HESA Meraj 521

Chercher dans le contenu des messages
  • Drone d’attaque suicide de type munition vagabonde téléopérée iranien des années 2020 propulsé par un moteur électrique.

    C’est à la fin du mois d’octobre 2022 que l’Iran a présenté son nouveau drone d’attaque désigné Meraj 521. Développé par HESA (Iran Aircraft Manufacturing Industrial Company), il se présente comme un aéronef dont la configuration et le rôle sont proches de celles du Switchblade 300 américain. Son utilisation principale est l’attaque de véhicules blindés légers, de concentrations de soldats, de tranchées ou de véhicule faiblement protégé.

    Selon le constructeur, le Meraj 521 est construit en fibres de carbone et en matériaux composites. Son fuselage est de section transversale carrée. Une caméra semble être installée dans le nez. Deux paires d’ailes repliables sont situées sous le fuselage, la première paire de déployant vers l’avant et la seconde vers l’arrière. Ces ailes sont droites et de forme rectangulaire, celles de derrière ont une envergure un peu plus importante que celles de devant. Deux dérives également repliables sont installées sur les côtés, à l’arrière du fuselage. Trois ogives différentes, pesant 500, 700 ou 1000 grammes peuvent être embarquées. Le Meraj 521, stocké dans un conteneur de section carrée équipé de bipied, peut être transporté dans un sac à dos. Pour le lancer, le conteneur est posé au sol avec une élévation d’environ 45°. Le drone est propulsé hors de son conteneur par un système de catapulte pneumatique et le moteur électrique prend ensuite le relais en actionnant l’hélice bipale propulsive située à l’arrière du drone. Le Meraj 521 est ensuite guidé depuis une station de guidage portative.

    Selon les essais effectués durant des exercices militaires du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique, cette munition rôdeuse peut rester en vol durant une quinzaine de minute dans un rayon de 5 kilomètres. Des images montrent également un Meraj 521 lancé à partir d’un hélicoptère.

    Si ce n’est pas déjà fait, le Meraj 521 sera très probablement exportés vers la Russie, mais il est difficile de prévoir en quelle quantité. En effet, il n’est pas certain que l’Iran possède les capacités de produire des centaines de ces appareils relativement simples, mais qui demandent tout de même des pièces sensibles.



    Versions :
    Meraj 521 : Version de base capable d’emporter une charge offensive de 500, 700 ou 1000 grammes.


    Utilisateurs militaires :
    Iran : En service au sein des troupes des Gardiens de la révolution depuis 2022.


    Caractéristiques et performances :
    Longueur : 0,75 m (estimée)
    Envergure ailes avant : 0.75 m (estimée)
    Envergure ailes arrière : 1.00 m (estimée)
    Hauteur : 0.22m (estimée)
    Hauteur de vol : 150 m (estimée)
    Endurance : 0,25 h
    Rayon d’action : 5 km
    Distance de décollage : 0m
    Charge militaire : 500 ; 700 ou 1000 g



    Liens internet :
    https://www.overtdefense.com/2022/10/31/the-iranian-revolutionary-guards-newest-meraj-521-kamikaze-drone-is-on-its-way-to-russia/

    https://eurasiantimes.com/us-switchblade-drone-knock-off-meraj-521-unveiled-by-iran-comes/

    https://english.iswnews.com/25352/military-knowledge-meraj-521-loitering-munition/

    https://gadgettendency.com/iran-first-showed-new-kamikaze-drones-meraj-521/

    https://gagadget.com/fr/178994-liran-a-annonce-son-propre-homologue-du-drone-kamikaze-switchblade-300-il-sappelle-meraj-521-et-a-une-portee-de-5-km/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le June 21, 2023, 5:18 p.m.
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer