Chase YC-122 Avitruc

  • Le Chase YC-122 est un avion de transport bimoteur, muni d’ailes hautes, d’une dérive conventionnelle, d’un train d’atterrissage tricycle escamotable et d’une rampe de chargement arrière.

    À la fin de la seconde guerre mondiale, l’USAAF désire s’équiper d’un nouveau planeur de transport aux capacités accrues. Dès janvier 1947, il est décidé que la conception de ce nouvel appareil se basera sur le Chase CG-14, dont les capacités sont appréciées, mais il devra être plus grand et surtout sa structure devra être métallique. Désigné dans un premier temps XCG-14B, il est rapidement renommé XCG-18A pour bien montrer la nature différente de ce nouvel appareil.
    Lors de son premier vol en décembre 1947, il devient le premier planeur entièrement métallique au monde. Parmi ses améliorations, on peut citer des ailes nettement plus minces, lui permettant des vitesses de remorquage plus élevées.

    L’USAF commande cinq XCG-18A (47-640 à 47-644), dont la désignation d’usine de ces appareils est MS-7 (MS provenant du nom de son concepteur, Mikhail Strukov), mais elle désire aussi étudier la possibilité de motoriser ces appareils d’assaut afin de les rendre autonomes. Il est décidé qu’un de ces appareils (le 47-641) doit être modifié pour recevoir des moteurs, il est désigné YC-122 au sein de l’USAF.

    Sa structure est en tubes d’acier recouverts de plaques de duraluminium. Son fuselage, de section rectangulaire, est muni d’une soute dont les dimensions sont de 9,69m de long, 3,38m de large et 2,01m de haut. Il peut embarquer jusqu’à 30 soldats équipés, 24 civières ou 3’405kg de fret. Le chargement se fait par les portes latérales ou par une grande porte arrière, à commande hydraulique, qui fait office de rampe de chargement une fois ouverte. À l’avant, le cockpit accueille le pilote et le copilote côte-à-côte. La propulsion est assurée par deux moteurs Pratt & Whitney R-2000-11 actionnant des hélices tripales, installés dans des nacelles sous les ailes. Pour faciliter le changement de moteur ou pour permettre de transformer rapidement l’YC-122 en planeur, ces nacelles de sont tenues que par quatre boulons. Les ailes, en position haute, sont droites et carrées à leurs extrémités. L’empennage est conventionnel, avec une dérive triangulaire arrondie à son sommet. Le train d’atterrissage tricycle est constitué d’une jambe avant escamotable dans le nez et d’un train principal fixe, situé de chaque côté du fuselage.
    Il effectue son premier vol le 18 novembre 1948 depuis l'aérodrome de l'usine Mercer County, dans le New Jersey.

    Deux autres prototypes sont construits selon le même modèle, mais avec quelques améliorations. Désignés YC-122A, ils portent les N°48-1369 (CY-369) et 48-1370 (CY-370). Par la suite, le second de ces appareils est équipé d’une dérive plus grande, d’un empennage à dièdre prononcé et de moteurs Wright R-1820. Il est alors redésigné YC-122B.

    Une présérie de neuf exemplaires est ensuite construite (N°49-2879 à 49-2887). Ces YC-122C sont très proches de l’YC-122B, sauf que le train avant est désormais fixe, la trainée aérodynamique étant compensée par une masse moins importante et un volume supplémentaire pour emporter du carburant. Ils sont testés à Sewart AFB, dans le Tennessee, puis à Ardmore, dans l’Oklahoma. Sur cette base aérienne, le capitaine Phillip C. Gromley du 16ème Troop Carrier Squadron, 463e Troop Carrier Wing, a atteint les 1000 heures de vol sur YC-122, preuve que ces appareils ont été utilisés intensivement !

    Bien que possédant de bonnes performances, principalement en ce qui concerne ses capacités de décollages et d’atterrissages courts, l’USAF annule le programme, ne jugeant plus nécessaire de se munir de petits avions de transports. Quant aux utilisateurs civils, ils préfèrent s’équiper de C-46 et C-47 d’occasion provenant des surplus militaires, bien moins chers et aux capacités d’emport semblables.

    Ils sont remplacés finalement par des C-123B en juillet 1955. Le 30 août 1955, le dernier YC-122C de transports d'assaut est transporté à Tucson, en Arizona. Piloté durant ce dernier vol officiel par le capitaine Gromley, il est par la suite stocké sur la base aérienne de Davis-Monthan AFB.

    Les machines restantes ont effectué encore quelques vols dans des petites compagnies aériennes civiles jusqu'en 1957. La cellule de l’YC-122C N°49-2882 est utilisée pour développer le Hiller X-18.


    Versions :
    Chase MS.7: Désignation d’usine du XCG-18A.

    XCG-18A : Version planeur dérivée du Chase CG-14, quatre appareils construits.

    YC-122 : XG-18A motorisé par deux Pratt & Whitney R-2000-11, muni d’un train avant escamotable. Un exemplaire construit.

    YC-122A : Prototype semblable à l’YC-122, mais avec quelques améliorations. Deux exemplaires construits.

    YC-122B : YC-122A remotorisé avec deux Wright R-1820-101 et muni d’une dérive plus grande. Un exemplaire modifié.

    YC-122C : Version de présérie motorisée avec deux Wright R-1820-101, muni d’un train d’atterrissage fixe et d’une dérive plus grande. Neuf exemplaires construits.


    Utilisateurs militaires :
    USA : 1 YC-122, 1 YC-122A, 1 YC-122B et 9 YC-122C en test, ces derniers également utilisés pour des missions de transport.


    Caractéristiques YC-122C :
    Equipage : 2
    Passagers : 30
    Longueur : 18,80m
    Envergure : 29,16m
    Hauteur : 7,52m
    Surface alaire : 75,51m2
    Allongement : 11,25 : 1
    Diamètre des hélices : 3,8m
    Masse à vide : 8’618kg
    Masse maximale au décollage : 18’144kg
    Volume de la soute : 65,8m3
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Deux moteurs Wright R-1820-101, de 9 cylindres en étoiles fournissant chacun 1’063kW (1’445kW).

    Performances :
    Vitesse max : 386km/h
    Vitesse de croisière : 322km/h
    Vitesse de décrochage : 121km/h
    Vitesse ascensionnelle : 6,8m/s
    Plafond opérationnel : 8’870m
    Distance franchissable : 1’609km
    Distance de décollage : 250m (avec une masse totale de 13,2 tonnes)
    Distance d’atterrissage : 190m (avec une masse totale de 13,2 tonnes)

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Chase_YC-122_Avitruc

    http://www.john2031.com/chase/stroukoff_avitruc.html

    http://www.flight-manuals-on-cd.com/C122(Y).html

    http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/c-122.htm

    American Military Transport Aircraft Since 1925

    http://xn--b1adccaencl0bewna2a.xn--p1ai/index.php/history/52-articles/14167------c-123-lr-------1

    https://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1949/1949%20-%201829.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le March 9, 2020, 4:57 p.m.
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci d'avoir mis ce truc sur le site! :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer