Lockheed-Martin RQ-3 DarkStar

  • En décembre 1992, le DARPA lança un programme de drones intitulé LO-HAE (Low-Observable High-Altitude Endurance), dont les caractéristiques étaient d'être furtif et de voler à haute altitude afin de survoler des espaces aériens fortement défendus. Un premier projet, appelé Tier III, fut abandonné car trop complexe techniquement et représentant un risque financier considérable. Il aboutit donc au programme Tier III- ou Tier III Minus, une version réduite.

    Lockheed-Martin obtint le contrat de développement du prototype, désigné ACTD (Advanced Concept Technology Demonstration) en juin 1994. Boeing coopéra à 50% avec l'étude de l'aile et la production. Le vol inaugural, prévu pour octobre 1995, fut retardé jusqu'au 29 mars 1996 à cause de problèmes de logiciels. Le prototype s'écrasa dès son second vol le 22 avril, à cause d'un dysfonctionnement du système de contrôle qui le fit décrocher.

    L'appareil, nommé DarkStar, reçut la désignation officielle RQ-3A en janvier 1997, et les vols reprirent avec le second prototype le 29 juin 1998. La configuration du RQ-3A est très particulière : c'est avant tout une aile volante, mais droite et associée à un fuselage rappelant une soucoupe volante. Il est motorisé par un Williams F129 (Model FJ44-1A) alimenté par une entrée d'air dorsale. Quand il ne s'écrase pas, il peut voler pendant 12 heures à 65000 ft (19800 m). Il vole de manière autonome grâce à un système de navigation GPS/INS. Il dispose d'une antenne satellitaire fonctionnant en bande J. Sa principale charge utile, placée dans une soute, consiste en un radar à ouverture synthétique Northrop Grumman AN/ZPQ-1 ou une caméra électro-optique CA-236.

    Les problèmes (notamment de stabilité) et les retards du programme engendrèrent des surcoûts tels que l'USAF lui préféra le RQ-4 en janvier 1999, peut-être moins ambitieux mais manifestement plus fiable. Le programme fut alors terminé le 28 janvier 1999 après seulement 5 vols du second prototype. 2 RQ-3A supplémentaires ont été construits sans avoir pu voler. Les 3 exemplaires survivants sont exposés : le premier (celui qui a volé sans s'écraser) à Wright-Patterson AFB depuis décembre 1999, le deuxième au Museum of Flight à Seattle, et le dernier au Smithsonian National Air & Space Museum à Washington DC.

    En avril 2003, une rumeur fut lancée selon laquelle le RQ-3 n'avait pas été abandonné et qu'une version agrandie et plus performante aurait participé à l'invasion de l'Irak. Cette rumeur n'a jamais été confirmée et si vous voulez mon avis, c'est rien qu'une grosse ânerie, aussi crédible que la présence d'armes de destruction massive en Irak ou l'absence de militaires russes en Ukraine.




    http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_RQ-3_DarkStar


    http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=616


    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1152


    http://www.fas.org/irp/program/collect/darkstar.htm


    http://www.designation-systems.net/dusrm/app2/q-3.html
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Déjà le syndrome F-35, à l'époque.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oh ! J'avais totalement oublié son existence, alors qu'on en parlait beaucoup à l'époque.

    Mais pour moi, le RQ-4 n'était pas un concurrent du RQ-3, plutôt un complément. Le programme initial avait été coupé en deux segments, un stratégique (focalisé sur la grande endurance et la haute altitude, le RQ-4) et l'autre plus tactique (focalisé sur la furtivité, le RQ-3).
    Au final, le coût du RQ-3 a condamné le second segment. Manifestement, il a été remplacé par le RQ-170.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jamais entendu parler de ce drone mais il s'avère impressionnant ! Clan's il y avait des armes de destruction massive en Irak…mais pas de la bonne guerre :D
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mais pour moi, le RQ-4 n'était pas un concurrent du RQ-3, plutôt un complément. Le programme initial avait été coupé en deux segments, un stratégique (focalisé sur la grande endurance et la haute altitude, le RQ-4) et l'autre plus tactique (focalisé sur la furtivité, le RQ-3).

    C'est vrai que c'est la conclusion qu'on peut tirer en lisant la fiche. De l'autre, les sources semblaient indiquer une forme de concurrence tout de même. J'essaierai de tourner tout ça.

    Manifestement, il a été remplacé par le RQ-170.

    Bien vu. Et aussi par le RQ-180 dont je parlerai prochainement.


    Clan's il y avait des armes de destruction massive en Irak…mais pas de la bonne guerre

    Jusqu'à présent, je répondais qu'ils étaient marqués d'une étoile blanche. :mrgreen:

    Mais j'ai lu dans le dernier "Guerre & Histoire" qu'en fait, il y avait bien des ADM, enterrés, et que l'US Army avait carrément dissimulé le fait de les avoir retrouvé à cause des séquelles sur ses soldats. Guerre & Histoire étant ce qu'il est, j'avoue ne pas savoir qu'en penser.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oui je l'ai lu aussi dans le G&H puis j'ai cherché l'article original sur internet, je ne sais plus si c'était le Washington Post ou le New York Times et ils disaient que c'était certes pour les séquelles mais aussi parce que les armes qu'ils ont trouvé dataient pour la plupart de la Guerre Iran-Irak et donc que ce n'était pas super pertinent et risquait de desservir plus qu'autre chose l'opération Iraqi Freedom
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • j'ai également lu qu'il y avait des rumeurs sur la provenance américaine des armes. Ça ferait un peu tâche…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • […]risquait de desservir plus qu'autre chose l'opération Iraqi Freedom

    Oh vous savez, au point où elle en est… :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette fiche très sympathique Clans.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer