Caproni Ca.61

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Caproni drapeau du pays
  • Premier vol : 1922
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Attaque au sol, Bombardement, Lutte anti-navires, Reconnaissance

Historique

C’est à partir de 1909 que Giovanni Battista Caproni commence l’étude d’un avion équipé de trois moteurs. Jusque-là, seul Igor Sikorsky avait travaillé sur ce concept, les autres constructeurs craignant qu’une panne d’un des moteurs n’entraîne la perte totale du contrôle de l’appareil. Plusieurs appareils et ne nombreuses versions ont ensuite été développées par "Gianni" Caproni et ont servis durant la première guerre mondiale au sein du Corpo Aeronautico Militare et de la Regia Marina Italiana, mais également dans les forces armées d’Argentine, des Etats-Unis, de France et du Royaume-Uni.

Après la fin de la seconde guerre mondiale, la demande en nouveaux appareils diminue, mais Caproni cherche tout de même à améliorer son grand classique en soignant, entre autres, l’aérodynamisme. La configuration biplan, motorisé par trois moteurs, avec un fuselage central et deux poutres de queue est alors reprise pour cet appareil qu’il désigne Ca.61 et qui sera en quelque sorte le dernier de cette lignée.

L’équipage, qui prend place dans le fuselage central, est constitué d’un mitrailleur dans le nez de l’appareil et de deux pilotes assis côte-à-côte derrière lui. Contrairement aux modèles précédents, tous les membres de l’équipage sont assis à l’avant des ailes. Ces dernières, de type biplan, sont maintenues grâce à des câbles et des mâts équipés, aux endroits où ils se croisent, d’un petit carénage profilé permettant de diminuer la résistance à l’air. Les moteurs sont des Isotta Fraschini V.6 de 180ch. Deux sont installés à l’avant des poutres de queues et entraînent des hélices bipales tractrices. Le troisième moteur, qui est installé à l’arrière du fuselage central, entraîne une hélice bipale propulsive. Les poutres de queue, qui ont une section transversale ovale, sont terminées par des dérives en flèche de grande taille, maintenues entre elles par deux plans horizontaux. Le train d’atterrissage est constitué d’un train principal sous les ailes, de patins à l’arrière des poutres de queue, ainsi que d’une roue sous le nez pour le protéger lors de l’atterrissage.

Le premier vol est effectué en 1922. Malgré une puissance motrice relativement modérée, l’appareil atteint les 160km/h et son contrôle est facile et agréable.

Malgré cela, Caproni décide d’apporter des modifications pour améliorer les performances. Désignée Ca.61a, cette nouvelle version est désormais motorisée par trois SPA 6A de 220ch chacun. L’écart entre les deux plans est réduit, les panneaux d’ailes extérieurs ont désormais un léger dièdre et des ailerons uniquement sur l’aile supérieure. Ces modifications permettent d’atteindre les 170km/h et d’augmenter sa charge utile tout en gardant une autonomie pratiquement identique.

Si l’appareil semble agréable à piloter, le gouvernement italien n’est pas intéressé. Caproni ne trouvant pas non plus de clients à l’étranger, le Ca.61 est abandonné.

Le projet d’une version hydravion est envisagée sous la désignation de Ca.62.

Le Ca.63 est équipé de trois moteurs de 260ch, alors que le Ca.63a possède deux moteurs de 360ch, mais ces deux versions sont restées au stade de projet.

Il est difficile de savoir si deux cellules ont été construites, une pour la version Ca.61 et une pour la Ca.61a, ou si c’est la cellule du Ca.61 qui a été modifiée en Ca.61a …

Caractéristiques

  • Surface alaire : 100 m² (1 076 sq. ft)
  • Hauteur : 4,2 m (13,78 ft)
  • Envergure : 20,72 m (67,979 ft)
  • Longueur : 10,88 m (35,696 ft)

Équipage

  • Équipage : 3

Performances

  • Vitesse maximale BA : 160 km/h (99 mph, 86 kts)

Motorisation

Versions

  • Caproni Ca.61a : Version améliorée de Ca.61 motorisée par trois SPA 6A de 220ch chacun ; un prototype construit ou le Ca.61 modifié.
  • Caproni Ca.62 : Projet d’une version hydravion du Ca.61.
  • Caproni Ca.63 : Projet d’une version du Ca.61 motorisée par trois moteurs de 260ch chacun.
  • Caproni Ca.63a : Projet d’une version bimoteur du Ca.61, équipée de deux moteurs de 360ch chacun.

Sur le forum…

  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Prototype de bombardier biplan trimoteur italien du début des années 1920.

    C’est à partir de 1909 que Giovanni Battista Caproni commence l’étude d’un avion équipé de trois moteurs. Jusque-là, seul Igor Sikorsky avait travaillé sur ce concept, les autres constructeurs craignant qu’une panne d’un des moteurs n’entraîne la perte totale du contrôle de l’appareil. Plusieurs appareils et ne nombreuses versions ont ensuite été développées par "Gianni" Caproni et ont servis durant la première guerre mondiale au sein du Corpo Aeronautico Militare et de la Regia Marina Italiana, mais également dans les forces armées d’Argentine, des Etats-Unis, de France et du Royaume-Uni.

    Après la fin de la seconde guerre mondiale, la demande en nouveaux appareils diminue, mais Caproni cherche tout de même à améliorer son grand classique en soignant, entre autres, l’aérodynamisme. La configuration biplan, motorisé par trois moteurs, avec un fuselage central et deux poutres de queue est alors reprise pour cet appareil qu’il désigne Ca.61 et qui sera en quelque sorte le dernier de cette lignée.

    L’équipage, qui prend place dans le fuselage central, est constitué d’un mitrailleur dans le nez de l’appareil et de deux pilotes assis côte-à-côte derrière lui. Contrairement aux modèles précédents, tous les membres de l’équipage sont assis à l’avant des ailes. Ces dernières, de type biplan, sont maintenues grâce à des câbles et des mâts équipés, aux endroits où ils se croisent, d’un petit carénage profilé permettant de diminuer la résistance à l’air. Les moteurs sont des Isotta Fraschini V.6 de 180ch. Deux sont installés à l’avant des poutres de queues et entraînent des hélices bipales tractrices. Le troisième moteur, qui est installé à l’arrière du fuselage central, entraîne une hélice bipale propulsive. Les poutres de queue, qui ont une section transversale ovale, sont terminées par des dérives en flèche de grande taille, maintenues entre elles par deux plans horizontaux. Le train d’atterrissage est constitué d’un train principal sous les ailes, de patins à l’arrière des poutres de queue, ainsi que d’une roue sous le nez pour le protéger lors de l’atterrissage.

    Le premier vol est effectué en 1922. Malgré une puissance motrice relativement modérée, l’appareil atteint les 160km/h et son contrôle est facile et agréable.

    Malgré cela, Caproni décide d’apporter des modifications pour améliorer les performances. Désignée Ca.61a, cette nouvelle version est désormais motorisée par trois SPA 6A de 220ch chacun. L’écart entre les deux plans est réduit, les panneaux d’ailes extérieurs ont désormais un léger dièdre et des ailerons uniquement sur l’aile supérieure. Ces modifications permettent d’atteindre les 170km/h et d’augmenter sa charge utile tout en gardant une autonomie pratiquement identique.

    Si l’appareil semble agréable à piloter, le gouvernement italien n’est pas intéressé. Caproni ne trouvant pas non plus de clients à l’étranger, le Ca.61 est abandonné.

    Le projet d’une version hydravion est envisagée sous la désignation de Ca.62.

    Le Ca.63 est équipé de trois moteurs de 260ch, alors que le Ca.63a possède deux moteurs de 360ch, mais ces deux versions sont restées au stade de projet.

    Il est difficile de savoir si deux cellules ont été construites, une pour la version Ca.61 et une pour la Ca.61a, ou si c’est la cellule du Ca.61 qui a été modifiée en Ca.61a …


    Versions :
    Ca.61 : Version initiale motorisée par trois Isotta Fraschini V.6s de 180ch chacun ; un prototype construit.

    Ca.61a : Version améliorée motorisée par trois SPA 6A de 220ch chacun ; un prototype construit ou le Ca.61 modifié.

    Ca.62 : Projet d’une version hydravion.

    Ca.63 : Projet d’une version motorisée par trois moteurs de 260ch chacun.

    Ca.63a : Projet d’une version bimoteur équipée de deux moteurs de 360ch chacun.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun.


    Caractéristiques et performances Ca.61a :
    Equipage : 3
    Longueur : 10,88 m
    Envergure : 20,72 m
    Hauteur : 4,20 m
    Surface alaire : 100 m2
    Masse à vide : 2’700 kg
    Masse maximale au décollage : 4'000 kg
    Moteurs : trois SPA 6A de 160 kW (220 ch) chacun
    Vitesse max basse altitude : 170 km/h
    Vitesse de croisière : 150 km/h
    Endurance : 4 h
    Armement : une mitrailleuse sur affût mobile



    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Caproni_Ca.61

    Image

    https://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,20062.msg195150.html#msg195150

    http://www.viagginellastoria.it/caproni/1918.htm

    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6556046n/f2

    http://www.airwar.ru/enc/bww1/ca61.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer