Rockwell B-1 Lancer

Rappels

  • Catégorie : Bombardier
  • Constructeur : Rockwell drapeau du pays
  • Premier vol : 23 mars 1983
  • Production : 104 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Compte tenu de l'échec du B-1A, Rockwell proposa une nouvelle version en 1980, le B-1B. Cet appareil devait être moins rapide en haute altitude, mais l'être davantage en basse altitude du fait des entrées d'air fixes, avoir une structure renforcée afin d'emmener davantage de carburant et d'armement, dont les futurs missiles de croisières ALCM ou AGM-86. L'appareil devait au final être plus simple et moins cher, et être capable d'emporter des charges nucléaires ou conventionnelles, à basse ou haute altitude. La capsule d'éjection fut remplacée par des sièges éjectables individuels. Plus discret que le B-1A, il a au final une SER équivalente à celle d'un F-16, à 1/50 de celle du B-52. Ses ailes à envergure variable se replient de 15° à 67,5°.

Ronald Reagan accepta la proposition le 2 octobre 1981 et deux B-1A furent modifiés. En effet, le B-2 ne serait pas prêt avant longtemps, et l'arrivée des MiG-31, SA-10 et des AWACS soviétiques rendaient le B-52 vulnérable. Le prototype vola le 23 mars 1983. Le premier véritable B-1B, lui, vola le 18 octobre 1984.

Le premier appareil de série fut livré au 96e Bomb Wing en juin 1985, Dyess AFB, au Texas. Ce Wing fut déclaré opérationnel le 1er octobre 1986. 100 appareils furent construits de 1984 à 1988. Il équipa également le 28e BW d’Ellsworth AFB au Dakota du Sud, le 319e BW de Grand Forks AFB au Dakota du Nord et le 384e BW de McConnell AFB au Kansas. Il fut baptisé Lancer (Lancier) le 1er mars 1990, mais ses équipages l'appelle Bone (jeu de mots avec B-One).

Il eut à souffrir d'erreurs de jeunesse. Une modification conduisit à améliorer la manœuvrabilité à basse altitude qui grevait fortement la consommation de carburant. Le mode suivi de terrain du radar à balayage électronique Westinghouse APQ-164 dût également être revu et corrigé, ainsi que l'ALQ-161 de contre-mesures électroniques et l'aide à la maintenance. Ses réacteurs étaient également peu fiables, provoquant une interdiction de vol en 1990.



Depuis la chute de l'URSS, il est mis à jour régulièrement via le programme CMUP (Conventional Mission Upgrade Program), surtout en terme d'emport de charges conventionnelles : il emporte des bombes Mk82, Mk84, CBU-87, GBU-31 JDAM, AGM-154. Le block A était basique et consistait à installer une interface MIL-STD-1760 pour des bombes guidées. Le Block B consistait à renforcer les défenses électroniques et fut complété en 1995. Le Block C lui donnait la capacité d'employer 30 CBU, ce qui fut fait en août 1997. Le Block D consistait à l'équiper d'un GPS et de bombes JDAM. Le Block E consistait à l'équiper d'AGM-154 et 158. Le block F, destiné à améliorer ses CME et capacités de brouillage, fut annulé en décembre 2002. Cependant, d'autres améliorations sont prévues, notamment la liaison de données et l'emport de GBU-39.

La dissolution du SAC en 1992 et les accords SALT II firent qu'il n'est plus apte à la mission nucléaire. Il équipe donc l’Air Combat Command et le 184e Bomb Group de l’ANG.

Il connut son baptême du feu en décembre 1998, pour bombarder l'Irak lors de l'opération Desert Fox. Son absence en 1991 en Irak et en 1995 en Bosnie fut remarquée et controversée, le B-52 ayant été engagé à sa place. Il fut engagé en 1999 au Kosovo, depuis 2001 en Afghanistan. 8 appareils furent engagés en Irak en 2003 et délivrèrent 40% du tonnage total de bombes déversées.

L'appareil est censé succéder au B-52, mais compte tenu de la longévité de ce dernier, il y a gros à parier que c'est l'inverse qui se produira. Les 93 exemplaires survivants devraient rester en service jusqu'en 2020. Malgré ça, le B-1B a la réputation d'être le bombardier emportant le plus fort tonnage de bombes (34 tonnes en interne et 22,7 tonnes en externe).


Texte de Clansman.

Pays utilisateur

  • États-Unis : cocardeUSAF
    • Rockwell B-1B (100 exemplaires initialement, 62 exemplaires actuellement)

Versions

Sur le forum…

  • Peut-être, en effet.

    Je crois que les Russes ont fait la même chose avec le Tu-22M, d'ailleurs.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Peut-être en effet. Dans ce cas-là, il est vrai que la celulle ne semble pas modifiée, ce qui est d'autant plus facile de modifier entièrement l'intérieur sans changer de désignation…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il est peut être plus simple d'avoir les financements nécessaires en annonçant une "simple" mise à niveau, que si l'USAF annonçait qu'elle désirait une version nouvelle …..
    Ce fut la même tactique qui fit que le F 84F Thunderstreak a été présenté comme une "simple" adaptation du F 84E Thunderjet, alors qu'en réalité, c'est un avion nouveau (moins de 5% de pièces en commun)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pas suffisamment faut croire.

    Pour un avion dont la pérennité était loin d'être assurée, c'est une bonne nouvelle cette remise à niveau.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tiens, ils n'en profitent mas pour le changer de désignation. Les changements ont l'air assez importants pourtant.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Livraison à l'USAF du premier B-1B modernisé par Boeing. Durant cette mise à jour, ils reçoivent une électronique intégrée, un système d'affichage avec écrans en couleurs, de nouveaux systèmes de navigation et de communication.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les B-1B ne chôment pas
    10 000 missions de combat, ça commence à faire !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les USA sont bien présents, c'est très satisfaisant tout ça pour l'amateur d'avions US que je suis

    Tout l'intérêt est d'être aussi éclectique que possible dans nos fiches. 8-)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Le B-1 sur le site

    Avec le travail de Rogcas sur le B-1A.

    Je viens de parcourir les différentes fiches récemment ajoutées, le résultat est vraiment très réussi :) .

    Les USA sont bien présents, c'est très satisfaisant tout ça pour l'amateur d'avions US que je suis 8-) .

    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer