Je ne sais pas où placer cet article...

  • Sur FOB, un article intéressant, tiré d'un interview de Tom Enders (patron d'Airbus Group), qui décrit l'Azincourt économique ou comment des mastodontes se feraient surprendre en rase campagne par plus malins et plus agiles qu’eux : Microsoft, Google et Apple ont investit, en R&D (récherche et developpement) 18,8 milliards de dollars en 2013 contre uniquement 4,1 milliards pour Boeing Defense, L-3 communications, Lockheed Martin, Northrop Grumman et Raytheon.
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Possible, en effet.

    Après, ils doivent beaucoup plus investir car ils sont nouveaux dans le domaine. Accessoirement, les indus classiques de la défense investissent massivement dans l'informatique de leur côté, le match pourrait être intéressant.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Quelque chose que je n'avais jamais vu : un réacteur nucléaire pour avion. J'en avais déjà entendu parler, mais c'est tout.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Super photo.

    Si cela se trouve, ce type de projet sera relancé à l'avenir (crise énergétique aidant, etc.).
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ils ne parlent pas non plus de la dangerosité de l'engin en cas d'accident… Une explosion en vol ? C'est tout autant de matière radioactive vaporisée directement au sommet de la troposphère !
    Entre la culture des perles finesEt ceux qui perlent l'incultureUn point commun domine :C'est le QI de l'huître(JBX)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'était et reste toujours impraticable pour le moment. Oui, il est possible de faire voler un avion nucléaire en le blindant suffisamment pour protéger les pilotes.
    Cependant, le gros hic vient du personnel au sol. Les pistards, mécanos, armuriers, électroniciens et atomiciens qui s'occupent de l'avion sont exposés aux radiations et si on blinde tout le réacteur et non pas juste le poste de pilotage, l'avion devient beaucoup trop lourd pour voler.
    Et puis il y a une histoire de cout aussi, impossible même pour l'USAF de se procurer assez d'avions lorsque chacun coute aussi cher qu'un sous-marin nucléaire.


    Je ne parle évidement pas des problèmes en cas d'accident ou de perte au combat.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cinétic a écrit

    Et puis il y a une histoire de cout aussi, impossible même pour l'USAF de se procurer assez d'avions lorsque chacun coute aussi cher qu'un sous-marin nucléaire.
    Bah ! ça ne peut pas être beaucoup plus cher qu'un F-35 :bonnet:
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Cinétic a écrit

    Et puis il y a une histoire de cout aussi, impossible même pour l'USAF de se procurer assez d'avions lorsque chacun coute aussi cher qu'un sous-marin nucléaire.
    Bah ! ça ne peut pas être beaucoup plus cher qu'un F-35 :bonnet:

    +1
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tyreann a écrit

    Ils ne parlent pas non plus de la dangerosité de l'engin en cas d'accident… Une explosion en vol ? C'est tout autant de matière radioactive vaporisée directement au sommet de la troposphère !

    Je le sais bien, mais pour autant en cas de crise énergétique sévère (cf. le fil dédié), je suis presque sur que ce type de projets sera remis à l'ordre du jour.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Non, Nico2, pour les raisons que j'ai expliqué 3 posts plus haut.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je serai plutôt d'accord avec cinétic :
    les réacteurs nucléaire reviendrons dans les avions quand la fusion sera maintrisée et miniaturisée.
    Soit dans une centaine d'année avec quelques centaines de milliard d'euro !

    Avec la fission ça me semble bien trop dangeureux!
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cinétic a écrit

    Non, Nico2, pour les raisons que j'ai expliqué 3 posts plus haut.

    Let's agree to disagree, mais je ne changerais pas d'avis. :mrgreen:

    Je précise que je pensais à un usage militaire uniquement, et que je vise au moins une reprise de recherches.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • http://www.deltatechops.com/mro-capabilities/view/category/engine-components


    *regardez la photo de cet article et surtout l'outil que tient l’âne bâté qui se prend pour un mécano aéro. :non:

    Les clés à mollette sont interdites en aéronautique (ou tout du moins en aéro militaire) pour 2 raisons simples.
    Tu dois posséder des outils adaptés pour ton travail, une clé de 17 pour un écrou de 17. Et non pas une clé réglable à l'arrache qui sera peut-être en fin de compte du 17 1/2 ou du 18. En plus, il n'y a pas de verrouillage donc à chaque manipulation, l'écartement va se modifier. C'est bon pour bricoler, mais pas pour un boulot sérieux.
    Deuxièmement, ta clé à mollette réglée à 17,5 une fois qu'elle va serrer fort l'écrou aura tendance à déformer celui-ci en écrasant les sommets, donc arrondir les angles, ce qui fait que le technicien qui devra le démonter n'y arrivera pas même avec une vraie clé de 17.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le mec n'est surement pas mécano mais juste la pour la photo :p
    "Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher." Antoine de Saint-Exupéry
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cinétic, alias "Le Vérificateur", scanne aussi les sites web autres. :mrgreen:

    Regard acéré, bien vu.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer