commande de vols électriques

  • Rapport d'un incident grave diffusé par Airbus parmi les compagnies :

    " Récemment, suite à un givrage, une compagnie a subi sur un A330 un blocage des 3 sondes AOA pendant la montée.

    A haute altitude, l’AP s’est déconnecté et les calculateurs ont commandé un ordre à piquer.

    L’équipage n’a pu contrer cet ordre malgré une action plein à cabrer.

    L’avion s’est mis en descente avec un fort vario.

    L’équipage a coupé les ADRs, ce qui a entraîné la sortie de la protection d’incidence et a permis
    la reprise du contrôle de l’avion.

    L’explication

    En loi normale, si au moins 2 des 3 AOA sont bloquées au même angle d’incidence, c’est cette valeur figée qui sera retenue par les calculateurs de commande de vol.

    Les valeurs d’incidence limites (α prot et α max) diminuent lorsque le Mach augmente.

    Lors de cet incident, l’augmentation du Mach en montée a entraîné l’augmentation des vitesses limites relatives à alpha prot et alpha max.

    Lorsque ces vitesses limites ont atteint la vitesse indiquée de l’avion, la protection d’incidence
    s’est activée et les commandes de vols ont appliqué un ordre à piquer. Cette protection n’existe qu’en loi normale.

    La coupure de deux ADR a provoqué le passage en loi Alternate, ce qui a permis à l'équipage de reprendre le contrôle de l'avion alors que celui-ci partait en piqué malgré une action plein à cabrer."

    Cela rappelle le crash de AF 447, avec givrage des sondes, passage en direct law, perte de controle et crash

    Un des points à souligner c'est que c'est en coupant les "protections" que les pilotes se sont sortis d'affaire
    Mais qui nous dit que dans 10 ou 15 ans, sous prétexte que les modèles mathématiques ont fait d'énormes progrès, que les concepteurs d'avions ne vont pas supprimer cette possibilité de déconnexion ?

    Autre point relié, on envisage de donner de plus en plus d'"autonomie" aux drones, c'est à dire qu'ils ne soient plus pilotés en permanence, mais simplement "surveillés" par un pilote, qui reprend les commandes en cas de problème (ce qui permettrait de n'affecter qu'un pilote pour 4 ou 6 drones, alors qu’actuellement, pour les drones de combat US c'est DEUX pilotes par drone)
    Comment se fait alors la détection d"un quelconque problème ? car dans le cas décrit plus haut, pour les calculateurs il n'y a pas vraiment eu de "problème", mais juste une configuration de vol non classique !
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pas très rassurant, en effet…

    Et bravo à l'équipage! :salut:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et oui, les erreurs arrivent sur le calculateurs/ordinateur, comme sur les humains d'ailleurs.
    La combinaison des deux semble être la meilleure solution…

    JFF a écrit

    Autre point relié, on envisage de donner de plus en plus d'"autonomie" aux drones, c'est à dire qu'ils ne soient plus pilotés en permanence, mais simplement "surveillés" par un pilote, qui reprend les commandes en cas de problème (ce qui permettrait de n'affecter qu'un pilote pour 4 ou 6 drones, alors qu’actuellement, pour les drones de combat US c'est DEUX pilotes par drone)
    Comment se fait alors la détection d"un quelconque problème ? car dans le cas décrit plus haut, pour les calculateurs il n'y a pas vraiment eu de "problème", mais juste une configuration de vol non classique !

    Pour les drones je dirai bien "et alors ?"… On drone plante et va voir la terre d'un peu près, d'accord c'est un cratère à quelques millions d'€,$,£ mais rien de grave…
    Alors ça ne me choque pas de vouloir confier plusieurs drone à un pilote.
    Si un bug, le pilote reprend le contrôle et appelle un collègue pour surveiller ceux qui restent autonome…


    En tout cas : bravo aux pilotes :tomcat:
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • glwpatton a écrit

    …Pour les drones je dirai bien "et alors ?"… On drone plante et va voir la terre d'un peu près, d'accord c'est un cratère à quelques millions d'€,$,£ mais rien de grave…
    Quand le cratère se trouve dans ton salon… c'est plus pareil. :roll:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    glwpatton a écrit

    …Pour les drones je dirai bien "et alors ?"… On drone plante et va voir la terre d'un peu près, d'accord c'est un cratère à quelques millions d'€,$,£ mais rien de grave…
    Quand le cratère se trouve dans ton salon… c'est plus pareil. :roll:


    Qui a une dérive de Predator dans son salon ? :bonnet:

    Et plus sérieusement, je suis d'accord avec toi, mais même si toutes les flottes de combat du monde sont sur drones autonomes je pense que la probabilité qu'un tombe sur une habitation est très réduite (sauf en Inde :lol: )
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • glwpatton a écrit

    Qui a une dérive de Predator dans son salon ? :bonnet:
    Un DVD, ça compte? :bonnet: . . . Ah ben non, même pas moi… :tsss:

    glwpatton a écrit

    Et plus sérieusement, je suis d'accord avec toi, mais même si toutes les flottes de combat du monde sont sur drones autonomes je pense que la probabilité qu'un tombe sur une habitation est très réduite (sauf en Inde :lol: )
    La probabilité est très faible, c'est juste, mais ce serait difficile, pour une force aérienne, d'argumenter l'absence d'un pilote suite à un accident du genre.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Reste à voir l'autonomie qu'il y aura sur un mode d'autoprotection pour le tir de missile…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Un des points à souligner c'est que c'est en coupant les "protections" que les pilotes se sont sortis d'affaire

    Non seulement à souligner, mais à corriger très vite. Les CDVE d'Airbus ont d'inquiétantes lacunes me semble-t-il, et ça fait longtemps qu'on leur dit.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sharky 125 a écrit

    Un des points à souligner c'est que c'est en coupant les "protections" que les pilotes se sont sortis d'affaire

    Non seulement à souligner, mais à corriger très vite. Les CDVE d'Airbus ont d'inquiétantes lacunes me semble-t-il, et ça fait longtemps qu'on leur dit.

    :lol:
    la tournure de ta phrase peut être interprétée de diverses manières :
    - soit corriger très vite les lacunes des CDVE Airbus
    - soit corriger le fait que c'est en coupant les automatismes que les pilotes s'en sont sortis. Dans ce cas on leur interdit de couper les automatismes :mrgreen:

    Cela rappelle la blague sur les cockpits du futur d'après Airbus : 1 pilote et un chien; le pilote pour nourrir le chien, et le chine pour mordre le pilote si il fait simplement mine de toucher à quoi que ce soit !

    Plus sérieusement, il semblerait effectivement que l'on puisse se poser des questions légitimes sur les automatismes chez Airbus. Par exemple, si on reprend le rapport du BEA sur AF 447, on s’aperçoit que, alors que chez Boeing les procédures de récupération d'un décrochage à haute altitude et haut mach sont des procédures d'urgence, à savoir par coeur, et en cas de besoin les pages peuvent être appelées en un seul clic, chez Airbus, il faut 5 clics pour accéder aux bonnes pages ……
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le problème c'est surtout l'incohérence entre la situation réelle et les actions de l'automate.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est vrai que c'est assez inquiétant. Et ce n'est pas près de s'arrêter comme mouvement :S

    Je ne m'attendais pas à ce que ça soit comme ça…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour exemple sur M 2000 en suivi de terrain, si une incohérance survient ou que la hauteur de garde est franchie, l'automatisme c'est une ressource à 4g, mais certainement pas un piqué.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est vrai que c'est un peu curieux comme automatisme.

    Enfin, ça reste une méthode assez efficace pour recalibrer l'altimètre :bonnet:
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • JFF a écrit

    et en cas de besoin les pages peuvent être appelées en un seul clic, chez Airbus, il faut 5 clics pour accéder aux bonnes pages ……

    Mouais, faut surtout pas perdre de vue le pilotage à l'ancienne et le bon sens paysan! Connaitre son avion (et pas seulement quelle page appeler) reste plus que nécessaire à mon goût ! Connaitre les DO-LIST et les phases1 par coeur, et les relations causes/effets sur les différents éléments du porteur reste indispensable.
      Lien   Revenir ici   Citer