KAI KUS-TR / KARI Smart UAV

  • Les KAI KUS-TR et KARI Smart UAV sont des drones de reconnaissance aérienne à décollage et atterrissage verticaux munis de rotors basculants.

    Au début des années 2000, la Corée désire devenir, en une dizaine d’année, un pays leader sur le marché des drones. En 2002, KAI (Korea Aerospace Industries Ltd.) et le KARI (Korea Aerospace Research Institute) collaborent sur un programme d’étude, financé par le gouvernement, concernant un appareil "intelligent" commandé à distance muni de rotors basculants. Le but recherché est le développement d'un appareil ADAV (Appareil à Décollage et Atterrissage Verticaux) d’une masse maximale de 300kg, capable d’emporter 40kg de charge utile à 500km/h et de retransmettre en temps réel les informations recueillies jusqu’à une distance de 200km.

    Le programme se déroule en plusieurs étapes. Bien qu’au total une vingtaine d’entreprises coréennes participent au programme, les deux premières phases sont dirigées par KAI. Durant ce temps, le KARI met au point les différents systèmes, puis reprend la main pour la troisième étape qui consiste surtout à l’intégration de l’avionique.

    Entre 2002 et 2004, les équipes de recherche étudient les différentes configurations possibles en estimant les performances, puis gèlent celle qui convient le mieux à ce projet. Sans grande surprise, c’est une configuration consistant en un fuselage muni de deux ailes relativement courtes, en position haute, avec des nacelles inclinables à leurs extrémités qui est retenue. Une turbine, située dans le fuselage, transmet la puissance nécessaire aux rotors tripales des nacelles.

    La seconde partie, effectuée entre 2005 et 2009, consiste à construire des prototypes et d’effectuer les tests. Des essais sont effectués en statique, puis en vol afin d’affiner les derniers détails, valider les qualités de vol et les performances. Les plus grandes difficultés dans ces essais sont les passages du vol stationnaire au vol horizontal, et vice-versa, selon l’inclinaison des rotors. Plusieurs appareils prennent l’air : le TR-100, puis le TR-6X nettement plus petit et pour finir le Smart UAV.

    Dans la dernière étape, commencée en avril 2009, c’est l’intégration de tous les systèmes permettant d’effectuer par la suite les missions prévues de façon autonome, y compris les capteurs du système anticollision, les programmes d'autodiagnostic en cas de panne et les systèmes de liaison de données et de communication.

    Les missions prévues pour ces appareils sont la reconnaissance tactique de jour comme de nuit, y compris dans des environnements montagneux ou en ville, l’identification et la désignation de cible, l’évaluation des dégâts en cas d’accident ou de catastrophe naturelle et la recherche de blessés ou de naufragés.

    Il est possible que par la suite un convertible piloté, et donc de plus grande taille, soit également étudié. Pour l’heure, il n’est pas prévu d’intégrer le Smart UAV aux forces armées coréennes avant 2020.


    Versions :
    KAI KUS TR-100 : Désignation des premiers prototypes, plus grands et plus lourds que l’objectif final, ils ont permis de valider la configuration retenue, de même que les systèmes de guidage et les commandes de vols automatiques permettant les transitions vol vertical/vol horizontal. Le TR-100 est équipé d’une entrée d’air au-dessus du fuselage et d’un empennage en "T". Des ailerons aux extrémités de l’empennage horizontal et une quille ventrale améliorent également la stabilité en vol de l’appareil. Le train d’atterrissage est de type monotrace avec deux jambes de train, escamotables sous le fuselage, munies de roues en diabolo. Des roulettes rétractables à l’arrière des nacelles-moteurs permettent de stabiliser l’appareil au sol.

    KAI KUS TR-6X : Il a une configuration très proche du TR-100, mais il est environ 40% plus petit. Les principales différences sont deux entrées d’air plus petites, un train d’atterrissage tricycle fixe, pas de roulettes de stabilisation dans les nacelles-moteurs, un empennage horizontal démuni d’ailerons et l’absence de quille ventrale. Le premier vol est effectué en 2011. Comme le TR-100, il sert principalement à valider les performances et les commandes de vol.

    KARI Smart UAV : Cette version, légèrement plus petite que le TR-6X, reprend la configuration du TR-100 avec l’entrée d’air dorsale, un train d’atterrissage monotrace avec deux jambes de train escamotables dans le fuselage et des roulettes rétractables à l’arrière des nacelles-moteurs pour stabiliser l’appareil au sol. Il est équipé d’une quille ventrale, mais pas d’ailerons aux extrémités des empennages horizontaux. Il permet d’intégrer l’avionique et les systèmes "Smart".


    Utilisateurs militaires :
    —–
    La Corée travaille à son intégration qui ne devrait pas se faire avant 2020…


    Caractéristiques KUS TR-100 :
    Longueur : 5m
    Envergure totale (rotors tournants) : 7m
    Masse maximale au décollage : 966kg
    Charge utile : 90kg
    Points d’attache : 0

    Moteur :
    Une turbine.

    Performances :
    —–

    Armement :
    Sans.

    ******************************************************

    Caractéristiques KUS TR-6X :
    Longueur : 3,5m
    Envergure totale (rotors tournants) : 5,2m
    Masse à vide : 200kg
    Charge utile : 30kg
    Points d’attache : 0

    Moteur :
    Une turbine.

    Performances :
    Vitesse max : 250km/h
    Vitesse de croisière : 165km/h
    Plafond opérationnel : 3’000m
    Endurance : 6h
    Distance franchissable : 980km

    Armement :
    Sans.

    ******************************************************

    Caractéristiques KARI Smart UAV :
    Masse à vide : 175kg
    Points d’attache : 0

    Moteur :
    Une turbine.

    Performances :
    Facteur de charge limite en vol stationnaire/vertical : +2G
    Facteur de charge limite en vol horizontal : +3,5G

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://www.hankyung.com/news/app/newsview.php?aid=2014091100031

    http://www.gbp.com.sg/DailyNews/2013/SeoulADEX2013/Day2/DailyNews%20SEOUL%20ADEX%202013%20-%20Day2_opf_files/pdfs/SeoulADEX2013-DAY2_6.pdf

    https://www.wko.at/Content.Node/service/aussenwirtschaft/kr/Korean-Aerospace-Industry_2015.pdf

    http://www.kaskus.co.id/thread/53d89145becb17f0268b47e4/all-news-about-republic-of-korea--armed-forces

    http://www.clixmas.com/inew/7/i/g7ns1/0g7ns1.html

    http://www.koreatimes.co.kr/www/news/biz/2011/11/123_99879.html

    http://www.uasvision.com/2011/12/01/south-korea-tilt-rotor-uas/

    http://www.icas.org/ICAS_ARCHIVE/ICAS2010/PAPERS/458.PDF

    http://www.airforce-technology.com/features/feature83412/

    http://www.flightglobal.com/news/articles/kari-starts-vtol-uav-research-without-bell-202345/

    http://www.suasnews.com/2011/11/10344/korea-develops-unmanned-tiltrotor-aircraft/

    http://helihub.com/2011/11/30/korea-demonstrates-smart-uav-tilt-rotor/

    http://new.kari.re.kr/english/02_cms/cms_view.asp?iMenu_seq=7
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clans' ! :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer