Heston JC.6

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Heston drapeau du pays
  • Premier vol : août 1947
  • Production : 2 appareils construits (cellules neuves)

Historique

En 1945, l'armée de terre britannique lança la spécification A.2/45 afin de remplacer ses avions d'observation Taylorcraft Auster. Il s'agissait également d'encourager la reprise de la conception et de la production aéronautique, même après la guerre. Cette spécification fut concrètement traduite en Operational Requirement OR.176 (besoin opérationnel).

Heston et Auster se mirent sur les rangs avec respectivement le JC.6 et l'AOP.6, appelés également Heston A.2/45 et Auster A.2/45. Le premier fut commandé à 4 exemplaires et fut conçu sous la direction de George Cornwall, à partir de 1946.

Le JC.6 avait une configuration assez inhabituelle pour l'époque : train tricycle fixe, hélice propulsive, empennage bipoutre avec 2 dérives jointes par un unique plan horizontal. La construction était entièrement métallique, avec des surfaces de contrôle recouvertes de toile et d'Alclad. La conception se focalisa sur la facilité à désassembler l'avion.

L'équipage de 2 membres était placé en tandem sous une verrière très vitrée, offrant un bon champ de vision. Ils étaient placés dos-à-dos, le pilote servant aussi d'observateur tandis que son collègue rechargeait l'appareil photographique et notait l'action ennemie à l'arrière de l'avion. Le moteur était un de Havilland Gipsy Queen 33 à 6 cylindres fournissant 240 hp, et actionnant une hélice bipale De Havilland 2/1000/2 à pas constant. Le carburant était contenu dans deux réservoirs de 95 litres chacun. Les ailes étaient équipées de becs d'attaque et d'ailerons afin d'optimiser les performances ADAC.

2 prototypes, VL529 et VL530, furent construits. Seul le premier vola et effectua son vol inaugural en août 1947, entre les mains du Flight Lieutenant Ralph Sylvanus Munday. Du 9 au 12 septembre 1947, il fut exposé au 8e salon SBAC à Radlett. Après 45 heures 20 minutes de vol, il fut transféré à l'A&AEE de Boscombe Down le 13 mai 1948 pour les essais officiels. Il y resta jusq'au 29 septembre et accumula 38 heures 10 minutes supplémentaires. Les essais révélèrent une machine bien conçu, en particulier pour l'entretien. Peu de défauts furent révélés, concernant surtout l'aménagement de la cabine.

VL530 resta inachevé et les 2 derniers exemplaires, VL531 et 532, ne furent jamais construits. Le JC.6 perdit face à l'AOP.6 dont les performances étaient meilleures. Saunders-Roe conçut une version hydravion à flotteurs, le P.100, qui ne fut jamais construite. Le JC.6 fut le dernier avion d'Heston, qui se renomma Hestair Ltd pour servir de sous-traitant pour d'autres entreprises aéronautiques.

Versions

  • Heston A.2/45 : Autre désignation parfois utilisé.
  • Heston JC.6 : Prototypes, 2 exemplaires dont un inachevé.

Sur le forum…

  • Merci, moi non plus je n'en avais jamais entendu parlé! :shock: On découvre, comme très souvent… :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Un avion découvert il y a 2 jours, même la firme j'en avais jamais entendu parler.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Prototype d'avion d'observation monomoteur britannique de la fin des années 1940.

    Préambule : la firme Heston.

    En mars 1933, Comper Aircraft Company déménagea à l'aérodrome d'Heston et prit son nom le 10 août 1934 pour devenir la Heston Aircraft Company. Les directeurs de l'époque, dont Nick Comper, abandonnèrent leurs actifs à une nouvelle équipe, menée par Sir Norman J. Watson.

    Avant la seconde guerre mondiale ou au début, ils conçurent et construisirent le Phoenix à partir de 1935 (6 exemplaires), le Hordern-Richmond Autoplane (un prototype), le Heston T.1/37 de 1938 (1 ou 2 prototypes, rejetés par la RAF), le Napier-Heston Racer, destiné à battre le record de vitesse mondial et qui fut endommagé à l'atterrissage, le Boulton Paul P.92/2 qui ne vola qu'une fois.

    Pendant la guerre, elle assembla des Vickers Wellesley, modifia des Spitfire en avions de reconnaissance et surtout servit d'atelier de réparations.

    Après la guerre, elle construisit les prototypes du Sea Hornet (des Hornet modifiés) et proposa le JC.6 (2 prototypes) et le Youngman-Baynes High Lift (un exemplaire) en 1948. Elle cessa toute conception aéronautique pour servir de sous-traitant à De Havilland, Vickers-Armstrong, Napier, puis pour BOAC et BEA.


    Le JC.6 :

    En 1945, l'armée de terre britannique lança la spécification A.2/45 afin de remplacer ses avions d'observation Taylorcraft Auster. Il s'agissait également d'encourager la reprise de la conception et de la production aéronautique, même après la guerre. Cette spécification fut concrètement traduite en Operational Requirement OR.176 (besoin opérationnel).


    Heston et Auster se mirent sur les rangs avec respectivement le JC.6 et l'AOP.6, appelés également Heston A.2/45 et Auster A.2/45. Le premier fut commandé à 4 exemplaires et fut conçu sous la direction de George Cornwall.

    Le JC.6 avait une configuration assez inhabituelle pour l'époque : train tricycle fixe, hélice propulsive, empennage bipoutre avec 2 dérives jointes par un unique plan horizontal. La construction était entièrement métallique, avec des surfaces de contrôle recouvertes de toile et d'Alclad. La conception se focalisa sur la facilité à désassembler l'avion

    L'équipage de 2 membres était placé en tandem sous une verrière très vitrée, offrant un bon champ de vision. Ils étaient placés dos-à-dos, le pilote servant aussi d'observateur tandis que son collègue rechargeait l'appareil photographique et notait l'action ennemie à l'arrière de l'avion. Le moteur était un de Havilland Gipsy Queen 33 à 6 cylindres fournissant 240 hp, et actionnant une hélice bipale De Havilland 2/1000/2 à pas constant. Le carburant était contenu dans deux réservoirs de 95 litres chacun. Les ailes étaient équipées de becs d'attaque et d'ailerons afin d'optimiser les performances ADAC.

    2 prototypes, VL529 et VL530, furent construits. Seul le premier vola et effectua son vol inaugural en août 1947, entre les mains du Flight Lieutenant Ralph Sylvanus Munday. Du 9 au 12 septembre 1947, il fut exposé au 8e salon SBAC à Radlett. Après 45 heures 20 minutes de vol, il fut transféré à l'A&AEE de Boscombe Down le 13 mai 1948 pour les essais officiels. Il y resta jusq'au 29 septembre et accumula 38 heures 10 minutes supplémentaires. Les essais révélèrent une machine bien conçu, en particulier pour l'entretien. Peu de défauts furent révélés, concernant surtout l'aménagement de la cabine.

    VL530 resta inachevé et les 2 derniers exemplaires, VL531 et 532, ne furent jamais construits. Le JC.6 perdit face à l'AOP.6 dont les performances étaient meilleures. Saunders-Roe conçut une version hydravion à flotteurs, le P.100, qui ne fut jamais construite. Le JC.6 fut le dernier avion d'Heston, qui se renomma Hestair Ltd pour servir de sous-traitant pour d'autres entreprises aéronautiques.





    https://en.wikipedia.org/wiki/Heston_Aircraft_Company


    https://en.wikipedia.org/wiki/Heston_JC.6


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/spy/jc6.html&prev=search


    http://1000aircraftphotos.com/Contributions/HornDavid/12126.htm


    http://www.airteamimages.com/heston-jc-6_VL529_united-kingdom---royal-air-force_111718.html
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer