8 :
    Équipage: 3
    Longueur: 16,70 m
    Envergure: 23,00 m
    Hauteur: ?
    Surface alaire: 143,00 m2
    Masse à vide: 3,800 kg
    Masse maximale au décollage: 5,600 kg

    Performances :
    Vitesse max: 175 km/h
    Vitesse de croisière : 140 Km/h
    Plafond : 3 500 m

    Moteurs :
    2x Lorraine-Dietrich 12 Db de 400ch (294 kW) et 2x Isotta Fraschini Asso 500 de 500ch (368 kW)

    Armement :
    3 mitrailleuses de 7,7mm
    Plusieurs supports pour bombes jusqu’à 800 Kg

    Image:
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Breda_A.8-3_small.jpg


    Source:
    https://it.wikipedia.org/wiki/Breda_A.8

    https://en.wikipedia.org/wiki/Breda_A.8

    http://www.airwar.ru/enc/bww1/bredaa8.html

    http://www.airwar.ru/enc/bww1/bredaa14.html
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Breda A.3

    Le Breda A.3 était un avion biplan bombardier de nuit italien de l’entre-deux-guerres. Il est resté à l’état de prototype.

    Au début des années vingt, l’entreprise Breda qui fut déjà sur le marché de l’aviation civile, décida de créer leur premier avion destiné à l’armée. Avec cette ambition, l’entreprise développa notamment grâce à l’ingénieur Ugo Abate, le Breda A.3, un bombardier nocturne.

    Comme pour la plupart des avions pendant cette période, le bombardier était un biplan, pour une masse à vide de 3 850 kg. Son armement quand à lui fut de trois mitrailleuses de calibre 7,7mm et il pouvait transporter jusqu’à 800 kg de bombe.

    À l’automne 1924, le A.3 s’envola pour la première fois avec ses quatre moteurs SPA 6A de 220ch (162kW) mais après quelques vols, les performances attendues était loin d’être une réalité, car les essais ont démontré que les caractéristiques de vol étaient médiocres en plus de plusieurs défauts de conception. Pour tenter d’améliorer cela, le constructeur décida de remplacer sa motorisation d’origine par deux Lorraine-Dietrich 12 Db de 400ch (294kW), des nouveaux moteurs plus puissants.

    Malgré les améliorations et de nouveaux tests, les performances n’ont pas convaincu Breda. En même temps cela mènera à l’arrêt du projet, pour se consacrer à leur nouveau modèle de bombardier: Le Breda A.8.

    (Lien avec le Breda A.8)
    Rappels:
    Premier vol: automne 1924
    Mission: Bombardier
    Constructeur: Breda
    Exemplaires: 1 Prototype

    Caractéristiques Breda A.3 :
    Équipage: 3
    Longueur: 17,00 m
    Envergure: 23,00 m
    Hauteur: ?
    Surface alaire: 148,00 m2
    Masse à vide: 3,850 kg
    Masse maximale au décollage: 5,650 kg

    Performances :
    Vitesse max: 176 km/h
    Vitesse de croisière : 144 Km/h
    Plafond : 4 000 m

    Moteurs :
    4x SPA 6A de 220ch (162 kW) et 2x Lorraine-Dietrich 12 Db de 400ch (294 kW)

    Armement :
    3 mitrailleuses de 7,7mm
    Plusieurs supports pour bombes jusqu’à 800 Kg

    Image:
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Breda_A.3-i.jpg

    Sources:
    https://it.wikipedia.org/wiki/Breda_A.3

    https://it.wikipedia.org/wiki/Breda_A.8

    http://www.airwar.ru/enc/bww1/bredaa3.html

    http://1000aircraftphotos.com/Contributions/KleinBernhard/12565.htm
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer