Beagle B.206

Rappels

  • Catégorie : Avion de liaison
  • Constructeur : Beagle drapeau du pays
  • Premier vol : 15 août 1961
  • Production : 80 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le Beagle B.206 est un avion bimoteur de transport léger, muni d’ailes basses, d’un train d’atterrissage tricycle escamotable, d’empennages conventionnels et d’une dérive en flèche.

Avant de fusionner avec Vickers et English Electric pour former la BAC (British Aircraft Corporation) en 1960, Bristol Aircraft Limited est en train d'étudier la construction d'un nouvel avion de transport léger. Du Model 218 original, deux appareils d’une capacité de cinq places sont prévus, un monomoteur et un bimoteur désignés respectivement Model 219 et Model 220. Jugés peu importants, ces projets sont abandonnés par BAC et revendus à Beagle, une entreprise récemment créée.

Ces programmes d’étude étant effectués à la demande du ministère britannique des transports, Beagle développe le modèle bimoteur en priorité en espérant des commandes rapides. Le premier vol du prototype B.206X est effectué le 15 août 1961 à Shoreham.
Il se présente comme un avion de construction métallique d’une capacité de six places. Les ailes basses sont droites, avec un léger dièdre positif. Les moteurs Rolls-Royce Continental IO-470, de 254kW (345cv), sont installés dans des nacelles sur les ailes et actionnent des hélices tripales. L’empennage horizontal est conventionnel et la dérive en flèche. Le train d’atterrissage, tricycle, est entièrement escamotable.
Le deuxième prototype, le B.206Y, est muni d’ailes à l’envergure augmentée et d’une cabine de huit places.
À la demande du gouvernement britannique, deux avions de présérie désignés B.206Z sont évalués en mars 1963. Préféré au de Havilland Devon, 20 exemplaires de B.206R sont commandés par la RAF afin de remplacer une partie de ses Avro Anson. Désignés C.C.1 Basset, ces appareils effectuent des missions de liaison entre 1965 et 1974, année où ils sont retirés du service et revendus sur le marché civil.
Une version civile, semblable au B.206R est construite sous la désignation de B.206C.

Beagle décide ensuite de construire une version motorisée avec des moteurs plus puissants, afin de répondre aux utilisateurs qui se plaignent des mauvaises performances de l’appareil en altitude et par temps chaud. Le B.206S effectue son premier vol le 23 juin 1965, équipé de moteurs turbocompressés Continental GTSIO-520-C de 254kW (345cv) et de diverses petites modifications. Les appareils de série sont par la suite désignés B.206C Serie2.
Une troisième série, munie d’un arrière de cabine redessiné avec un plafond plus haut, afin de permettre d’emporter jusqu’à 10 passagers est également mise au point. Mais seuls deux ou trois B.206C Serie2 sont convertis ainsi, un de ces appareil est même par la suite reconverti en Serie2.
En 1969 et après 80 B.206 construits, Beagle abandonne volontairement la production de cet appareil pour assurer celle du Beagle B.121 "Pup".



Le B.206 a été utilisé par la RAF et la force aérienne syrienne. L’Afrique du Sud a commandé 18 exemplaires pour sa marine, mais la commande a été annulée avant leur livraison.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Anciens pays utilisateurs

Versions

Sur le forum…

  • Merci pour cette fiche Jericho.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci Clansman. ;)

    Je me suis permi de modifier deux liens qui posaient soucis à leur ouverture. :?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Beagle B.206 est un avion bimoteur de transport léger, muni d’ailes basses, d’un train d’atterrissage tricycle escamotable, d’empennages conventionnels et d’une dérive en flèche.

    Avant de fusionner avec Vickers et English Electric pour former la BAC (British Aircraft Corporation) en 1960, Bristol Aircraft Limited est en train d'étudier la construction d'un nouvel avion de transport léger. Du Model 218 original, deux appareils d’une capacité de cinq places sont prévus, un monomoteur et un bimoteur désignés respectivement Model 219 et Model 220. Jugés peu importants, ces projets sont abandonnés par BAC et revendus à Beagle, une entreprise récemment créée.

    Ces programmes d’étude étant effectués à la demande du ministère britannique des transports, Beagle développe le modèle bimoteur en priorité en espérant des commandes rapides. Le premier vol du prototype B.206X est effectué le 15 août 1961 à Shoreham.
    Il se présente comme un avion de construction métallique d’une capacité de six places. Les ailes basses sont droites, avec un léger dièdre positif. Les moteurs Rolls-Royce Continental IO-470, de 254kW (345cv), sont installés dans des nacelles sur les ailes et actionnent des hélices tripales. L’empennage horizontal est conventionnel et la dérive en flèche. Le train d’atterrissage, tricycle, est entièrement escamotable.
    Le deuxième prototype, le B.206Y, est muni d’ailes à l’envergure augmentée et d’une cabine de huit places.
    À la demande du gouvernement britannique, deux avions de présérie désignés B.206Z sont évalués en mars 1963. Préféré au de Havilland Devon, 20 exemplaires de B.206R sont commandés par la RAF afin de remplacer une partie de ses Avro Anson. Désignés C.C.1 Basset, ces appareils effectuent des missions de liaison entre 1965 et 1974, année où ils sont retirés du service et revendus sur le marché civil.
    Une version civile, semblable au B.206R est construite sous la désignation de B.206C.

    Beagle décide ensuite de construire une version motorisée avec des moteurs plus puissants, afin de répondre aux utilisateurs qui se plaignent des mauvaises performances de l’appareil en altitude et par temps chaud. Le B.206S effectue son premier vol le 23 juin 1965, équipé de moteurs turbocompressés Continental GTSIO-520-C de 254kW (345cv) et de diverses petites modifications. Les appareils de série sont par la suite désignés B.206C Serie2.
    Une troisième série, munie d’un arrière de cabine redessiné avec un plafond plus haut, afin de permettre d’emporter jusqu’à 10 passagers est également mise au point. Mais seuls deux ou trois B.206C Serie2 sont convertis ainsi, un de ces appareil est même par la suite reconverti en Serie2.
    En 1969 et après 80 B.206 construits, Beagle abandonne volontairement la production de cet appareil pour assurer celle du Beagle B.121 "Pup".

    Le B.206 a été utilisé par la RAF et la force aérienne syrienne. L’Afrique du Sud a commandé 18 exemplaires pour sa marine, mais la commande a été annulée avant leur livraison.



    Versions :
    B.206X : Premier prototype, muni de deux moteurs Rolls-Royce Continental IO-470 de 254kW (345cv) et capable d’emporter 5 passagers. Premier vol effectué le 15 août 1961 à Shoreham.

    B.206Y : Deuxième prototype, également muni de moteurs Rolls-Royce Continental IO-470. Les ailes sont agrandies et le cockpit est prévu pour emporter 7 passagers.

    B.206Z : Avions de présérie semblable au B.206Y, avec un équipement militaire, évalué par le gouvernement britannique en mars 1963.

    B.206R : Version militaire destinée à la RAF, motorisée par des Rolls-Royce Continental IO-470 de 195kW (265cv) et capable de transporter 7 passagers (en plus du pilote). 20 B.206R construits et utilisés sous la désignation de C.C. 1 "Basset".

    B.206C : Version civile similaire au B.206R, également motorisée avec un Rolls-Royce Continental IO-470 de 195kW (265cv) et capable de transporter 7 passagers (en plus du pilote). 11 appareils sont construits à partir de mai 1965, ils sont ensuite régulièrement désignés B.206C Serie 1.

    B.206S : Version plus puissante équipée de moteurs turbocompressés Continental GTSIO-520-C de 254kW (345cv). Le prototype est un B.206C dont on a changé le moteur et dont la porte d’accès est élargie et située à l’arrière de l’aile, et non plus au-dessus. Il effectue son premier vol le 23 juin 1965. Un seul avion est désigné ainsi, les appareils de série construits par la suite sont désignés "Serie 2".

    B.206C Serie 2 : Version de série du B.206S équipée de moteurs turbocompressés Continental GTSIO-520-C de 254kW (345cv). 45 appareils construits.

    B.206C Serie 3 : Version équipée de moteurs turbocompressés Continental GTSIO-520-C de 254kW (345cv) et munie d’un plafond surélevé à l’arrière pour permettre d’emporter 10 passagers. 2 ou 3 B.206C Serie2 convertis.

    C.C.1 Basset : Désignation des B.206 en service au sein de la RAF.


    Utilisateurs militaires :
    Afrique du Sud : 18 exemplaires sont commandés pour la marine sud-africaine, mais la commande est annulée avant leur livraison.

    Royaume Unis : 20 C.C.1 Basset (2B.206Z et 18 B.206R) en service au sein de la RAF de 1965 à 1974.

    Syrie : Un B.206C utilisé pour la reconnaissance aérienne au sein de la force aérienne syrienne.


    Caractéristiques :
    Equipage : 1
    Passagers : 7
    Longueur : 10,26m
    Envergure : 13,96m
    Hauteur : 3,43m
    Surface alaire : 19,9m2
    Masse à vide : 2’381kg
    Masse maximale au décollage : 3’401kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Deux Rolls-Royce Continental IO-470 de 195kW (265cv).

    Performances :
    Vitesse max : 354km/h
    Vitesse de croisière : 298km/h
    Vitesse ascensionnelle : 5,94m/s
    Plafond opérationnel : 6’210m
    Distance franchissable : 2’905km

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Beagle_B.206

    http://en.wikipedia.org/wiki/Beagle_B.206

    http://en.wikipedia.org/wiki/Beagle_Aircraft

    http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=60

    http://www.aviastar.org/air/england/beagle_b-206.php

    https://gateway.zscaler.net/auT?origurl=http%3A%2F%2Fwww%2eplaneandpilotmag%2ecom%2faircraft%2finternational%2daircraft%2ddirectory%2fmulti%2dengine%2daircraft%2fbeagle%2db206%2dbasset%2ehtml&wexps=1&wexps=1#.VTjX008cTcs

    http://barrieaircraft.com/beagle-b-206.html

    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_beagle_b206_en.php?_sm_au_=iVV4jJWSr22RkTSP

    http://www.flightglobal.com/FlightPDFArchive/1963/1963%20-%201769.PDF
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Sept. 14, 2015, 10:55 a.m.