Forces spéciales et troupes d'élite US

  • Je confirme que la devise de la Légion Etrangère est "Legio Patria Nostra" :wink:
    Il y a de temps en temps des légionnaires qui viennent dans les centres d'intervention de la BSPP, et ils sont assez proches des pompiers de Paris :wink:
    De plus, un copain a mon père était colon dans la Légion, et j'ai eu l'occasion d'en voir de très près à Tahiti, en 1995, lorsqu'il y a eu les "émeutes". Nous vivions dans une résidence pour militaires, et dans la nuit, 20 légionnaires sont arrivés par la mer pour protéger le complexe où nous habitions. Ils avaient ordre de tirer à vue…
    COncernant les unités de police, je regarderais pour les budgets, mais je ne pense pas que ce soit chose aisée. J'essayerai demain :wink:
    Pour finir, des unités du GIGN viennent parfois manoeuvrer dans les centres d'intervention parisiens, pour les descentes en rappel sur nos tours d'instruction :wink:
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Alors, on est d'accord ! :mrgreen:

    Legio Patria Nostra !!! :marine: :lol:

    EDIT


    Pilou, si tu mets les budgets pour les forces de police, on va se faire buter tous les deux, je t'aurais prévenu… :shock: :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ok! ainsi a parlé grand chef. :wink:
    les pilotes de chasse font du bruit.les pilotes de bombardiers font l'histoire.ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Gunsmoker a écrit

    Cela prouve que le concept fonctionne, car à ses débuts, il n'y avait que l'unité de LAPD. A chaque fois qu'on avait besoin d'elle quelque part, c'était pas très pratique… :?

    J’ai eu l'occasion de visiter LAPD district of Hollywood, très sympas les officiers, très costaux aussi ……. :lol: mais pas du tout francophone……
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Trouve moi des américains réellement francophones et je te paye un pot :wink:
    Pour avoir été aux USA, je t'assure que ce n'est pas gagné :lol:
    Bref, je vais voir pour les budgets, mais je les mettrai dans ton post Guns, histoire que j'évite les problèmes et que tout repose sur toi :mrgreen: :wink:
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oh bah lui eh… :shock: :lol:

    L'irresponsable ! :lol: :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'ai trouvé des information pour la FOI2.
    http://radiocanada.ca/nouvelles/dossiers/armee_can/FOI2.html
    j'aime leur devise.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bon ben insomnie à cause de ce temps orageux qui est très lourd :cry:
    Donc je me suis "amusé" à faire la fiche du Commando Hubert, que j'ai rajouté au post initial de Guns.
    Je comprends désormais pourquoi on dit que c'est la spécialité la plus difficile de l'armée française :shock:
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • kitof a écrit

    attention ces unités ne sont pas des unités combatantes
    B.B.T. /D.A.R.D/D.E.A. /D.S.U. /G.A.R.
    G.E.I. /G.E.K. /G.E.O. /G.O.E. /G.S.G.9
    G.T.I. /N.O.C.S. /S.E.K. /S.S.V. /S.W.A.T.
    U.E.I. /U.O.U. /U.R.N.A. /G.I.G.N / R.A.I.D…….
    ce sont Unités de Police…………

    un tres bon site pour tout renseignements sur toutes les unités speciales….
    http://www.forces-speciales.org/index.fr.php
    Alors pour les autres, je ne sais pas, mais pour le GIGN, je peux t'affirmer qu'il participe, au même titre que les autres unités spéciales, à des opérations militaires extérieures.

    Pilou a écrit

    Donc je me suis "amusé" à faire la fiche du Commando Hubert, que j'ai rajouté au post initial de Guns.
    :mrgreen: mes préférés…
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ex-phantom le June 22, 2006, 3:47 a.m.
  • Oui, j'ai lu que ce sont les seuls à être autorisés aux opérations extérieures. GIPN et RAID n'ont pas accès à ce genre de missions.
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est normale que le GIGN est le seule autorisé a effectué des mission exterieure vu qu'il fait partit de la Gendarmerie Nationale et donc de l'armée. Les deux autre eu font partit de la police nationale donc il n'ont le droit d'agir que sur le territoire francais
      Lien   Revenir ici   Citer
  • salut,

    dans le même style de projet fictif que mon croiseur lance-missiles, j'ai créé une unité internationale de lutte anti-terroriste. je viens d'ouvrir un topic la-dessus.

    pour ceux que ça interresse :arrow: ICI
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bon et bien félicitation les gars, vos fiches sont géniales et super bien documentées! :salut: Vraiment bravo, c'est un plaisir à lire! :journal: :beret: :wink:
    P.S: pygargue, on l'a vu ton topic, pas la peine de remettre le même message dans tous les topics, c'est au moins le troisième et ça n'a pas de réel rapport avec le sujet! :evil:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • pilou a écrit

    Trouve moi des américains réellement francophones et je te paye un pot :wink:
    Pour avoir été aux USA, je t'assure que ce n'est pas gagné :lol:

    J’en connais au moins UN :twisted: , fais attention je suis un gros buveur :lol: , bon ok il est marié a une francophone, mais j'ai eu l'occasion de rencontrer des officiers de l'immigration qui ce débrouillaient pas trop mal en français, et un sheriff deputy qui m'a fait la causette lors d’un contrôle d’alcotest dans un coin perdu de la Californie (Mammoth Lakes), on a parlés pinard… :lol: …..et en francais stp… :lol: ..

    ogotaï a écrit

    Alors pour les autres, je ne sais pas, mais pour le GIGN, je peux t'affirmer qu'il participe, au même titre que les autres unités spéciales, à des opérations militaires extérieures.

    autant pour moi effectivement il suffit d'aller sur le site du gign.

    Le GIGN, comprend sept officiers et quatre-vingt-quinze sous-officiers, tous brevetés parachutistes…

    L'unité est organisée en une cellule de commandement (le commandant, le commandant en second), une section de soutien opérationnel (secrétariat, cellule innovation, prospective et achat, cellule programmation, cellule instruction, bureau du service, mécaniciens), une section d’appui opérationnel (cellule moyens spéciaux, cellule transmissions, cellule effraction, cellule négociation, cellule évaluation des opérations) rassemblant essentiellement des anciens des groupes opérationnels, quatre sections opérationnels de quinze éléments chacun (numérotés de 1 à 4) commandés par des sous-officiers supérieurs et composés pour les deux premiers d'équipes de plongeurs d'intervention et pour les deux autres d'équipes de chuteurs opérationnels.
    Deux groupes opérationnels sont maintenus en alerte en permanence. Le groupe dit de « première alerte » peut être engagé sur une opération dans les trente minutes qui suivent un appel de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale. Au sein des quatre groupes opérationnels, on compte dix-huit plongeurs d'intervention pour les groupes 1 et 2, et dix-huit chuteurs opérationnels au sein des groupes 3 et 4. Faisant partie des groupes opérationnels et y travaillant, les plongeurs et les chuteurs ne sont employés dans leur spécialité que dans le cadre d'une opération qui le nécessite.
    Les chuteurs sont placés sous la responsabilité de l'officier responsable de cette spécialité. Dans le cadre d'une intervention à longue distance, ils auront pour mission de sauter à haute altitude et de constituer dans un premier temps les « yeux avancés » du GIGN. De par leurs relations privilégiées avec le 13e RDP de Dieuze en Lorraine, unité spécialisée dans le renseignement, les chuteurs du GIGN sont appelés à travailler avec leurs homologues chuteurs du 13.
    Une fois accompli ce travail de renseignement, ils agissent en tant qu'appui et assaut en renfort de l'élément principal d'intervention. Le GIGN est lié par un protocole au commandement des opérations spéciales et peut, dans le cadre d'opérations sensibles à grande distance, travailler avec les parachutistes du 13ème RDP ou les commandos marine de la FORFUSCO (Commandement des Fusiliers Marins Commandos).

    Source
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ben tu as bien de la chance :lol:
    Quand j'habitais à Tahiti, mon lycée a fait un échange avec le lycée français de San Francisco, et bien hormis un américain qui avait son père français, et qui le parlait couramment, les autres, ils ne comprenaient pas un traître mot. Idem quand je suis allé aux USA, sauf un vendeur à San Francisco, dans une boutique de jeans. Ah oui, j'ai oublié de préciser que le vendeur était français :lol:
    Bon allez, retour au sujet :wink:
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer