Arsenal VG-90

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Arsenal drapeau du pays
  • Premier vol : 27 septembre 1949
  • Production : 2 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Appareil embarqué, Attaque au sol, Chasse
  • Voir aussi… : Arsenal VG-70

Historique

Le 3 juin 1946, un programme de chasseur monoplace embarqué à réaction fut lancé par le Service Technique Aéronautique de l’État-major de la Marine Nationale, dans le but d'équiper de nouveaux porte-avions envisagés par la Marine Nationale après la guerre (dont le futur Clémenceau). Cet appareil doit être armé de 3 canons de 20 ou 30 mm, et emporter 2 bombes de 500 kg ou 8 roquettes de 90 mm. Il doit voler à plus de 900 km/h et disposer d'une vitesse ascensionnelle supérieure à 25 m/s au niveau de la mer.

3 appareils furent concurrents, tous dotés du moteur Rolls-Royce Nene 102 de 2270 kgp construit sous licence par Hispano-Suiza : le NC-1080, le Nord 2200 et le VG-90. Ce réacteur était alors le plus puissant disponible.

L'Arsenal VG-90 fut conçu par Michel Vernisse et Jean Galtier, en s'inspirant du VG-70 et du VG-80. Son étude commença en octobre 1946. Il se caractérisait par une aile haute, en flèche de 25°, dont la structure était métallique et le revêtement en contreplaqué. Le fuselage était entièrement métallique et de construction monocoque. Les prises d'air se situaient le long du fuselage, sous l'emplanture des ailes. L'empennage présentait lui aussi une flèche. Enfin, le train d'atterrissage, tricycle, était entièrement escamotable.

L'armement prévu consistait en 3 canons Hispano-Suiza de 30 mm, et 2 bombes de 500 kg. 3 prototypes furent construits.

Le vol inaugural eut lieu le 27 septembre 1949 entre les mains de Modeste Vonner. Le VG-90 01 effectue 26 vols émaillés de divers accidents, entraînant déjà un mort (Rigodin) et des blessés (dont Vonner). L'appareil fut transféré au CEV de Brétigny avec ses concurrents cette année, et les tests commencèrent le 10 avril 1950. Le VG-90 01 s'écrasa le 25 mai 1950, tuant son pilote Pierre Decroo. Les trappes de train s'étaient ouvertes prématurément et rendirent l'appareil incontrôlable en endommageant l'empennage. Le VG-90 01 totalisait 47 vols et 35 heures.

Le VG-90 02 vola en juin 1951 et était de construction entièrement métallique, la construction mixte au niveau des ailes étant dépassée pour un jet. Son armement consistait en 2 canons de 20 mm, 2 mitrailleuses de 7,7 mm et un panier interne de 36 roquettes RAC 50, plus 16 roquettes T10 ou 80 roquettes RAC 50.



Lui aussi s'écrasa le 21 février 1952, tuant Claude Dellys dont le siège éjectable ne fonctionna pas. Là encore, l'empennage avait été endommagé suite à un phénomène de flutter. L'accident eut lieu lors d'un convoyage entre Melun-Villeroche et Istres, près du village de Meillers dans l'Allier (la position exacte est 46°30' 51 N 03°04' 07 E) .

Le troisième prototype, qui devait être propulsé par un SNECMA Atar 101F de 4000 kgp et préfigurer la version de série VG-91, ne fut jamais achevé. Il devait voler en mars et fut abandonné juste après le second accident. Il sera testé en soufflerie afin de mieux comprendre le phénomène du flutter. Le VG-90 03 sera retrouvé à l'état d'épave à Cazaux, et ferraillé en juillet 1978.

Le VG-90 est abandonné en juin 1952, et la commande prévue de 5 machines de présérie en juillet 1950 annulée. Le programme lui-même fut abandonné, les autres concurrents étant insuffisants. Il semble que le VG-90 était le moins mauvais des 3 appareils. Cela dit, il restait globalement inférieur à l'Attacker contemporain. Les performances réellement testées montrèrent une vitesse max de 855 km/h et une vitesse ascensionnelle initiale de 15 m/s. En définitive, le premier avion à réaction de la Marine Nationale fut le Sea Venom, en 1952.

Un dérivé, le VG-93, était prévu avec 2 statoréacteurs en bout d'ailes.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 8 090 kg (17 835 lbs)
  • Masse à vide : 5 160 kg (11 376 lbs)
  • Surface alaire : 30,7 m² (330,452 sq. ft)
  • Hauteur : 3,55 m (11,647 ft)
  • Envergure : 12,6 m (41,339 ft)
  • Longueur : 13,44 m (44,094 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Distance franchissable : 1 550 km (963 mi, 837 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 000 m (42 651 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 23 m/s (75 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 920 km/h (572 mph, 497 kts)
  • Rapport poussée/masse à sec maxi au décollage : 0.28
  • Charge alaire maxi au décollage : 263.52 kg/m²
  • Rapport poussée/masse à sec à vide : 0.44
  • Charge alaire à vide : 168.08 kg/m²

Motorisation

Charge utile

  • Charge utile : 1 000 kg (2 205 lbs)

Armement

  • Nombre de points d'emport : 2

Sur le forum…

  • J'vois pas bien le rapport avec le VG-90. :interr:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • pour éviter le spam, y'a pas une petite config qui demande une modération à priori pour les premiers messages des nouveaux inscrits ? Un peu de boulot au départ, mais du temps économisé à l'arrivée…
    http://portail-aviation.blogspot.com, le blog de l'actualité aéronautique commentée et décryptée
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Grâce au fana de l'aviation (n°305 et surtout n°306 de 1995). 8-)

    Merci pour toutes tes remarques !
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Et nettement plus complète, merci! :top:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je regardais dans mon bouquin, la seule nouvelle est que le 2e prototype vola en juin 1951.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En effet, deux avions, deux pilotes… ça fait cher l'essai ! :(
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Alors lui, il pourrait être nominé direct dans les avions qu'il fallait pas construire. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En 1946, l'Arsenal VG-90 répond avec les NC 1080 et Nord 2200 à une demande du Ministère de l'Air qui recherche un chasseur pour l'aéronavale.
    Le VG-90 était un appareil aile haute, entièrement métallique, était équipé d'un réacteur Rolls Royce Néné.
    La carrière de cet avion fut des plus brève et des plus catastrophique, deux des trois prototypes se sont crashé tuant leurs deux pilotes.
    Conçu par Vernisse et Galtier, le premier VG-90 vola le 27 septembre 1949, les essais débutèrent au CEV de Brétigny peu après.
    Le 25 Septembre 1950 lors de l'un de ces vols d'essais, une ouverture en vol des trappes du train avant entrainant la perte de contrôle de l'appareil, tuant le pilote Pierre Decroo.
    Le second prototype continua les évaluations, mais le 21 février 1952 l'appareil subit en vol un phénomène de flutter qui entrainant la rupture de l'empennage, le pilote, Claude Dellys, ne réussi pas à s'éjecter (l'enquête conclu à une défaillance du siège éjectable).
    Après ce deuxième accident, le programme fut stoppé, le dernier prototype devait recevoir l'ATAR 101F, mais sa construction ne fut pas mené à son terme.



    Arsenal VG-90

    Motorisation:
    1x Nene 102 de 2 270 kgp

    Dimensions:
    Envergure 13,44 m
    Longueur 12,61 m
    Hauteur 4,90 m
    Surface alaire 30,70 m²

    Masses:
    À vide 5 160 kg
    Maximale 8 090 kg


    Vitesse maximale: 950 km/h
    Plafond pratique: 13 000 m
    Vitesse ascensionnelle: 1 380 m/min
    Rayon d'action: 1 550 km

    Armement:
    3x canons de 30 mm
    1000kg de bombes en emport sous voilure
    ou
    2x canons de 20 mm
    7x mitrailleuses de 7,7 mm
    1 panier ventral escamotable de 36 roquettes


    Sources:
    Wikipédia
    Aviastar
      Lien   Revenir ici   Citer