Piraterie en Somalie

  • Je voudrais ressusciter ce sujet d'actualité qui m'intéresse pas mal. Petit tour d'horizon :

    Depuis quelques années la piraterie maritime réapparait là où les gens, souvent très pauvres, y voient un moyen de gagner de l'argent facilement et rapidement. La Somalie, où les structures étatiques sont inexistantes, la pauvreté chronique, est commodément située à proximité de l'une des plus grandes voies maritimes du globe. Cela en faisait un vivier idéal pour que la piraterie se développe.

    Pour rajouter de l'huile sur le feu, il est apparu dès 2005 que des organisations mafieuses européennes utilisaient cette absence de gouvernement et donc de police pour commettre toutes sortes de déprédations au large de la Somalie. Dès 2005, un rapport de PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) tire la sonnette d'alarme en affirmant que des déchets toxiques divers sont déversés en grande quantité dans les eaux somaliennes (c'est en p.134 du rapport), et pointe le doigt (p.135) vers "des firmes européennes" opérant illégalement. On ne parle pas de n'importe quels déchets : au nombre de ceux-ci, on trouve entre autres des métaux lourds, de l'uranium radioactif, et des produits chimiques divers. Cet avertissement est répété par l'envoyé spécial de l'ONU en Somalie en 2008.

    Mais l'étincelle qui fit plonger beaucoup de pêcheurs somaliens dans la piraterie arriva lorsque des bateaux de pêche modernes venus de pays industrialisés commencèrent à pêcher illégalement dans les eaux somaliennes non surveillées, opposant aux pêcheurs locaux une concurrence qu'ils ne pouvaient pas vaincre et détruisant les stocks de poissons.

    En proie à la pauvreté, aux maladies issues des déchets toxiques, à la sur-pêche de leurs ressources piscicoles, ainsi que cet article du Huffington Post le résume superbement, les pêcheurs somaliens virent soudain apparaitre une formidable planche de salut : des bateaux qui valaient de l'or, plus d'or qu'ils ne peuvent espérer en récupérer en 10 vies, croisaient à quelques miles de leurs côtes. Ils se reconvertirent donc dans la piraterie, avec des succès certains aujourd'hui encore. La menace finit par prendre des proportions difficiles à tolérer pour le commerce mondial, ce qui fit que l'attention internationale se pencha enfin sur le problème.

    Essentiellement, les pays industrialisés ont paré au plus pressé et ont protégé leurs voies commerciales. Ils ont pour cela envoyé plusieurs flottes militaires traquer les skiffs des pirates et protéger les navires commerciaux. Peu d'efforts ont à ce jour été entrepris pour s'attaquer à la source du problème en rétablissant un état de droit et une certaine abondance en Somalie, même si pour modestes qu'ils soient, il est notable que de tels efforts existent bel et bien.

    Pour traquer les pirates, l'Europe, avec l'opération Atalante, a envoyé une flotte de plus d'une vingtaine de bâtiments et aéronefs. 9 pays européens maintiennent en permanence des moyens sur zone dans ce cadre, notamment la France, avec une frégate et un avion de patrouille Atlantique 2, ainsi qu'avec les moyens logistiques qu'offre sa base de Djibouti.

    L'OTAN, sous les couleurs de l'opération "Allied Protector", est également présente sur zone avec 5 navires de guerre. Depuis juin 2009, c'est le Standing NATO Maritime Group 2 (SNMG2) qui est chargé de cette mission.

    Enfin, d'autres pays ont envoyé leur marine de guerre sous leurs propres couleurs : c'est entre autre le cas de la Chine, de la Russie, et des Seychelles toutes proches.

    D'autre part, la France a décidé d'embarquer sur certains de ses bateaux civils des EPE (équipes de protection embarquées), constituées de fusiliers marins armés qui protègent le bateau en cas d'attaque. Ils n'ont le droit d'ouvrir le feu que pour l'autodéfense.

    Ces opérations internationales ont conduit à l'arrestation de nombreux pirates. Notons particulièrement les performances des marins français. Les pirates capturés sont jugés dans des pays limitrophes de la Somalie (Kenya, Seychelles), aux termes d'agréments juridiques entre les pays limitrophes de la Somalie et les nations qui envoient ces flottes. Dans de rares cas où les pirates ont attenté à des bateaux européens ou US, certains pirates ont été jugés aux états-unis ou en France. Nombreux sont pourtant les observateurs qui contestent l'utilité de ces jugements, d'autant qu'ils commencent à menacer la stabilité des pays voisins qui ont accepté de les organiser.

    Mais les gains obtenus par les pirates en cas de capture sont très importants, et cette présence militaire n'a pas suffit jusqu'à présent à décourager les pirates, qui au contraire frappent de plus en plus loin des côtes. Les pirates qui réussissent leur coup gagnent des millions de dollars qui leur permettent de s'équiper de mieux en mieux, et surtout de devenir de plus en plus nécessaires à l'économie de leur région.

    Pour finir, on peut déplorer la légèreté confinant à l'idiotie de certains plaisanciers occidentaux, notamment français, qui traversent ces eaux sur de lents voiliers au mépris des risques et des mises en garde répétées des autorités, et mettent ainsi en danger leur vie et celle des commandos qui devront peut-être aller les secourir.
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par paxwax le April 20, 2010, 10:36 p.m.
  • La suite de l"histoire de ces plaisanciers est édifiante.
    Ils foncent dans le mur et en plus ils klaxonnent…
    Je pense qu'on en reparlera… :fou:
    Y a pas d'hélice hélas ….C'est là qu'est l'os
      Lien   Revenir ici   Citer
  • MASH a écrit

    Je pense qu'on en reparlera… :fou:

    J'espère que non, pour eux comme pour nous :roll: . Ça m'énerverait passablement, en tant que simple contribuable, de devoir payer une facture de quelques millions d'€ de déploiement des forces spéciales pour aller délivrer ces 2 inconscients!

    Sauf le chat, peut-être… La pauvre bête a passé des mois enfermée dans un voilier de quelques mètres, elle mérite toute notre commisération :mrgreen:
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ça fera au moins la 4e fois que les pirates tombent sur un os en confondant un bâtiment de la Marine Nationale avec un cargo civil. Le BCR Somme a été attaqué avant-hier par des pirates, une attaque qui a bien sûr mal tourné pour ces derniers.

    Source : OPEX 360
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour la première fois depuis 1945, les Japonais installent une base permanente à l'étranger.
    Et ce sera à Djibouti
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est ce qu'on appelle une rupture géopolitique notable. :shock:

    Irait-on vers un "collier de perles" nippon ?



    EDIT : info ou intox?
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ciders a écrit

    EDIT : info ou intox?

    CNN rapporte que les milices Shebab ont lancé une attaque de grande envergure sur le bastion pirate de Harardhere (les pirates ayant cessé de payer leur pot-de-v… leur impôt aux Shebab). Les pirates font retraite vers la petite ville de Hobyo, justement celle qui, selon ce que prétendent les pirates dans le lien mentionné par Ciders, aurait été attaqué par des forces internationales…

    Supposition à prendre avec des pincettes : en supposant qu'ils aient eu lieu, je me demande si les combats mentionnés dans ton lien ne sont pas le fait de miliciens Shebab. Bien entendu, la présence d'hélicoptères et de navires de guerre relèverait alors de l'exagération la plus pure, et peut-être d'une volonté de mettre leur pertes sur le compte des forces internationales.

    Edit : Ou bien peut-on imaginer que dans le but d'écraser les pirates et de rendre la sécurité aux voies maritimes, les occidentaux profitent de l'assaut des Shebab pour frapper un grand coup (là, c'est du pur fantasme, mais on ne sait jamais)?



    Sinon, pour l'implantation japonaise à Djibouti, c'est une info de première importance :o !!!! Je suis tout de même sidéré que ça ne soit pas apparu dans les "grands" médias!
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par paxwax le April 26, 2010, 11 p.m.
  • Une déroute camouflée en victoire tactique ? Ca pourrait bien être le cas en effet.

    Et sachant que la couverture média dans le coin n'est pas fameuse, qui ira le vérifier ?
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La Royale met en ligne une vidéo montrant l'arrestation des pirates qui ont attaqué le BCR Somme, dernièrement.
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les Seychelles : un hub aérien dans la lutte anti-pirates

    avec une photo rare, un avion suédois des gardes-côtes Dash 8.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est vraiment trop triste cette vie de Garde Côte obligeant ces puavres gars à être basés au seychelles…
    Trop dur…
    Y a pas d'hélice hélas ….C'est là qu'est l'os
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Au coeur de l'action :o
    Assault des commandos Bataves pour libérer un navire capturé par des pirates.

    Il s'agissait du Taipan, un cargo (porte conteneur, manifestement) Allemand.


    Bilan des opérations au large de la Somalie
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ogotaï a écrit

    Au coeur de l'action :o
    Assault des commandos Bataves pour libérer un navire capturé par des pirates.
    Impressionant, MErci ogotai
    beau professionalisme…
    je ne comprends pas que les forces occidentales (et japonaises) faisant parie d'Atalante ne communiquent pas un peu plus, ne serait-ce que pour justifier auprès des population leurs implications…
    mais peut-être qu'elles s'y mettent comme le you tube à bord de BCR Somme.

    Beau bilan pour le Nivose cette fois-ci un bateau mère avec 11 occupants
    Ces Frégates de surveillances économiques et robustes sont vraiment les bateaux parfaits pour ce genre de mission… :navy:

    EDIT: La Suite Le Tonnerre, le La Fayette et le Nivôse coulent des bateaux pirates
    Y a pas d'hélice hélas ….C'est là qu'est l'os
      Lien   Revenir ici   Citer
  • DCNS va construire un navire anti-pirate
    le bateau va être construit sur les fonds propres de DCNS, et puis remis à la Marine nationale […] Ce projet peut répondre aux besoins des marines mondiales confrontées notamment à la piraterie organisée ou au narco-trafic, selon le groupe.

    Gowind par DCNS
    Un dossier de meretmarine.com
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • tout à fait

    DCNS n'ayant pas de client de lancement pour son produit OPV, ils vont construire un prototype sur fond propre à l'intention de futur client. la marine nationale étant le partenaire traditionnel, la marine fournira l'équipage de la corvette Hermès.

    en dehors des équipements de mise à l'eau rapide de la drome (2 unités classe ETRACO il me semblerait), on ne sait pas grand chose de l'armement et des équipements sélectionné par DCNS.

    source : Ouest-France du 02 février 2010 (entre autre)
      Lien   Revenir ici   Citer