Guerre en Ukraine

  • Ah, toi aussi ? :bonnet:
    Ce qui m'embête aussi, c'est que ça ne dérange pas plus que ça le journaliste du [î]Monde. Il préfère parle de petite controverse…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bah c'est vieux tout ça ! :mrgreen:

    Nan mais oui, il préfère parler de leur tolérance zéro pour l'alcool. :roll:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le nationalisme nuit gravement à la santé
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • "Consommez avec modération" ! :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Que les allumés de Pravy Sektor soient en charge de la défense d'un aéroport, ça en dit long sur l'état de déliquescence des forces ukrainiennes après des mois de guerre. Consternant… Sans être étonnant.
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/06/ukraine-le-leader-ultranationaliste-dmytro-iaroch-nomme-au-ministere-de-la-defense_4610275_3214.html


    Le Pravy Sektor entre au gouvernement et, encore mieux, devient financé officiellement par l'Ukraine.
    L'héritage controversé dont parle l'article et dont se réclame le Pravy Sektor correspond à la collaboration extrêmement active des nationalistes ukrainiens avec les nazis afin de massacrer allègrement communistes, Juifs et tous ceux qui les gênaient un peu. Ça fait chaud au cœur qu'un groupe paramilitaire comme ça puisse être financé par l'Ukraine, non ?

    S'allier avec le diable, voilà une stratégie quelque peu risquée.

    Paxwax a écrit

    Que les allumés de Pravy Sektor soient en charge de la défense d'un aéroport, ça en dit long sur l'état de déliquescence des forces ukrainiennes après des mois de guerre. Consternant… Sans être étonnant.

    Tu as tout dit.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour,

    L'un de mes sites favoris, (http://lesakerfrancophone.net/confirmation-de-kiev-la-guerre-au-donbass-est-repartie/
    ), citant un article de l'OSCE, (http://www.osce.org/ukraine-smm/150696
    ), nous apprend que le conflit est reparti en Ukraine, à l'initiative de Kiev.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci Crapaud_Rouge, mais en lisant le rapport du SMM de l'OSCE, à part la poussée que les ukrainiens auraient faite sans qu'il y ait de preuves, ça me donne l'impression que c'est plutôt les rebelles qui ont le plus tiré. :?

    De plus, je ne vois pas pourquoi on devrait dire que c'est la faute des uns (quelque soit son côté) parce qu'ils ont commencés à tirer alors que si ça se trouve, les dix jours précédents, c'est les autres qui avaient commencé à tirer les premiers…
    Personnellement je préfère me tenir sur l'ensemble du conflit, avec visiblement une région minoritaire qui essaie de prendre une certaine autonomie, sans aucune aide extérieure, pour se rapprocher d'un voisin. Les deux choses qui me gêne le plus, à part les morts de part et d'autre, c'est que:
    - ce voisin ne l'a pas aidé
    - mon côté démocratique qui voudrait qu'une région, un canton, une ethnie, etc. (appartenant à un pays démocratique) a le droit d'indépendance pour autant que la majorité du pays en question l'accepte ou qu'elle soit une décision internationale (ONU, etc.) suite à des persécutions, des oppressions ou un génocide…
    Pour moi, la force doit être le dernier recours, et dans ce cas ce n'est pas le cas. :(

    Désolé pour le côté politique de ce message, je m'engage à l'effacer s'il dépasse les bornes, et j'autorise bien entendu les modos de le faire à ma place.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Crapaud_Rouge > définissez "repartir". Le conflit ne s'est jamais arrêté, les accords de Minsk 2 n'ont jamais été totalement respectés et les affrontements de ce genre se sont déjà produits à plusieurs reprises depuis la signature des accords. Ce n'est pas parce qu'on s'arrête d'artiller 24h que le conflit est stoppé, tout comme ce n'est pas parce qu'on observe de lourds échanges de feu pendant 24-48-72 heures que l'on peut parler d'une (re)prise d'initiative d'un camp dans un conflit.

    Là où je suis d'accord c'est que ces hommes-là sont incontrôlables. Néo-nazis c'est incontestable. Pour illustrer j'en ai croisé au moins une vingtaine en seulement 4 jours à Kiev. Il avait à la fois la tête de l'emploi et les tatouages nazis sur les avant-bas en plus des "codes" de ces formations-là (écritures gothiques, runes et drapeau rouge et noir)
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ansierra117 le April 13, 2015, 11:59 p.m.
  • Ils font comme moi avec les blagues pas drôles : entre deux (blagues ou tirs de 122mm) , ils s'arrêtent !

    :mrgreen:
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Toi, c'est le tir au 122mm, et eux, ce sont les blagues ? :bonnet:
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Toi, c'est le tir au 122mm, et eux, ce sont les blagues ? :bonnet:

    Les leurs sont mortelles. :mrgreen:

    Donc ouais, on va essayer de s'en tenir aux faits et de trouver des sources contradictoires. Je suis d'accord avec Ansierra, les cessez-le-feu n'ont jamais été vraiment respectés.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Un exemple parmi d'autres de propagande moderne.

    A Moscou j'ai assisté à une expo innocemment appelée "Donbass 365 - Material Evidence".
    Localisée dans le parc des expositions de la ville, à l'intérieur du pavillon dédié à la République Socialiste Soviétique d'Ukraine, ça aurait de quoi faire rire. Sauf que pas trop.

    Une démonstration de propagande moderne, à la russe, à la fois subtile et frappante.
    Le principe était de montrer une photo (du type scène de guerre sans censure) puis de reconstruire à côté la scène, toujours sans censure, le tout dans le noir. L'armée ukrainienne n'est jamais directement citée, les photos montrées sont celles de jeunes et vieux pro-russes comme vous et moi prenant les armes pour défendre leur mode de vie et leur terres. Clairement le message est "faites-vous votre propre avis, vous ne pouvez pas vous tromper regardez qui tire sur les civils".

    Ca donne donc ça:

    Image

    Une camionnette de transport de passagers criblée au calibre supérieur à du 7,62, dont on précise bien qu'elle transportait des enfants. Ils l'ont ramenée de Donetsk pour cette exposition. Tâches de sang encore visibles dedans, douilles au sol…

    Image

    Sur ce panneau, on voit le nom de plusieurs villes de l'Est ukrainien (Donetsk et Lougansk en gras) et la population les habitant en janvier 2014 (rouge) et mars 2015 (rouge). On met des chiffres à droite et un gros total, laissant clairement entendre au pire que l'armée ukrainienne a exterminé 400.000 personnes, au mieux qu'elle procède à un nettoyage ethnique.

    Ca c'est pour la propagande côté-russe, je vais vous montrer la même chose côté ukrainien.
    Et pour finir une invitation à jeter un oeil à un site internet et à faire un don
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ansierra117 le April 15, 2015, 11:49 p.m.
  • Alors maintenant la version ukrainienne. Comment ça se passe à Kiev?
    L'idée principale c'est la guerre totale, sans la guerre totale. Pour être plus clair, des références absolument partout au conflit, sans l'ambiance d'une société en guerre (tous les clichés que vous connaissez surement sur les ukrainiens et ukrainiennes - surtout - sont vrais).

    Jamais vu autant de nazis de ma vie. Donc comme je le disais, des mecs qui se baladent dans la rue avec des SS tatoués sur l'avant-bras, des collectes de fonds pour des bataillons borderline, des pubs dans la rue pour eux, leurs drapeaux dans les boutiques de souvenir et sur des tee-shirts, les nanas qui les aguichent et tout ça absolument sans aucun complexe.
    La-dessus la Russie n'a pas tort (bien qu'elle exagère nettement les proportions), il y a un grave grave problème de mémoire historique dans ce pays et de banalisation du nazisme.

    Ca donne ça:

    Pour info c'est la place Maïdan le jour de la Pâques Orthodoxe (le 12/04). Des membres du bataillon Azov (observez attentivement le logo de leur bataillon) défilent tranquillement dans la rue avec leurs uniformes de la Bundeswehr (cherchez la symbolique)

    Image

    Exemple du genre de propagande de recrutement pour ces bataillons-là. Expo photo sur la place Maïdan.

    Image

    Dans la rue à titre d'exemple la communication de guerre donne ça (sur bâche géante)
    Traduction "Ukraine Unie" et la partie que vous ne voyez pas "Gloire à nos Héros"

    Image

    Maintenant on passe au "Donbass 365 - Material Evidence 2", version ukrainienne.
    Le lieu: Le monument commémorant la fin de la Grande Guerre Patriotique (cherchez là aussi la symbolique) avec la statue de la Mère Ukraine. Il s'agit d'une expo de matériels militaires capturés aux pro-russes.

    BTR-80: "Les soldats de la 95e Brigade Aéromobile Autonome des forces armées ukrainiennes ont utilisé mortiers et RPG-26 pour neutraliser ce BTR-80. Ce véhicule à été évacué du quartier-général de Sloviansk, région de Donetsk, le 27 janvier 2015. Les faits confirment l'origine russe de l'arme: Le véhicule porte de nouveaux pneus russes KI-126. Il était également équipé d'un système de vision nocturne modifié provenant de Russie. L'Ukraine ne produit pas ce type de viseurs. Durant les 23 années d'indépendance de l'Ukraine, jamais le pays n'a produit ou acheté de BTR-80 à la Russie.

    Ce véhicule est une preuve matérielle des crimes commis par les terroristes pro-russes soutenus par les forces armées de la Fédération de Russie sur le territoire de l'Ukraine

    Image

    BMD-2: "Les soldats de la 25e Brigade Aéroportée Autonome de Dnipropetrovsk ont saisi ce BMD-2 après des affrontements survenus avec des soldats russes à Lougansk en août 2014. Il a été évacué de Debaltseve, dans la région de Donetsk, le 24 août 2014. Les faits confirment l'origine russe de l'arme: Ce véhicule possède le code militaire 234 et des signes tactiques effacés pour rendre plus difficile l'identification. Ces signes tactiques ont été trouvés sur d'autres véhicules de la région de Lougansk. Les troupes dans ces véhicules possédaient des documents permettant de les identifier comme membres de la base n°74258 des forces armées de la Fédération de Russie, composante de la 76e Division d'Assaut Aéroporté basée à Pskov, Russie (:D)

    Ce véhicule est une preuve matérielle des crimes commis par les terroristes pro-russes soutenus par les forces armées de la Fédération de Russie sur le territoire de l'Ukraine"

    Image

    BM-21 Grad: "Les soldats ukrainiens ont saisi ce système de lance-roquette multiples près du village de Dobropillia, région de Donetsk, le 13 juin 2014. Les faits confirment l'origine russe de cette arme: Le véhicule contenait des munitions militaires russes marquées de la base militaire n°27777. Des recherches approfondies ont montré que ce véhicule appartenait à la 18e Brigade d'Infanterie Motorisée rattachée au 58e District Sud des forces armées de la Fédération de Russie basée dans la République de Tchétchénie

    Ce véhicule est une preuve matérielle des crimes commis par les terroristes pro-russes soutenus par les forces armées de la Fédération de Russie sur le territoire de l'Ukraine"

    Image

    T-64BV: "Les soldats ukrainiens ont saisi ce char à des terroristes pro-russes qui tentaient de briser l'encerclement de Sloviansk, région de Donetsk. Ce char numéroté Ts11ET12109 a été produit par l'usine Malyshev de Kharkov en 1987. Il n'a jamais fait partie des forces armées ukrainiennes. Les faits confirment l'origine russe de l'arme: Le char était équipé de batteries 12CT-85PM produites en 2010. Entreprise: "Elekrotyaga" Usine de fabrication de batteries de Leningrad. Les marquages du char révèlent qu'il a appartenu à la base militaire n°748114 de Budyonnovsk dans la région de Stavropol qui accueille la 205e Brigade Motorisée des forces armées de la Fédération de Russie

    Ce véhicule est une preuve matérielle des crimes commis par les terroristes pro-russes soutenus par les forces armées de la Fédération de Russie sur le territoire de l'Ukraine"

    Image
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour ces mignons souvenir d'Ukraine !

    J'ai eu des écho d’Ukraine Nord Est, où des jeunes hommes ne sortaient plus de chez eux car des milices russophobes quadrillaient la ville pour enrôler de force de nouveaux hommes…
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer