Eurocopter X3

Rappels

  • Catégorie : Girodyne
  • Constructeur : Eurocopter drapeau du pays drapeau du pays
  • Premier vol : 6 septembre 2010
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Essais en vol

Historique

L’Eurocopter X3 est un girodyne expérimental biturbine équipé d’un rotor principal à cinq pales, de deux petites ailes munies d’hélices propulsives à cinq pales à leurs extrémités, d’un train d’atterrissage tricycle escamotable et de deux dérives aux extrémités de l’empennage horizontal.

Le X3 ("X cube") est un démonstrateur d'Eurocopter pour tester les possibilités d'un hélicoptère à grande vitesse tout en utilisant des mécanismes plus simples que ceux très complexes du Bell V-22 Osprey. Ce concept d’appareil est désigné H3 par Eurocopter, pour "High-speed, long-range Hybrid Helicopter".

Le X3 est essentiellement un SA365 Dauphin II équipé du rotor de l’EC155, de la transmission de l’EC175, et enfin de deux hélices latérales pour la vitesse, reliées aux moteurs par un arbre de transmission. Ces deux hélices permettent en outre d'éliminer le fenestron classique du Dauphin : l’hélice tribord fourni une poussée légèrement plus importante que l’autre, afin de contrer l’effet de couple à basse vitesse, alors qu’à plus grande vitesse, ce sont les gouvernails de direction des dérives qui le corrigent. Cependant, un seul rotor de sustentation produit un déséquilibre de la portance à grande vitesse, à cause du phénomène de pale avançante et de pale reculante. Pour éviter ce phénomène, la vitesse du rotor principal est progressivement diminuée d’environ 15%, la portance étant alors assurée entre 40 et 80% par les ailes, selon la vitesse. Deux dérives munies de gouvernails de direction sont situées aux extrémités d’un empennage horizontal de grande taille.
Le poste de pilotage, équipé d’écrans multifonctions, est très proche de celui de l’EC155.

Les qualités de vol du X3 sont excellentes et il vole sans avoir besoin de ses systèmes anti-vibrations passifs ou actifs et sans systèmes de renforcement de la stabilité, contrairement à l’hélicoptère expérimental X2 de Sikorsky. Il est également équipé d’un pilote automatique quatre axes dérivé de celui de l’EC155. Les hélices propulsives permettent des accélérations rapides et des freinages nettement plus efficaces que sur les hélicoptères classiques. De plus, en vol stationnaire l’X3 n’est pas affecté par l’effet du vent sur le rotor anticouple.



Le premier vol du X3 est effectué le 6 septembre 2010 sur la base aérienne 125 d’Istres-Le Tubé.

Le 12 mai 2011, il évolue durant plusieurs minutes à 430 km/h en utilisant moins de 80% de sa puissance. Il est présenté au Salon du Bourget la même année.

En mai 2012, l’équipe de développement de l’Eurocopter X3 reçoit le prix Howard Hugues 2012 de la part de l’American Helicopter Society. Quelques mois plus tard, l’appareil effectue une campagne d’essais aux USA. Plus de 55 heures de vol sont effectuées pour présenter les capacités de l’appareil à des utilisateurs commerciaux, militaires et des forces de l’ordre, avec un total de 47 pilotes différents aux commandes.

Le 7 juin 2013, il devient le girodyne propulsé par hélices le plus rapide en atteignant 487 km/h en descente puis 472 km/h à 10’000 pieds (3’048 m) en vol en palier. À cette occasion, un carénage profilé est installé sur le moyeu du rotor principal.

Airbus Industrie, anciennement Eurocopter, imagine appliquer la technologie H3 à des hélicoptères de série vers 2020. Ce concept sera certainement intégré, en premier, à des appareils de taille assez importante, comme peut-être le X6 qui devrait être développé pour remplacer la famille EC225/725.
Les clients potentiels sont principalement les sociétés privées, les transports médicaux et les forces armées.

La participation au programme JMR (Joint Multi Role) de l’US Army a été abandonnée à cause des coûts importants et le risque qu’EADS North America doive transférer entièrement sa technologie X3 aux USA. Par contre, la société s’est concentrée sur le programme d’acquisition AAS (Armed Aerial Scout) des forces armées américaines, qui a finalement été abandonné.

Après 199 sorties et 155 heures de vol, le 17 juin 2014 il est remis au Musée de l’Air et de l’Espace situé sur l’aéroport de Paris-Le Bourget.


Texte de D9 et Jericho, avec leurs aimables autorisations.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 200 kg (11 464 lbs)
  • Surface du rotor : 124,7 m² (1 342,26 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 12,6 m (41,339 ft)

Équipage

  • Équipage : 2

Performances

  • Vitesse de croisière : 407 km/h (253 mph, 220 kts)
  • Plafond opérationnel : 3 810 m (12 500 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 28 m/s (92 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 472 km/h (293 mph, 255 kts)
  • Rapport puissance/masse maxi au décollage : 0.65 kW/kg
  • Charge alaire maxi au décollage : 41.70 kg/m²

Motorisation

Sur le forum…

  • Image

    Image
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    Non mais j'aime bien 'on', c'est une fine allusion … et pas comme sur le F-35 :hehe:

    Ah, c'est ça? Tu préfèrerais que je remplace "F-35" par "Il", ou "Innommable","Inqualifiable", etc? :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Merci Nico2 (Je sais, j'aurais pu dire "les boss", ou l'"Equipe de direction", la "DG", etc.)

    Non mais j'aime bien 'on', c'est une fine allusion … et pas comme sur le F-35 :hehe:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    'On' t'en remercie vivement. :hehe:

    Beau boulot.
    Merci Nico2 (Je sais, j'aurais pu dire "les boss", ou l'"Equipe de direction", la "DG", etc.)


    Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • 'On' t'en remercie vivement. :hehe:

    Beau boulot.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • On m'a proposé de compléter la fiche de cet appareil, que D9 avait faite il y a près de 4 ans déjà. J'ai gardé son texte et je l'ai complété avec les nouveaux éléments à disposition, en espérant que celà vous convienne…

    L’Eurocopter X3 est un girodyne expérimental biturbine équipé d’un rotor principal à cinq pales, de deux petites ailes munies d’hélices propulsives à cinq pales à leurs extrémités, d’un train d’atterrissage tricycle escamotable et de deux dérives aux extrémités de l’empennage horizontal.

    Le X3 ("X cube") est un démonstrateur d'Eurocopter pour tester les possibilités d'un hélicoptère à grande vitesse tout en utilisant des mécanismes plus simples que ceux très complexes du Bell V-22 Osprey. Ce concept d’appareil est désigné H3 par Eurocopter, pour "High-speed, long-range Hybrid Helicopter".
    Le X3 est essentiellement un SA365 Dauphin équipé du rotor de l’EC155, de la transmission de l’EC175, et enfin de deux hélices latérales pour la vitesse, reliées aux moteurs par un arbre de transmission. Ces deux hélices permettent en outre d'éliminer le fenestron classique du Dauphin : l’hélice tribord fourni une poussée légèrement plus importante que l’autre, afin de contrer l’effet de couple à basse vitesse, alors qu’à plus grande vitesse, ce sont les gouvernails de direction des dérives qui le corrigent. Cependant, un seul rotor de sustentation produit un déséquilibre de la portance à grande vitesse, à cause du phénomène de pale avançante et de pale reculante. Pour éviter ce phénomène, la vitesse du rotor principal est progressivement diminuée d’environ 15%, la portance étant alors assurée entre 40 et 80% par les ailes, selon la vitesse. Deux dérives munies de gouvernails de direction sont situées aux extrémités d’un empennage horizontal de grande taille.
    Le poste de pilotage, équipé d’écrans multifonctions, est très proche de celui de l’EC155.
    Les qualités de vol du X3 sont excellentes et il vole sans avoir besoin de ses systèmes anti-vibrations passifs ou actifs et sans systèmes de renforcement de la stabilité, contrairement à l’hélicoptère expérimental X2 de Sikorsky. Il est également équipé d’un pilote automatique quatre axes dérivé de celui de l’EC155. Les hélices propulsives permettent des accélérations rapides et des freinages nettement plus efficaces que sur les hélicoptères classiques. De plus, en vol stationnaire l’X3 n’est pas affecté par l’effet du vent sur le rotor anticouple.

    Le premier vol du X3 est effectué le 6 septembre 2010 sur la base aérienne 125 d’Istres-Le Tubé.

    Le 12 mai 2011, il évolue durant plusieurs minutes à 430km/h en utilisant moins de 80% de sa puissance. Il est présenté au Salon du Bourget la même année.

    En mai 2012, l’équipe de développement de l’Eurocopter X3 reçoit le prix Howard Hugues 2012 de la part de l’American Helicopter Society. Quelques mois plus tard, l’appareil effectue une campagne d’essais aux USA. Plus de 55 heures de vol sont effectuées pour présenter les capacités de l’appareil à des utilisateurs commerciaux, militaires et des forces de l’ordre, avec un total de 47 pilotes différents aux commandes.

    Le 7 juin 2013, il devient le girodyne propulsé par hélices le plus rapide en atteignant 487km/h en descente puis 472km/h à 10’000pieds (3’048m) en vol en palier. À cette occasion, un carénage profilé est installé sur le moyeu du rotor principal.

    Airbus Industrie, anciennement Eurocopter, imagine appliquer la technologie H3 à des hélicoptères de série vers 2020. Ce concept sera certainement intégré, en premier, à des appareils de taille assez importante, comme peut-être le X6 qui devrait être développé pour remplacer la famille EC-225/725.
    Les clients potentiels sont principalement les sociétés privées, les transports médicaux et les forces armées.
    La participation au programme JMR (Joint Multi Role) de l’US Army a été abandonnée à cause des coûts importants et le risque qu’EADS North America doive transférer entièrement sa technologie X3 aux USA. Par contre, la société s’est concentrée sur le programme d’acquisition AAS (Armed Aerial Scout) des forces armées américaines, qui a finalement été abandonné.

    Après 199 sorties et 155 heures de vol, le 17 juin 2014 il est remis au Musée de l’Air et de l’Espace situé sur l’aéroport de Paris-Le Bourget (Seine-Saint Denis).


    Versions :
    X3 : Un appareil de démonstration.

    Utilisateurs militaires :
    Aucun.

    Caractéristiques :
    Equipage : 2
    Diamètre du rotor principal : 12,6m
    Surface du rotor principal : 124,7m2
    Masse en charge : 5’200kg

    Moteurs :
    2 turbines Rolls-Royce Turbomeca RTM322-01/9a de 1’693kW (2’302cv) chacune.

    Performances :
    Vitesse max : 472km/h
    Vitesse de croisière : 407km/h
    Vitesse ascensionnelle : 28m/s
    Plafond opérationnel : 3’810m

    Armement :
    Sans.

    Liens internet :
    http://www.aviationsmilitaires.net/display/aircraft/302

    http://www.airbus-group.com/airbusgroup/int/en/news/press.fr_20130611_ec_x3.html

    http://www.airbushelicopters.com/site/en/ref/X3-Demonstrator_1099.html

    http://aviationweek.com/awin/eurocopter-ponders-x3-helicopter-s-next-steps

    http://aviationweek.com/awin/aviation-week-flies-eurocopter-s-x3

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_X3

    http://en.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_X3

    http://www.helicopassion.com/fr/03/wbl321.htm

    http://www.meretmarine.com/fr/content/le-x3-deurocopter-en-tournee-aux-etats-unis

    http://www.huffingtonpost.co.uk/2013/06/18/eurocopter-x3-speed-record_n_3457808.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour Chers passionnés,

    Un rapide bonjour sur ce forum pour vous informer que nous venons de publier un très bel ouvrage : "EUROCOPTER X3" de Dominique Fournier disponible ici : http://www.pascalgalodeediteurs.com/pge_309_aviation_livre-x3-photo-xcube-eurocopter__9782355932618.html

    Image

    Voilà je ne vous embête pas plus ;)

    Editions Pascal Galode, éditeur breton indépendant
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est tout à fait ce que je pense Jericho.

    A noter tout de même que le concept du V-22 Osprey a mis très longtemps avant de devenir crédible, puis encore un moment avant de devenir une réalité opérationnelle :

    - 1er vol en mars 1989,
    - Livraison du 1er appareil de série en mars 1999,
    - Mise en service prévue en 2000,
    - Deux crashs mortels en 2000 - la conception de l'appareil est remise en cause sur certains points,
    - Novembre 2001 reprise du programme avec modifications des appareils livrés,
    - Septembre-octobre 2006 - validation définitive de l'appareil,
    - Septembre-octobre 2007 - premier déploiement opérationnel (en Irak).
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Certes, mais j'ai l'impression que les appareils un peu compliqués ou bizarres n'ont jamais percé. C'est un peu ce qui me fait peur.
    C'est ce qui me fait dire que je pense qu'il sera plus facilement produit que d'autres programmes: le concept n'est pas si complexe que ça et peu coûteux, surtout par rapport aux convertibles (V-22 ou AB-609).
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer