Shenyang J-16

  • Le Shenyang J-16 est un avion de combat biréacteur, biplace, muni d’ailes médianes, de doubles dérives verticales, d’entrées d’air ventrales et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

    Désirant s’équiper du chasseur russe Sukhoï Su-27, la Chine achète 80 exemplaires des versions SK et UBK qui lui sont livrés entre 1992 et 2000, puis 76 Su-30MKK livrés à partir de 2000. En 1996, elle obtient également une licence de production pour 200 appareils, désignés J-11. Cela lui permet de moderniser son aviation militaire et de maintenir des compétences industrielles qui lui permettent, entre autre, de mettre au point d’autres versions du J-11 plus adaptées à ses besoins. Ce dernier point, contraire à l’accord signé, fâche Moscou qui refuse ensuite de lui vendre des Su-33 pour son aéronavale. La Chine achète à l’Ukraine un prototype de cet appareil, le T10K-3, et en produit des copies qu’elle désigne J-15.
    Le gouvernement chinois demande ensuite à Shenyang, qui a acquis une certaine expérience en produisant les J-11, de mettre au point le J-16, un nouvel avion plus moderne et plus discret que ses Su-27, J-11 et J-15.

    Durant plusieurs années, la discrétion sur cet appareil destiné à l’aéronavale chinoise a alimenté la conversation : sa configuration sera-t-elle résolument furtive, avec l’emport d’armes en soute et des dérives penchées vers l’extérieur, ou sera t’elle proche du Su-27 et du Su-30 ?
    Finalement, les photographies du J-16 dévoilées depuis 2012 montrent un appareil à l’architecture très proche des J-11 et J-15. Ses dérives restent verticales et semblables aux Su-27 d’origine, de même que l’arrière du fuselage. On remarque également de nouveaux pylônes sous voilure permettant l’emport des missiles air-air chinois PL-8 et PL-9. En fait, rien de très nouveau dans sa configuration : il semble que ce soit principalement la structure de l’appareil, qui fait plus largement appel aux matériaux composites que les Sukhoï, qui permettrait de diminuer sa signature électromagnétique. Il serait également équipé, entre autres, d’un radar AESA, de systèmes de contre-mesures électroniques et d’un système d’avertissement d’approche de missile.

    Bien que multirôle, sa mission principale devrait être la lutte antinavire. Sur ses différents points d’emport sous les ailes et le fuselage, il peut emporter des missiles antinavires subsoniques YJ-62 et YJ-83, des missiles air-air, des missiles de croisière et autres missiles air-sol, des bombes guidées, des roquettes, des nacelles de CME et des réservoirs de carburants largables.
    Il semble que le J-16 soit équipé de liaison de donnée, permettant à un des appareils d’illuminer la cible alors que l’ailier, décalé, tire un missile sans avoir besoin de révéler sa présence. Il serait également équipé d’un système de ciblage électro-optique comprenant un télémètre laser et un FLIR permettant de localiser ses cibles de façon passive. Des capteurs IR à haute résolution permettent également d’avoir une vision sur 360° autour de l’appareil, avertissant ainsi le pilote en cas d’approche d’un missile.

    En avril 2014, le premier régiment de J-16 est entré en service.


    Versions :
    J-16 : Version de base en cours d’intégration au sein des forces armées chinoises.


    Utilisateurs militaires :
    Chine :

    Caractéristiques :
    Equipage : 2
    Longueur : 21,9m
    Envergure : 14,7m
    Hauteur : 6,36m
    Surface alaire : 62,04m2
    Masse à vide : 17’700kg
    Masse en charge : 26’000kg
    Masse maximale au décollage : 35’000kg
    Charge utile : 9’000kg
    Points d’attache : 12

    Moteurs :
    Deux turboréacteurs WS-10 d’une poussée unitaire de 89,17kN (9’090kgp) à sec et 135kN (13’760kgp) avec postcombustion.

    Performances :
    Vitesse max haute altitude: Mach2 (2’120km/h)
    Vitesse ascensionnelle : 305m/s
    Plafond opérationnel : 17’300m
    Distance franchissable : 3’900km

    Armement :
    1 canon GSh-30-1 de 30mm avec 150 obus.
    8 missiles air-air à courte portée PL-8 et 4 missiles air-air à courte portée PL-9 ou à moyenne portée PL-12.
    Des missiles de croisière YJ-12 et autres missiles air-sol KD-88, des missiles antinavires subsoniques YJ-62 et YJ-83, des missiles antiradiations YJ-91, des bombes guidées, des paniers à roquettes et des nacelles de CME


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Shenyang_J-16

    https://zh.wikipedia.org/wiki/%E6%AD%BC-16

    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1157

    http://www.popsci.com/blog-network/eastern-arsenal/chinese-air-force-takes-delivery-new-j-16-strike-fighters

    http://aircraft.wikia.com/wiki/Shenyang_J-16

    http://chinadailymail.com/2015/05/21/chinas-new-j-16-fighter-jets-appear-to-have-been-commissioned-into-the-pla-air-force/

    http://sinodefence.com/2014/01/05/shenyang-j-16-undergoing-flight-test/

    http://www.defenceaviation.com/2012/02/shenyang-j-16-silent-flanker-chinese-intermediate-stealth-fighter.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je l'attendais comme le Messie celui-ci :) Un grand merci Jericho :)

    Apparemment l'appareil serait aussi capable d'emporter le nouveau PL-10
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Quelques remarques sur le Messie ( :D ) :

    Sur le site, je l'ai donc mis en version du J-11, vu que tout le monde s'accorde à dire qu'il est au J-11 ce que le F-15E est au F-15.

    Manifestement, c'est bien au sein de la force aérienne et non de l'aéronavale qu'il est entré en service. On parle aussi de 2013 comme date. Avril 2014 est peut-être la capacité opérationnelle ?

    J'ai rajouté le PL-10 dans l'armement.

    missiles antiradiations YJ-91
    : je crois que la traduction exacte est "missiles anti-radars". Je vois mal des missiles éliminer des retombées radioactives. Mais bon, c'est une erreur courante. :D

    Voilà, j'ai intégré toutes ces modifications, mais rien ne m'interdit de revenir en arrière si besoin est…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour la fiche ! dur de faire la différence entre un Su-27UB et un J-16, au final.

    http://www.airforceworld.com/blog/j-16-multirole-fighter-another-new-photo/2-58/
    ou http://i.imgur.com/ft90pm1.jpg

    J'ai l'impression que les rails lance-missiles sont différents, comme les moteurs.

    je ne reconnais pas les roquettes emportées :(
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Je l'attendais comme le Messie celui-ci :) Un grand merci Jericho :)
    Zut, j'aurai dû attendre Noël… :mrgreen:


    Ansierra117 a écrit

    Apparemment l'appareil serait aussi capable d'emporter le nouveau PL-10
    Oui, c'est bien ce qu'il est dit (sur plusieurs sources). Est-ce vraiment une grande avancée, je ne sais pas.


    Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci.


    Clansman a écrit

    Manifestement, c'est bien au sein de la force aérienne et non de l'aéronavale qu'il est entré en service. On parle aussi de 2013 comme date. Avril 2014 est peut-être la capacité opérationnelle ?
    Pas vraiment facile à se retrouver, j'ai des sources donnant avril 2014, mais c'est peut-être la date à laquelle une grande unité (régiment) est entièrement équipée. Dans le doute, met 2013. Et oui, ils parlent bien de la PLAAF. (ici par exemple)


    Clansman a écrit

    J'ai rajouté le PL-10 dans l'armement.
    Merci.


    Clansman a écrit

    missiles antiradiations YJ-91
    : je crois que la traduction exacte est "missiles anti-radars". Je vois mal des missiles éliminer des retombées radioactives. Mais bon, c'est une erreur courante. :D
    Aïe oui, je suis resté sur le terme anglo-saxon, c'est bien antiradar, en effet. ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dommage qu'il nous manque toujours des photos libres de droit pour ces appareils chinois.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer