Oaxaca P-400T Pegasus

  • Avion mexicain d’entrainement à hélice propulsive des années 2010.

    C’est en 2011 que le constructeur Oaxaca Aerospace décide de concevoir un avion biplace flexible, capable de bonnes performances, bon marché et "100% mexicain". Si le projet séduit immédiatement le gouvernement mexicain, ces caractéristiques doivent également intéresser de nombreux utilisateurs potentiels pour la formation d’élèves pilotes, l’entrainement avancé, le vol de loisir et la voltige.

    Le programme prévoit la mise au point d’un premier prototype désigné Pegasus PE-210A. Il effectuera un grand nombre de tests, principalement au sol, qui permettront d’apporter les modifications nécessaires directement sur le second prototype, désigné Pegasus P-400T.

    Le PE-210A possède un fuselage court muni d’un poste de pilotage biplace en tandem, avec un siège arrière surélevé pour permettre à son occupant une bonne visibilité vers l’avant. Deux plans-canard rectangulaires sont installés à l’avant du fuselage. À l’arrière se trouvent les ailes, légèrement en flèche et en position médiane, terminées par de petites ailettes verticales. La motorisation est assurée par un moteur à piston entrainant une hélice carénée. Cette dernière est tripale sur les premières images diffusées, mais elle est munie de huit pales sur les images plus récentes. La dérive, située au-dessus de l’hélice, est en flèche. Le train d’atterrissage tricycle est fixe. Le PE-210A effectue de nombreux essais à partir de 2013, avant d’être présenté pour la première fois au public durant le Salon aérospatial mexicain FAMEX 2015.

    Le P-400T, bien que de configuration très proche, est un avion dont la conception est reprise à zéro pour intégrer les modifications décidées suite aux essais effectués par le PE-410A. Présenté au FAMEX 2017, son aérodynamique est plus soignée avec un siège arrière un peu moins surélevé et un train d’atterrissage renforcé et désormais entièrement escamotable. Un moteur équipé d’un double turbocompresseur, offrant une puissance presque doublée (400hp au lieu de 210hp), entraine une hélice à cinq pales à pas variable, également carénée. L’équipage est équipé de sièges éjectables. Les surfaces-canard semblent être fixes, mais munies de volets. Les ailes, toujours en flèche et terminées par des ailettes, sont maintenant en position basse. Un micro réacteur, d’une autonomie d’environ 5 minutes, est installé à la base de la dérive. En cas de besoin, il permet de décoller sur de courtes distances, de servir de moteur de secours en cas de panne du moteur principal ou d’accélérer lors de manœuvres évasives durant le combat.

    Le Pegasus P-400T est encore en cours de développement, mais la force aérienne mexicaine est d’ores et déjà intéressée par cet appareil. Non seulement c’est un avion mexicain, le premier à être entièrement conçu dans le pays par des entreprises mexicaines depuis l’ère de l’aviation moderne, mais il devrait permettre la formation avancée, la voltige, les missions d’observation, de reconnaissance et de patrouille maritime. D’autres versions, armées ou munie d’équipements spécifiques, permettraient d’étendre ses possibilités. Oaxaca Aerospace prévoit de produire au moins une douzaine d’exemplaires d'ici 2019 et jusqu'à une centaine d'ici 2028.


    Versions :
    Pegasus PE-210A : Prototype initial, motorisé par un Lycoming de 210hp, destiné à effectuer les essais au sol, ainsi que durant les décollages et atterrissages ; 1 exemplaire construit.

    Pegasus P-400T : Second prototype motorisé par un moteur à double turbocompresseur de 400hp, destiné à finaliser les essais. Il devrait correspondre aux avions de série.


    Caractéristiques et performances prévues du P-400T:
    Equipage : 1
    Passagers : 1
    Moteurs : un moteur à double turbocompresseur d’une puissance de 406ch.
    Vitesse max basse altitude: 550km/h
    Vitesse de croisière : 400km/h
    Plafond opérationnel : 7’315m
    Endurance : 5h
    Distance franchissable : 2’000km
    Facteurs de charge limite : +7g
    Armement : Sans.



    Liens internet :
    https://es.wikipedia.org/wiki/Pegasus_PE-210A

    https://en.wikipedia.org/wiki/Oaxaca_PE-210A_Pegasus

    http://www.aerospacemx.com/made-in-mexico-aircraft-prepare-to-reclaim-the-skies/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Non seulement c’est un avion mexicain, le premier à être entièrement conçu dans le pays par des entreprises mexicaines depuis l’ère de l’aviation moderne.

    N'était-ce pas déjà le cas du Tonatiuh, où est-ce qu'une subtilité m'a échappée ?
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman!

    Non seulement c’est un avion mexicain, le premier à être entièrement conçu dans le pays par des entreprises mexicaines depuis l’ère de l’aviation moderne.
    N'était-ce pas déjà le cas du Tonatiuh, où est-ce qu'une subtilité m'a échappée ?
    C'est aussi ce que j'ai cru sur le moment, mais en relisant la fiche du Tonatiuh, j'avais écrit à l'époque "Au sein de l’IPN, des ingénieurs qui ont travaillé précédemment sur le Piper PA-18, s’inspirent de leurs anciens travaux pour débuter le programme." J'en déduis qu'ils ne sont donc pas partis de Zéro pour le Tonatiuh, alors que ça semble être le cas pour le Pegasus. ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Le P-400T, bien que de configuration très proche, est un avion dont la conception est reprise à zéro pour intégrer les modifications décidées suite aux essais effectués par le PE-410A.
    C'est le PE-210A à mon avis que tu voulais marquer.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cinétic a écrit

    C'est le PE-210A à mon avis que tu voulais marquer.
    Oui merci, j'me suis loupé sur ce coup, désolé… :S
    … et merci à Clansman qui avait déjà corrigé ma coquille en publiant le texte sur le site! :top:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer