Guerre contre le terrorisme - approche globale

  • Les nouvelles du conflit en cours ne laissent entrevoir aucune accalmie :

    L'EI envoie de nouveaux renforts à Kobané, les frappes américaines se poursuivent

    Les Etats-Unis ont procédé vendredi 17 et samedi 18 octobre à quinze frappes aériennes contre les djihadistes de l'organisation Etat islamique en Syrie et à dix raids en Irak, a annoncé le commandement militaire américain pour le Proche-Orient et l'Asie centrale (Centcom). La coalition internationale continue de frapper l'EI à Kobané, en Syrie, mais la priorité de Washington reste de combattre cette organisation en Irak.

    Sachant que stopper l'EI en Irak implique d'en faire de même en Syrie.

    Si les Etats-Unis s'engagent en Syrie, le général Lloyd Austin a souligné que l'Irak était la « priorité » de Washington et devait « le rester », évoquant la volonté de perturber ainsi les lignes d'approvisionnement de l'ennemi : « Ce que nous faisons en ce moment en Syrie est fait avant tout pour améliorer les choses en Irak. »

    Cela mérite d'être rappelé.

    Devenue le symbole de la lutte contre l'EI, la ville kurde de Kobané est toujours le théâtre de combats acharnés entre les forces kurdes et le groupe extrémiste sunnite. Ces dernières heures, l'organisation terroriste a à nouveau reçu des « renforts en hommes, en munitions et en équipements » venus de la province d'Alep et de celle de Rakka, bastion du groupe extrémiste sunnite en Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits humains (OSDH).

    J'avoue que je peine à comprendre que les convois de renforts ne soient pas ciblés puis anéantis par les frappes aériennes US.

    Le général Lloyd Austin, chef du Centcom, qui supervise la campagne de frappes aériennes en Irak et en Syrie, a évoqué vendredi « des signes encourageants » après la centaine de raids menée depuis la fin de septembre autour de cette ville située à la frontière turque.

    Vu l'ampleur des opérations menées, ce serait décevant qu'il n'y ait pas le moindre résultat.

    ___________________________________

    Le genre de news qui fait bondir :

    L'Etat islamique disposerait de trois avions et de pilotes

    L'EI manœuvre ces appareils — Mig-21 et Mig-23 — sur un aérodrome militaire syrien dont il a pris le contrôle, à Al-Djarrah, dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, selon l'OSDH.

    « Ils ont des formateurs, des officiers irakiens qui étaient pilotes pour Saddam Hussein », a dit Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH

    Question : pourquoi ces avions ne sont pas encore bombardés et réduits en cendres ?!
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Peut être parce qu'ils sont dissimulés/camouflés ou alors quils se servent de la population comme des boucliers humains et pour les renforts ils n'arrivent peut être pas en colonnes facilement identifiables. N'oublions pas que la coalition cherche à tout prix à ne pas planter de GBU-12 sur les civils :)
    Je ne peux pas croire que les avions soient au milieu de la piste à attendre sagement.
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ansierra117 le Oct. 18, 2014, 9:33 p.m.
  • Et pour les convois de ravitaillement, ils ne doivent pas être si faciles que ça à cibler : le territoire est grand, quand même
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Peut être parce qu'ils sont dissimulés/camouflés ou alors quils se servent de la population comme des boucliers humains et pour les renforts ils n'arrivent peut être pas en colonnes facilement identifiables.

    Certes, mais de ce qu'on voit sur You Tube, Live Leak ou autres, ce type de convois est tout de même repérable.

    Preuve en est que certains ont bien été détruits.

    Ansierra117 a écrit

    N'oublions pas que la coalition cherche à tout prix à ne pas planter de GBU-12 sur les civils :)

    C'est tout à son honneur, il y a assez de pertes et de drames comme cela.

    Ansierra117 a écrit

    Je ne peux pas croire que les avions soient au milieu de la piste à attendre sagement.

    Oui, mais ces avions sont forcément à proximité d'un terrain d'aviation.

    Partant de là, et surtout du terrain utilisé, ils devraient pouvoir être trouvés.

    Avec les moyens des USA, je pense que c'est techniquement faisable.

    d9pouces a écrit

    Et pour les convois de ravitaillement, ils ne doivent pas être si faciles que ça à cibler : le territoire est grand, quand même

    Oui, mais les itinéraires d'un point A à un point B ne sont pas légions non plus, d'autant qu'il y a pas mal de zones désertiques.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    Question : pourquoi ces avions ne sont pas encore bombardés et réduits en cendres ?!
    Peut-être parce qu'ils n'effrayent que les journalistes ?
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ils n'effraient peut-être pas les décideurs du Pentagone, et la puissante armée US, mais c'est surtout aux civils locaux auxquels je pense… :S

    __________________

    Kobané : une cargaison destinée aux Kurdes larguée par erreur à l'EI

    Au moins une cargaison larguée par des avions américains pour les combattants kurdes à la lisière de Kobané est en fait tombée dans un secteur contrôlé par le groupe État islamique (EI), selon une ONG. Dans la nuit de dimanche à lundi, des avions de la coalition avaient parachuté des caisses d'armes, de munitions et de médicaments destinées aux combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG)

    Le Commandement militaire américain chargé de la région (Centcom) avait annoncé lundi avoir été obligé de détruire une des palettes de matériel qui s'était égarée lors du largage, pour éviter qu'elle ne tombe aux mains du groupe État islamique.

    C'était inévitable qu'il y ait quelques bévues de ce type… :mrgreen:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tu te demandais où étaient passé les avions aux mains de l'EI : voici la réponse

    2/3 auraient été détruits par l'armée régulière syrienne et ils cherchent le troisième, preuve que les avions n'étaient pas non plus exposés à la vue de tous au beau milieu d'une piste à attendre sagement de se faire bombarder
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Tu te demandais où étaient passés les avions aux mains de l'EI : voici la réponse

    Avec la quantite de radars dont l'OTAN dispose pour surveiller la region, depuis les navires en mediterrannee ou dans le golfe d'Arabie, la frontiere turque, les AWACS en vol en Irak, j'ai du mal a croire que des appareils militaires operes par l'EIIL aient pu voler sans etre aussitot detruits par les avions de chasse americains :shock:
    Ca ressemble un peu trop a de la propagande du regime Assad a mes yeux.
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La preuve en vidéo : http://theaviationist.com/2014/10/18/isis-has-three-aircraft/
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Tu te demandais où étaient passé les avions aux mains de l'EI : voici la réponse

    2/3 auraient été détruits par l'armée régulière syrienne et ils cherchent le troisième, preuve que les avions n'étaient pas non plus exposés à la vue de tous au beau milieu d'une piste à attendre sagement de se faire bombarder

    L'armée syrienne en a aussitôt détruit deux sur la piste alors qu'ils atterrissaient", a déclaré Omran Zoabi.

    Impeccable 8-) .

    Par rapport à mon interrogation précédemment exprimée quant à la difficulté apparente de cibler les convois de l'EI, j'ai lu ici et là que les combattants de ce groupe aurait changé de tactique :

    Des parades exhibitionnistes, ils sont passés à la technique de l'immersion dans la masse des civils, privilégiant de plus en plus les déplacements dans des véhicules civils ou à l'apparence de.

    CQFD.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bilan en demi-teinte des opérations contre l'EI :

    La progression de Daech a été freinée en Syrie comme en Irak

    Après plusieurs centaines de frappes de la coalition contre ses positions et des centaines de morts parmi ses combattants, Daech a été freiné dans son avancée, aussi bien en Irak qu'en Syrie. «Les déplacements de leurs convois logistiques sont de plus en plus difficiles, commente depuis Bagdad un observateur occidental joint au téléphone. Quant à leur artillerie, elle est frappée dès qu'elle est repérée en mouvement.»

    Si Daech conserve Mossoul et de larges portions du «pays sunnite» d'Irak, l'organisation terroriste a subi, ces dernières semaines, deux défaites marquantes lorsque ses combattants ont dû se retirer de la ville de Jourf al-Sakhr au sud de Bagdad, ainsi que de la principale raffinerie de pétrole du pays, située à Baiji au nord de la capitale. «Ce qui, à chaque fois, fait la différence, c'est l'appui aérien américain, ajoute le spécialiste militaire.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le souci, c'est d'arriver à régler complètement le problème Daesh avant de repartir, faute de quoi, dès qu'on ne sera plus sur place, la situation empirera à nouveau.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • SAS Hunt Islamic State Militants Killing 200 (anglais)

    Des SAS britanniques combattraient l'État islamique en Irak (français)

    Des commandos des forces spéciales britanniques auraient tué 200 combattants de l'État islamique lors de raids secrets. Équipés de fusils d'assaut à bord de quads, les soldats d'élite attaquent les djihadistes par surprise, de nuit.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    SAS Hunt Islamic State Militants Killing 200 (anglais)

    Des SAS britanniques combattraient l'État islamique en Irak (français)

    Des commandos des forces spéciales britanniques auraient tué 200 combattants de l'État islamique lors de raids secrets. Équipés de fusils d'assaut à bord de quads, les soldats d'élite attaquent les djihadistes par surprise, de nuit.

    Magnifique, le retour au bon vieux temps des Long Range Desert Group ! A l'époque s'agissait de faire des raids éclairs sur les arrières allemands en attaquant au calibre .50 monté sur jeep de nuit au beau milieu du desert pour repartir 1h00 après
    Comme quoi en 70 ans ils ont pas perdu le savoir-faire qui a contribué à faire la renommée des groupes d'actions speciales britanniques !
    Des infos comme je les aime, merci Nico2 :)
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mais je t'en prie.

    Et merci de ton commentaire. :)

    _________________________________________


    J'avais vu juste en créant ce topic transversal, dépassant les frontières nationales :

    Le groupe État islamique met un pied en Libye

    L'idéologie extrême du groupe Etat Islamique (EI) attire des sympathisants dans les milieux radicaux en Libye, où la ville de Derna (est), transformée en «émirat islamique», est devenue le fief des partisans de l'EI, selon des experts.

    Certains observateurs occidentaux considèrent déjà cette ville de 150.000 habitants, place forte historique des islamistes radicaux dans l'est libyen, comme la troisième franchise d'EI en Afrique du Nord, après Jund al-Khilafa, en Algérie, et Ansar Bayt al-Maqdiss en Egypte.

    Je ne pense pas qu'il y ait de quoi être surpris, il est même étonnant que ce n'ait pas été le cas plus tôt.

    Cela commence à constituer un territoire très, très ample…
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer