Forces aériennes Suisses

  • Je ne connaissais pas ces anecdotes, mais c'est sûr que les Hornet sont de bonnes bêtes en air-sol, certainement meilleurs qu'en air-air (ils resteront toujours un peu handicapés en vitesse pure ou ascensionnelle, je pense).
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je ne connaissais pas ces anecdotes, mais c'est sûr que les Hornet sont de bonnes bêtes en air-sol, certainement meilleurs qu'en air-air (ils resteront toujours un peu handicapés en vitesse pure ou ascensionnelle, je pense).

    En ce qui concerne la vitesse ascentionnelle, à mon souvenir elle est à peu près senblable à celle du F-16, mais la vitesse pure, c'est clair que ce n'est pas son fort. Et le Super-Hornet est encore moins bon. Ceux qui ont dû être un peu frustrés, c'est les pilotes de la Navy qui sont passés du Tomcat aux Hornet/Super-Hornet… smiley

    À l'époque, le choix du F/A-18 en Suisse s'était fait surtout sur les capacités du radar APG-73 qui était largement supérieur en régions montagneuses à ceux qui étaient proposés sur le F-16 C/D et le Mirage 2000-5.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Oct. 6, 2020, 9:47 a.m.
  • Tiens, je ne pensais pas qu'il était largement supérieur au RDY (ou RDY-2). Était-ce lié spécifiquement au milieu montagneux ?

    C'est sûr que ça doit faire bizarre de passer du Matou au Hornet, mais d'un autre côté, ils doivent gagner pas mal en maniabilité smiley
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tiens, je ne pensais pas qu'il était largement supérieur au RDY (ou RDY-2). Était-ce lié spécifiquement au milieu montagneux ?
    Peut-être que "largement" était de trop. 

    En fait, le Mirage 2000-5 avait été écarté en "demi-finale", alors qu'il avait clairement l'avantage des performances (vitesse pure et ascensionnelle), une taille proche des Mirage III qu'il remplaçait et surtout, le plus important, c'était mon préféré ! Par contre, à l'époque son avionique et son armement (Magic2 et Super 530) avait été jugé moins performants que ceux des avions américains.
    Et finalement, si la robustesse de la cellule et sa configuration biréacteur étaient des avantages pour le Hornet, officiellement c'est bien les capacités de son radar en milieu montagneux qui a fait la différence sur le F-16. Sur cette génération de radar, c'est peut-être simplement son antenne de plus grande taille qui permettait de diminuer les échos parasites ?

    C'est sûr que ça doit faire bizarre de passer du Matou au Hornet, mais d'un autre côté, ils doivent gagner pas mal en maniabilité Image
    Pour la maniabilité, probablement. Mais pouvoir voler à Mach 2.3 et balancer des missiles Phoenix de plus de 150km de portée, il y avait probablement un côté dissuasif important.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Oct. 6, 2020, 10:41 p.m.
  • Merci pour ces détails smiley

    Au fait, on m'a expliqué que les IIIS avaient été initialement pensés comme ayant une capacité nucléaire. As-tu quelques informations sur le sujet ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Au fait, on m'a expliqué que les IIIS avaient été initialement pensés comme ayant une capacité nucléaire. As-tu quelques informations sur le sujet ?
    Avec des détails ? smiley


    Aussi étonnant que ça puisse paraître, dès la fin de la seconde guerre mondiale la Suisse a travaillé sur l'énergie nucléaire à des fins civiles et militaires, pensant que le fait de posséder des bombes atomiques pouvait assurer la protection du pays. Au moment de choisir un nouveau chasseur supersonique au tout début des années 1960, la Suisse imagine encore se munir de telles armes. Le Mirage III est justement capable d'emporter une bombe nucléaire, et comme la France est depuis peu une puissance nucléaire, le choisir pourrait peut-être faciliter l'accès à ce type d'arme. Officiellement, l'avion français n'est choisi que sur ses performances et ses qualités supérieures, mais certains politiques et militaires ne peuvent s'empêcher de dire qu'en cas d'agression des forces du Pacte de Varsovie, les Mirage suisses pourraient bombarder des objectifs jusqu'en URSS… 
    Quoi qu'il en soit, "l'Affaire des Mirage" pousse à la démission plusieurs responsables civils et militaires très partisans d'un tel armement. Leur remplacement par des personnes plus timides, voire même opposées à ces armes, entraînera la fin du programme d'armement nucléaire suisse dans le milieu des années 1960. Restera le Mirage IIIS … smiley

    Image
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je vois que tu connais déjà tout ! 
    Merci pour les infos, je n'en savais pas autant smiley 

    (mais pour le coup, je pense que l'arme nucléaire est en effet plutôt pas mal pour garantir sa neutralité)
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je vois que tu connais déjà tout !
    Pas tout, non. Par exemple, je ne sais pas s'il avait finalement été décidé d'acheter ou de fabriquer ces armes, mais je crois que ça aurait probablement dépendu de la France. Et si ça avait été une solution "made in Switzerland", si ça aurait été des armes atomiques (moins chères et plus faciles à fabriquer) ou quand-même nucléaires (plus puissantes mais très chères) ; je penche pour la première.


    Merci pour les infos, je n'en savais pas autant Image
    Zut, j'espérais que tu aies deux ou trois autres éléments à rajouter. 


    (mais pour le coup, je pense que l'arme nucléaire est en effet plutôt pas mal pour garantir sa neutralité)
    Je n'en suis pas complètement sûr. C'est clair que ça donne une importante force de dissuasion, surtout pour un petit pays comme la Suisse, mais il y avait de nombreux inconvénients. 
    Premièrement, c'est des armes dont le développement coûte cher, mais le stockage également. 
    De plus, certains craignaient à l'époque qu'elles attisent les convoitises d'autres pays ou de groupes terroristes. 
    Dissuasion, oui, mais contre qui ? Le seul ennemi potentiel et crédible à l'époque sont les forces du Pacte de Varsovie qui, pour atteindre la Suisse et théoriquement risqué une riposte, devaient déjà en découdre avec au moins la RFA et les forces de l'OTAN qui s'y trouvaient. Je ne suis pas sûr que quelques bombinettes suisses auraient eu un effet dissuasif supplémentaire. 
    Et pour finir, cela aurait détérioré les relations diplomatiques avec les pays du Pacte de Varsovie qui ne pouvaient que se sentir visés par cette montée en puissance. D'ailleurs lorsque ces études avaient été rendues publiques, Moscou avait vivement protesté, expliquant que la Suisse officiellement neutre se plaçait ainsi parmi le bloc de l'ouest et, si je ne me trompe pas, le gouvernement Suisse s'était un peu retracté en expliquant que ce n'était qu'une étude…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Oct. 26, 2020, 9:18 p.m.
  • Jéricho tu y crois toi?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jéricho tu y crois toi?
    smiley Avant même de te répondre, je te proposerai de vérifier la date de l'article en question… smiley 


    À part ça, un AEW ne serait pas totalement idiot, vu le relief montagneux, mais ce serait du calibre très en dessous. Les avions sélectionnés par les forces aériennes suisses sont évalués sur place pour justement vérifier le comportement de leurs radars en zone montagneuses, afin qu'ils puissent "fermer" les angles morts des radars terrestres. Mais merci pour l'image quand-même.  smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Nov. 16, 2020, 3:30 p.m.
  • C'est vrai qu'un petit AWACS (genre Erieye) pourrait être pas mal, d'autant que pas mal de pays commencent à s'équiper de ce genre d'appareils.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tout est OK, Armasuisse a reçu des organismes gouvernementaux des quatre constructeurs (USA, Allemagne et France) entrant en ligne de compte les deuxièmes offres pour les nouveaux avions de combat. 

    Ces offres comprennent notamment :
    • le prix pour 36 et 40 avions, y compris la logistique et l’armement définis ;
    • les offres de coopération entre les forces armées et entre les offices d'armement des deux pays ;
    • les projets de compensation prévus ou d’ores et déjà engagés.

    Les offres pour les futurs missiles anti-aériens (USA et France) ont également étées reçues. Elle comprennent : 
    • le prix des systèmes de défense sol-air de longue portée capables de couvrir une surface d’au moins 15 000 km2, y compris la logistique et l’armement définis ;
    • les offres de coopération entre les forces armées et entre les offices d'armement des deux pays ;
    • les projets de compensation prévus ou d’ores et déjà engagés.

    Ces informations, avec les conclusions des essais, vont permettre de déterminer l’utilité globale de chaque système en lice avec leurs coûts respectifs d’acquisition et d’exploitation sur une période de 30 ans. Les rapports d’évaluation doivent être finalisés au 1er trimestre 2021. La décision quant aux types retenus pour chacun des deux systèmes doit être prise par le Conseil fédéral au 2e trimestre 2021.

    Source DDPS

    Un peu plus de détail sur avianews.

    Les constructeurs en lice pour les avions de combat tentent de séduire (RTS) Sur le coup, Dassault et Boeing communiquent mieux… de là à dire que celà leur donne un réel avantage, je n'en suis pas certain.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par jericho le Nov. 20, 2020, 11:30 a.m.