SNCAC NC.700

Rappels

  • Catégorie : Avion utilitaire
  • Constructeur : SNCAC drapeau du pays
  • Premier vol : 1944
  • Version du : Siebel Si 204
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Attaque au sol, Bombardement, Entraînement, Essais en vol, Observation, Reconnaissance, Transport de fret, Transport de passagers, Transport VIP et liaison, Evacuation sanitaire

Historique

Le SNCAC Martinet fut une version francisée du Siebel 204 construit pendant la seconde guerre mondiale. Il connut une seconde carrière après la guerre, comme avion de transport léger de liaison et d'entraînement au sein des forces françaises.

168 Siebel 204 avaient été construits par la SNCAC à Bourges sur ordre des Allemands, entre 1942 et la Libération. 455 exemplaires étaient d'ailleurs prévus au départ, avant la chute du IIIe Reich. La France décida de poursuivre la production, ce qui déboucha sur le prototype NC-700 Martinet.

Celui-ci n'avait de français que la désignation et les hélices, construites par Ratier, tripales et à pas variable : c'était bien une cellule de Si 204 à nez plein avec des moteurs Renault 12S-00, eux-mêmes des Argus AS-411 construits en France. Le NC-700 effectua son vol inaugural en 1944 et ne fut produit qu'à un exemplaire. Des exemplaires initialement prévus pour la Luftwaffe furent ainsi transférés à l'Armée de l'Air, en utilisant au maximum les pièces fournies par les Allemands.

Le NC-700 est de construction entièrement métallique (duralumin) avec un train d'atterrissage classique rétractable. Il emporte 1140 litres de carburant. Les pilotes sont placés côte-à-côté.

La compagnie produisit 2 variantes de série, le NC-701 et le NC-702.

Ils étaient tous deux motorisés par des Renault 12S-00 de 590 hp. Ils entrèrent en service en 1945, et furent utilisés par l'armée de l'air et l'aéronavale française (45 exemplaires) jusqu'en 1963-1964. Ils servirent aussi bien en métropole que dans les colonies, y compris lors des guerres d'Indochine et d'Algérie. Ils accomplirent des missions de transport, d'évacuation sanitaire, d'observation, de reconnaissance, de bombardement, de police coloniale, et l'ajout de mitrailleuses de 7,5 mm dans le nez ou en sabord les transforma même en gunship.

Au final, 350 exemplaires furent construits. Il fut également utilisé pour des essais en vol par le CRV, l'ONERA, la SNCAC, la SNCASE et SNECMA. Il y eut quelques exemplaires vendus au Maroc. Il est à noter que la Tchécoslovaquie eut une démarche similaire, l'appareil étant désigné Aero C-3 et C-103.

Aujourd'hui, 3 exemplaires sont en exposition : 2 NC-702 dont un au Conservatoire de l'Air et de l'Espace d'Aquitaine (appartenant au musée du Bourget) et l'autre au Deutsches Technikmuseum à Berlin, et un exemplaire à Stockholm en Suède.

Sur le forum…

  • foxkilo02 a écrit

    belles séries sur les NC ! :king:

    Par contre j'ai celle du "Norvigie" dans les cartons alors oublie le NC-856A :marine: :mrgreen:

    J'ai pas oublié. ;)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • belles séries sur les NC ! :king:

    Par contre j'ai celle du "Norvigie" dans les cartons alors oublie le NC-856A :marine: :mrgreen:
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pensez bien à mettre des liens vers les autres fiches quand c'est possible. Ça ne peut que générer du trafic supplémentaire. ^^
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette nouvelle fiche Clans.

    L'été s'annonce productif à ce que je vois. :hehe:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Martinet était considéré comme une version du Siebel 204 : voici donc la fiche du Si 204

    Et cliquez sur les liens vers les NC-700, 701 et 702 pour redécouvrir ces appareils. :)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'été est la bonne saison pour les martinets, merci pour ta fiche Clans. Et puisqu'on parle de Siebel Si-204 et de C-3 tchécoslovaques, j'en profite;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le SNCAC Martinet fut une version francisée du Siebel 204 construit pendant la seconde guerre mondiale. Il connut une seconde carrière après la guerre, comme avion de transport léger de liaison et d'entraînement au sein des forces françaises.

    168 Siebel 204 avaient été construits par la SNCAC à Bourges sur ordre des Allemands, entre 1942 et la Libération. 455 exemplaires étaient d'ailleurs prévus au départ, avant la chute du IIIe Reich. La France décida de poursuivre la production, ce qui déboucha sur le prototype NC-700 Martinet.

    Celui-ci n'avait de français que la désignation et les hélices, construites par Ratier, tripales et à pas variable : c'était bien une cellule de Si 204 à nez plein avec des moteurs Renault 12S-00, eux-mêmes des Argus AS-411 construits en France. Le NC-700 effectua son vol inaugural en 1944 et ne fut produit qu'à un exemplaire. Des exemplaires initialement prévus pour la Luftwaffe furent ainsi transférés à l'Armée de l'Air, en utilisant au maximum les pièces fournies par les Allemands.

    Le NC-700 est de construction entièrement métallique (duralumin) avec un train d'atterrissage classique rétractable. Il emporte 1140 litres de carburant. Les pilotes sont placés côte-à-côté.

    La compagnie produisit 2 variantes, le NC-701 et le NC-702.

    Le NC-701 se basait sur le Si 204D avec un nez transparent. Il servit à l'entraînement avec des doubles commandes dans le poste de pilotage, et la cabine accueillait 5 élèves et un instructeur pour l'apprentissage de la radio. 6 exemplaires furent livrés à la compagnie polonaise LOT qui les utilisa en 1947 et 1948, avant de les transférer à la force aérienne polonaise qui les utilisa de 1949 à 1955 pour des missions de cartographie. 5 exemplaires furent utilisés par la Rikets Allmänna Kartverk suédoise pour la même mission, de 1962 à 1970. La RAK a un statut civil. 240 NC-701 furent construits.

    Le NC-702 était basé sur le Si 204A, avec un nez plein. Il servit au transport de personnel et disposait de 8 places. Air France en utilisa également quelques exemplaires avant de les remplacer par des DC-3 plus grands. Il servit également à transporter le courrier, mais l'accident survenu à un exemplaire utilisé par l'IGN en juillet 1946 cloua la flotte au sol. Le NC-702 entra au CEV en 1946. 110 NC-702 furent construits.

    Ils étaient tous deux motorisés par des Renault 12S-00 de 590 hp. Ils entrèrent en service en 1945, et furent utilisés par l'armée de l'air et l'aéronavale française (45 exemplaires) jusqu'en 1963-1964. Ils servirent aussi bien en métropole que dans les colonies, y compris lors des guerres d'Indochine et d'Algérie. Ils accomplirent des missions de transport, d'évacuation sanitaire, d'observation, de reconnaissance, de bombardement, de police coloniale, et l'ajout de mitrailleuses de 7,5 mm dans le nez ou en sabord les transforma même en gunship.

    Au final, 350 exemplaires furent construits. Il fut également utilisé pour des essais en vol par le CRV, l'ONERA, la SNCAC, la SNCASE et SNECMA. Il y eut quelques exemplaires vendus au Maroc. Il est à noter que la Tchécoslovaquie eut une démarche similaire, l'appareil étant désigné Aero C-3 et C-103.

    Aujourd'hui, 3 exemplaires sont en exposition : 2 NC-702 dont un au Conservatoire de l'Air et de l'Espace d'Aquitaine (appartenant au musée du Bourget) et l'autre au Deutsches Technikmuseum à Berlin, et un exemplaire à Stockholm en Suède.




    http://avions-de-la-guerre-d-algerie.over-blog.com/article-siebel-nc-701-702-martinet-79329228.html


    http://fr.wikipedia.org/wiki/SNCAC_NC.702


    http://www.caea.info/index.php?option=com_content&view=article&id=207:sncac-nc-702-martinet&catid=38:transport-militaire&lang=fr


    http://www.aviationsmilitaires.net/display/aircraft/753/si_204


    http://www.aviafrance.com/s-n-c-a-c-nc-701-martinet--aviation-france-2545.htm


    http://www.aviafrance.com/s-n-c-a-c-nc-702-martinet--aviation-france-4131.htm


    http://en.wikipedia.org/wiki/SNCAC_Martinet


    http://en.wikipedia.org/wiki/Siebel_Si_204


    http://www.aviastar.org/air/france/sncac-701.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer